Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Après avoir montré dans les 2 précédents plateaux comment internet boulversait le monde des médias et comment ceux-ci tentaient de survivre, ce plateau se consacre à l'étude des nouveaux business models émergents qui permettent de valoriser monétairement les contenus générés.
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (5)
AUDIENCE
 
Ce sujet vous intéresse ? Cliquez ici pour
 en voir d'autres connexes sur la web tv de :
Organization by Frédéric BASCUNANA
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Fabrice Epelboin, Webcastory, ReadWriteWeb France, Owni
Webcastory, ReadWriteWeb France, Owni
Fabrice Frossard, Editialis

TechtocTV

Balises.i...
Directeur adjoint de la rédaction Editialis - Intervenant...
Christian Jegourel, EdgeMinded : cabinet de conseils en stratég...
Consultant en stratégie médias télécom internet, CEO d'Ed...
Michael Philippe, Lekiosque.fr
Co-fondateur Lekiosque.fr
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Après avoir montré dans les 2 précédents plateaux comment internet boulversait le monde des médias et comment ceux-ci tentaient de survivre, ce plateau se consacre à l'étude des nouveaux business models émergents qui permettent de valoriser monétairement les contenus générés.

Voir les plateaux précédents :

La rationalisation des budgets des annonceurs

La possibilité de tracker les visiteurs d'u site web, de manière à connaitre précisément leur provenance, les pages vues, cliquées etc a permis aux annonceurs publicitaires de rationnliser leurs investissements.

Ainsi, du CPM (cout pour mille affichages), on est passé au cout par clic, puis par action (transaction).

En conséquence de cela, les budgets des annoneurs sont plus efficaces (mais moins importants).

 

Monétiser la mise à disposition

L'exemple d'Apple montre qu'il est plus facile de faire payer pour un service permettant d'accéder à du contenu plutot que faire payer du contenu brut. Pour ajouter de la valeur, cette monétisation peut comprendre des techniques comme :

  • Le profilage (apporter du contenue pertinent)
  • Le filtrage (sélection de contenu de qualité)
  • La géolocalisation (sélection du contenu selon la position géographique)

 

Quelques exemples de modèles possibles :

  • Le produit d'appel : les contenus ne servent qu'à drainer du traffic pour générer des ventes de produits dérivés
  • Le modèle de la radio : les contenus sont rémunérés selon leur taux d'affichage
  • Le branded content : les contenus sont monétisés par un tiers qui peut y apposer sa marque (placement produit, sponsorship)

Savoir gérer la transition

Les producteurs de contenu n'ont pas intéret à se détourner trop rapidemment des canaux de distribution traditionnels pour ne pas se couper de leur audience. D'autre part, il ne doivent pas cannibaliser leurs différentes offres et favorisent l'émergence d'un modèle "tout gratuit"

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from : Le nomade c'est génial ... mais aujourd'hui on est coincé à la maison ... on n'a plus assez d'argent pour mettre de l'essence dans la voiture ! Comment from Stephane Rossard: le payant n'a pas été abandonné... preuve en est la stratégie récemment mise en place par le figaro sur sont site qui parie sur de formules d'abonnement payantes... et un accès désormais restreint à une partie du contenu en accès libre... je ne comprends pas que les médias n'aient pas commencé par là et habitué d'entrée l'internaute à payer comme le lecteur était habitué à le faire... même si on disait que l'internaute payait déjà une première fois via son forfait au contenu... il en va différemment pour les médias internet, les pures players forts d'une culture et d'un modèle économique propres... Comment from Stephane Rossard: par forfait, j'entends l'abonnement au FAI Comment from Stanislas Jourdan: Oui, ce que fait le figaro aujourd'hui est déjà beaucoup plus intelligent que le modèle tout gratuit ou tout payant. Le NYT fait d'ailleurs un peu la même chose avec des contenus qui restent accessibles via les réseaux sociaux (et Google News). C'est important car sinon ces médias se mettraient totalement hors jeu de ce nouvel écosystème.Néanmoins, ce modèle reste très fragile car nimporte qui peut demain proposer du gratuit de qualité similaire à ce que font les journalistes du figaro (par exemple). (Enfin quand je dis nimporte qui, j'entends certains blogs de qualité ou autres pure player comme rue89)Je pense que l'avenir des médias online passe avant tout dans les niches que dans le modèle du portail généraliste comme les médias tradis...Le portail aujourd'hui, c'est chacun qui se le construit lui-même ... ;-) Comment from Stephane Rossard: pour approfondir cette série, ce serait bien de décliner en fonction du type de média (portail, blog grand public, blog pro, blog thématique, blog entreprise) et passer en revue les monétisations possibles et analyser les monétisations les plus pertinentes (affiliation, bannières, branded contenu, publi rédactionnel, liens commerciaux...) en fonction du support animé. Comment from Stephane Rossard: le seul modèle actuellement réussi de gratuit et de la part d'un pure player, c est le journal du net, un vrai modèle en la matière, je n'en connais ps d'autres... mais c'est le fruit d'un travail en amont tres poussé, d'un positionnement clair dès le début, d'un concept inédit et au diapason d'un contexte nouveau, avec pour résultat une légitimité établie, incontestable désormais... en toute honnêteté, je retrouve chez TTT la même approche, vision et état d'esprit... Comment from Stephane Rossard: @ Stanislas : Je pense que l'avenir des médias online passe avant tout dans les niches que dans le modèle du portail généraliste comme les médias tradis...Internet est vaste et tend vers l'infini, il y a donc de la place pour tous les modèles... à condition d'être inventif, créatif et surtout le plus important car le sujet est le contenu disposé d'une information riche, pertinente, de qualité, voir décalée, par la ligne éditoriale, exclusive et régulièrement actualisée... appuyée / relayée par une vraie communauté (?) c'est peut être ce dernier aspect qui risque de différencier les nouveaux médias... Comment from Stephane Rossard: voilà une enquête très instructive et qui rejoint un point fondamental que j'ai évoqué ci-dessus concernant les futurs médias : la dimension social et la mise en place d'un réseau social...http://blog.lefigaro.fr/medias/2010/03/reseaux-sociaux-medias-de-demain.html Comment from Delphine: Je découvre le site pour la première fois et cette viédo par la même occasion, je vous livre mon avis de profane / c'est brouillon ! ça semble quasiment être une discussion entre amis spécialistes... La vidéo, ce débat ne répond pas à la question / comment monétiser son contenu en ligne ? Je ne sais toujours pas. L'ensemble manque de structure mais surtout de vulgarisation. Cela me fait davantage penser à une émission de radio. Il y a tellement d'informations nouvelles pour un non spécialiste qu'on n' arrive pas à retenir l'essentiel.Sinon, je trouve que l'idée d'un web tv participative est très intéressante. Je vais suivre avec attention l'évolution de votre site. Comment from Stanislas Jourdan: Bonjour Delphine et bienvenue sur techtoc !L'aspect brouillon que tu soulignes est il est vrai, parfois un inconvénient découlant du concept de techtoc basé sur le collaboratif, le mode décontracté et informel. En occurence, ce plateau était la suite de 2 autres plateaux, ce qui peut expliquer qu'au bout de plus de 2h de tournage, les intervenants ont un peu perdu le fil.Nous allons d'ailleurs à l'avenir nous concentrer sur des plateaux plus courts (une vingtaine de minutes) afin d'aller plus droit au but :).Merci en tout cas pour ce feedback, et en espérant que tu trouves ta place et ton bonheur sur techtoc. Comment from Delphine: Merci pour votre réponse et votre accueil. Comment from Christian Jegourel: Un peu de lecture sur ce sujets de la monétisation des contenus en cette ère de convergence http://www.convergences.youvox.com, 90 pages qui j'espère vous fourniront matière à réflexion et commentaires Comment from Delphine: le lien ci-dessus ne fonctionne pas. Comment from Delphine: pardon, il suffit de supprimer la virgule àa la fin. Comment from Ornella Maurice: Aujourd'hui, il est vrai qu'il est plus facile de monétiser son contenu en ligne, d'ailleurs énormément de sites spécialisés dans cela se sont développés, il y a http: //www.buzzea.com, http://www.buzzparadise.fr, ou encore http://www.mypersonalranking.com. Avec l'air d'internet les habitudes changent :) !