Email     Password  
Connection | Subscription
Une télé collaborative dont les programmes sont conçus par les experts des technos et médias numériques
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
France Television et TechtocTV même combat ? C’est ce qu’implique un récent projet de décret proposé par le CSA et la DGMIC qui assujettit les plates-formes de production et diffusion de contenus vidéo aux mêmes contraintes fiscales et culturelles que les grandes chaînes de télévision. Résultat : pour les petites entreprises de création de contenu, comme TechtocTV, ou plus importante comme YouTube ou DailyMotion, ce décret soumet « les hébergeurs à une contribution non seulement sur le chiffre d'affaires issu de la diffusion de vidéos mais également sur celui "provenant des autres recettes » relève l’Association des Services Internet Communautaires (ASIC). Pire, au nom de l’exception culturelle, ce décret maintient l'obligation de réserver "une proportion majoritaire" de la page d'accueil à des œuvres européennes ou d'expression originale française. Pour beaucoup de start-up, un tel décret, une fois entériné est un signal fort pour la délocalisation. Est-ce vraiment l’intention du législateur ou juste un besoin de contrôler un peu plus Internet et incidemment quêter de nouvelles recettes fiscales ? Venez en parler.
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Collaborative content preparation:
Speakers (3)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Fabrice Epelboin, Webcastory, ReadWriteWeb France, Owni
Webcastory, ReadWriteWeb France, Owni
Fabrice Frossard, Editialis

TechtocTV

Balises.i...
Directeur adjoint de la rédaction Editialis - Intervenant...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
France Television et TechtocTV même combat ? C’est ce qu’implique un récent projet de décret proposé par le CSA et la DGMIC qui assujettit les plates-formes de production et diffusion de contenus vidéo aux mêmes contraintes fiscales et culturelles que les grandes chaînes de télévision.
Résultat : pour les petites entreprises de création de contenu, comme TechtocTV, ou plus importante comme YouTube ou DailyMotion, ce décret soumet « les hébergeurs à une contribution non seulement sur le chiffre d'affaires issu de la diffusion de vidéos mais également sur celui "provenant des autres recettes » relève l’Association des Services Internet Communautaires (ASIC). Pire, au nom de l’exception culturelle, ce décret maintient l'obligation de réserver "une proportion majoritaire" de la page d'accueil à des œuvres européennes ou d'expression originale française.
Pour beaucoup de start-up, un tel décret, une fois entériné est un signal fort pour la délocalisation. Est-ce vraiment l’intention du législateur ou juste un besoin de contrôler un peu plus Internet et incidemment quêter de nouvelles recettes fiscales ? Venez en parler.
Keywords:  télévision, web TV, CSA, loi
Related expertises: 
Share the link:
Connected subjects:
Salon SRH     
  • Comment from Catherine TARAPACKI-PINTO: trouve ce sujet : Excellent !c'est la lutteeuh, finaleuh, groupons nous.....oups pardon je m'égare ! Comment from Fabrice Frossard: Très beau sujet. Pour en faire le tour, on peut utilement se référer à cet article de RWW : http://fr.readwriteweb.com/2010/09/14/a-la-une/libert-webtv-en-france-accord-de-en-difficile/ ou encore le communiqué de L'ASIC : http://www.lasic.fr/spip.php?article67 Comment from Elise Nebout: trouve ce sujet : IntéressantParce que c'est le moment ou jamais d'en discuter Comment from Dominique Rabeuf: Pour faire «court»Les cons osent tout, c'est même à cela qu'on les reconnaîtSolution pour les hébergeurs: installer leurs serveurs hors de l'hexagone. Comment from Benoit Aimond: et F.Miterrand ds tt ça?? Comment from Dominique Rabeuf: F.Mitterrand ! François ou Frédéric ?L'un est mort et enterré l'autre est un guignol de basse cour.Les péripéties des rebonds de chat mort des affiliés à la République des copains et des coquins vont nous «~amuser» un certain temps.Notre problème est ce que cela nous coûte en terme de nuisance liberticide et financière.Sommes nous capables de leur dénier toute légitimité et de les renverser ?Nous pourrions être gentils et leur éviter l'échafaud (ce dont ils regrettent de ne plus disposer à notre égard)  Comment from : trouve ce sujet : Excellent !C'est plutot la TV qui doit se transformer et comprendre Internet, les annonceurs ne sont plus tres friands de payer des spots publicitaires vue par une petite frange de la population. Certain annonceurs francais n'hesite plus a sponsoriser des contenus exclusivement Internet pour Internet.Les grandes chaines demandes des espaces supplementaires de publicite: c'est un peu comme donner des subventions a la presse, c'est le meilleur moyen pour qu'elles ne fassent rien.Les demultiplications des WebTV ultra specialise sont la preuve de l'engouement de ce nouvelle espace de liberter.Il reste cependant un virage critique, comment financer cette activite: placement produit, message sponsorise et encadrer, abonnements...3 acteurs du secteurs francophone qui ont chacun un bussiness modele distinct: NoWatch.tv, des geeks qui ont un annonceurs, btpinformatic.fr, qui fait du publireportage, ASI, qui est sur abonnement. Comment from Pierre DAL ZOTTO: trouve ce sujet : IntéressantEst-ce déjà trop tard ? PS : la production de contenu n'est pas nécessaire de l'internet, et encore moins Youtube ou Dailymotion, ils se rapprochent plus du minitel 2.0 ces deux là...