Email     Password  
Connection | Subscription
Une télé collaborative dont les programmes sont conçus par les experts des technos et médias numériques
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Les entreprises ne maitrisent plus totalement les discussions autour des marques qu'elles représentent ! Le bouche à oreille n'a jamais été aussi fort comme l'illustre le sondage TNS Sofres près de 70% des internautes qui ont recherché au moins une fois par mois l'avis des "consommateurs" sur Internet en 2008. L'internaute est exposé en premier lieu à des échanges entre utilisateurs dans les webforums, des tickets dans les blogs, sur des sites d'informations, dans des réseaux sociaux. N'oublions pas toutefois que tout ne se fait pas que sur Internet. C'est le cas notamment des échanges entres amis, entres collègues dans la vrai vie bien loin des réseaux virtuels. La question à se poser selon moi "Comment accompagner les entreprises dans leur stratégie d'e-réputation dans une logique 360° ?".
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Collaborative content preparation:
Speakers (3)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Subject proposed by Joel CHAUDY
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Joel CHAUDY, JConseil
Consultant en stratégie Marketing et Communication 2.0
Vincent Berthelot, Conseil Web social

B-R-ent

Cl...
Conseiller web social
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Les entreprises ne maitrisent plus totalement les discussions autour des marques qu'elles représentent ! Le bouche à oreille n'a jamais été aussi fort comme l'illustre le sondage TNS Sofres près de 70% des internautes qui ont recherché au moins une fois par mois l'avis des "consommateurs" sur Internet en 2008. L'internaute est exposé en premier lieu à des échanges entre utilisateurs dans les webforums, des tickets dans les blogs, sur des sites d'informations, dans des réseaux sociaux. N'oublions pas toutefois que tout ne se fait pas que sur Internet. C'est le cas notamment des échanges entres amis, entres collègues dans la vrai vie bien loin des réseaux virtuels. La question à se poser selon moi "Comment accompagner les entreprises dans leur stratégie d'e-réputation dans une logique 360° ?".
Related expertises: 
Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Connected subjects:
  • Salon SRH     
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: Je suis en effet curieux de voir les réponses et propositions qui peuvent être apportées à une telle question ! Je ne puis m'empêcher de penser que les spécialistes de la e-reputation peuvent être divisés en deux grands ensembles : les puristes, capables de réaliser un travail artisinalement réussi, mais sans règle véritable, parce que, tout simplement, de telles règles n'existent pas - tout au plus de bonnes pratiques - et parce que ces artisans-là sont des geeks virtuoses. Et d'un autre côté les industriels de la e-reputation qui ont su habilement identifier là un business juteux mais qui en sont encore à croire qu'il suffit d'établir un workflow-type (un peu comme dans le SEO), et qu'il est possible de le factoriser.Si tu poses cette question, Joel, je suis particulièrement intéressé par la réponse que tu peux lui apporter en tant que pro. Ton propre parcours est peut-être révélateur à ce titre, non ? Pour moi, en filigrane, la question c'est : où trouver les meilleures solutions, chez les artisans virtuoses ou les industriels de la profession ? Désolé, je fais peut-être obliquer le sujet de ton intention initiale - mais d'une part je veux qu'on le pose sans langue de bois par rapport aux professionnels qui nous suivent (et attendent de vraies suggestions et conseils), et d'autre part je voudrais juste m'assurer qu'on ne le traite pas de façon académique. Je veux juste qu'on aide les sociétés que cela intéresse à mieux comprendre leur propre besoin !  Comment from : merci pour le commentaire Fred.je comprends ta logique mais dans ta question "où trouver les meilleures solutions, chez les artisans virtuoses ou les industriels de la profession ?" cela amène déjà la réponse d'une solution au sens presque applicative alors que l'e-Reputation est plus une stratégie de présence sur le web que d'utiliser une solution de veille par exemple. Précises le fond de ta questions please :) Comment from Frédéric BASCUNANA: Joel, peux-tu me dire à quelle date on positionne ce plateau alors ? Comment from Joel CHAUDY: et si on trouvait un créneau semaine prochaine mercredi 30 sept fin de journée par exemple ?   Comment from Frédéric BASCUNANA: sorry la date la plus proche dispo c'est le mardi 20 octobre à partir de 18h00 ou le mercredi 22 ! bon pour toi ?  Comment from Frédéric BASCUNANA: au fait je devais préciser le sens de ma question ci-dessus :c'est très simple, peux-tu apprendre une quelconque méthode de gestion de sa communauté ? Mes clients disent : "mais pour répondre à telle ou telle attaque en provenance d'un blogueur je dois valider la réponse officielle qui sera déposée sur son blog avec la direction !" - et bien sûr le temps que toute uje société se mette en rang de bataille, le billet du blogueur est une histoire ancienne. Donc, il faut faire confiance au CM. Or celui-ci doit pouvoir réagir en temps quasi réel sans que 36 cadres stressés valident son billet ou droit de réponse. D'où mon point : c'est un virtuose. Pas un salarié comme les autres. Sa compétence et sa vivacité d'esprit, sa capacité à s'imprégner de l'univers de marque de son client ou de son employeur, ça me fait penser à ce qu'un grand producteur m'a dit un jour des compétences d'un bon réalisateur de cinéma : "Il a acquis cette compétence avant l'âge de 8 ans". Comment from Vincent Berthelot: Excellent sujet car en effet la E-reputation c'est à la fois basé sur une veille sans faille et une politique éditoriale plus proche du 2.0 que du politburo.Ceci étant cela n'empêche pas les nombreuses épines possibles et il faut dans ce domaine aussi anticiper.. Comment from Joel CHAUDY: 100% d'accord avec toi Vincent. Par contre je reviens sur ta précision Fred et je ne comprends plus le sujet. Pour moi on parle ici d'e-Rep et pas Community Management. autrement tu proposes le 20 octobre je suppose:) Pour ma part si on ne fait pas cela avec le 16 octobre je ne pourrais pas avant mi Nov. Comment from Frédéric BASCUNANA: ah tiens ? intéressant ! je ne pensais pas qu'il y avait un doute quelconque sur le caractère concomitant des deux sujets dis donc ! la e-reputation est pour moi "guettée" par une personne ou un groupe de personnes qui sont forcément à même d'agir en qualité de Community managers non ? Bon, bien sûr, je saisis la nuance et le fait que les deux tâches peuvent être parfaitement séparées, mais dans la pratique, n'est-ce pas une seule et même entité, voire une seule et même personne qui travaille sur les deux aspects ?Il y a d'ailleurs là une question qui suggère que d'autres ont peut-être envie de connaître la réponse : "la e-reputation n'est-elle pas sous la responsabilité du CM ?"Sinon ok je positionne définitivement ce plateau sur le 20 octobre attention !!!  Comment from Joel CHAUDY: Comme je te le disais plus haut pas possible pour moi Fred entre le 15 oct et mi-Nov :(Je pense que de mélanger les deux sujets n'est pas une bonne idée. La community management est une tactique dans une des 3 déclinaisons de la stratégie d'e-Réputation. En effet comme illustré dans une diagramme que j'ai publié sur mon blog http://bit.ly/HhjU0. L'e-Réputation se décompose en 3 pilliers: Stratégie de veille/ Stratégie de Présence / Stratégie d'engagement. Et le community management est à 20% dans la partie stratégie de présenvce et à 80% dans la partie stratégie d'engagement. De plus, les projets d'e-Rep sont dans la majeure partie des entreprises sous la responsabilité du Dir Comm et non du Community manager à part chez Microsoft certes. Mélanger Community manager et e-réputation c'est sans doute un risque de confusion si ce plateau a pour objectif de vulgariser le sujet. My 2 cents.  Comment from Frédéric BASCUNANA: très intéressant ça comme réponse - c'est en soi un enseignement en ce qui me concerne !je te propose de faire ce plateau à ce moment-là le 16 novembre (sorry j'avais mal lu.. les CM ont les yeux fatigués à la longue ;-) ), et de coupler avec un second sujet : "les 3 piliers de la e-réputation" ! - car ça intéressera beaucoup de monde cette petite mise au point. Je ne dois pas être le seul à tomber dans le piège.je remodifie donc la date ! Comment from Joel CHAUDY: Chacun son métier:) Et tu fais très bien le tien! Merci Fred pour le changement de date.