Email     Password  
Connection | Subscription
Une télé collaborative dont les programmes sont conçus par les experts des technos et médias numériques
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Prenez des entreprenautes réputés, un financier, un expert juridique, un accompagneur de start-up, mélangez le tout et invitez-les chez Google dans le cadre des Assises du numériques lancées par le ministre Eric Besson.
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Webcast
notes
Speakers (12)
AUDIENCE
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Catherine Barba, Cashstore
François BOURDONCLE, Exalead
président directeur général d'Exalead
Mats CARDUNER, Google France
Michel Dahan, Banexi Ventures
Sophie Davidas, Videoplaza
Pierre KOSCIUSKO-MORIZET, PriceMinister.com
co-créateur PriceMinister.com
Laurent KOTT, INRIA Transfert
Jamal Labed, Life and Line
Cédric MANARA, EDHEC Business School
Professeur associé, EDHEC Business School
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Prenez des entreprenautes réputés, un financier, un expert juridique, un accompagneur de start-up, mélangez le tout et invitez-les chez Google dans le cadre des Assises du numériques lancées par le ministre Eric Besson.
Keywords:  google
Related expertises: 
Prenez des entreprenautes réputés, un financier, un expert juridique, un accompagneur de start-up, mélangez le tout et invitez-les chez Google dans le cadre des Assises du numériques lancées par le ministre Eric Besson. Puis, suprême ironie, demandez-leur de répondre à la question suivante : le prochain Google peut-il être Français ?

 

Une table ronde qui a brassé plein d’idées, enfoncé quelques portes ouvertes mais qui a eu le mérite de mettre les choses à plat.

 

Au-delà d’un blabla de circonstances, j’ai aimé ces intervenants qui ont donné leurs avis, qui ont essayé de jouer le jeu, de baisser la garde et de lâcher quelques petites perles, sous l’œil rigolard d’un Marc Simoncini assis dans le public, notre sérial entrepreneur national et fondateur de Meetic. On y a parlé de beaucoup de choses : - de l’Europe, bien sûr- du Luxembourg- de la nécessaire harmonisation fiscale et juridique- du financement de l’innovation- de la neutralité de l’Internet- du statut juridique de l’hébergeur- de réussites françaises dans l’e-commerce

 

Côté intervenants, on a eu droit à du bon, du très bon même.

 

Mes préférés ? Catherine Barba, présidente et fondatrice de Cash Store. Ah, je l’aime bien, elle : elle a la critique facile, bien argumentée – en particulier sur la loi Chatel, et le tout… en souriant. Ca nous change des donneurs de leçons bougons et rabats-joie.

 

J’ai aussi bien aimé Laurent Kott, le directeur général d’INRIA-Transfert. Avec ses faux air de Pierre Chappaz, le fondateur de Kelkoo, il a des arguments intéressants à faire valoir, notamment au sujet du modèle israélien où l’innovation y est une seconde nature et où la seule alternative pour survivre est de tester, en grandeur nature, la pertinence de leur techno aux Etats-Unis – leur marché naturel, alors que Israël est aux portes de l’Europe...

 

Je ne connaissais pas François Bourdoncle, le co-fondateur d’Exalead, mais je vous invite à écouter son avis sur les pôles de compétitivité : un modèle du genre ! 

 

Mention particulière aussi à Cédric Manara, avocat, professeur à l’EDHEC et expert sur les problématiques juridiques du Web : il nous explique pourquoi le prochain Google n’aurait jamais pu être Français si Google avait commencé son implantation en Europe par la France !

 

Voilà, je vous invite vraiment à visionner cette table-ronde.

 

Non seulement vous y apprendrez plein de choses, mais en plus vous comprendrez pourquoi les débats qui entourent les nouvelles technologies aujourd’hui sont aussi importants. La raison est simple : nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Certains l’ont déjà compris. D’autres non.

 

J’attends vos remarques avec impatience !

Share the link:
Connected subjects: