Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
(Partie 3) Le Personal Branding est devenu en très peu de temps un des sujets qui agite le plus la Webosphère. Le Personal Branding permet de construire sa marque personnelle. Sujet anxiogène car il touche directement à notre image, via l'ensemble de nos traces "laissées" sur Internet. Comment évacuer cette source (supplémentaire) de stress ? Quelles sont les clés de la réussite ?
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (4)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Alexandre Lachaut, CapGemini Consulting
Alexandre Lachaut, Consultant CapGemini Consulting Techno...
Olivier Zara, www.3-6TY.com

www.axiopole.com
Consultant en management et médias sociaux
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
(Partie 3) Le Personal Branding est devenu en très peu de temps un des sujets qui agite le plus la Webosphère. Le Personal Branding permet de construire sa marque personnelle. Sujet anxiogène car il touche directement à notre image, via l'ensemble de nos traces "laissées" sur Internet. Comment évacuer cette source (supplémentaire) de stress ? Quelles sont les clés de la réussite ?

Le Personal branding est devenu en très peu de temps un des sujets qui agite le plus la Webosphère. Le Personal Branding ? C 'est construire sa marque personnelle. Sujet à forte dose anxiogène car elle touche directement à notre image, via l'ensemble de nos actes 'laissés" sur l'Internet.  Comment évacuer cette source (supplémentaire) de stress ? Voici des conseils précieux pour bien gérer votre identité numérique. Et transformer le personal branding 

Selon, Peter Montoya, le « pape » américain du Personal Branding : « Votre marque personnelle, c’est tout simplement l’idée claire, forte et positive qui vient immédiatement à l’esprit des personnes qui vous connaissent quand elles pensent à vous ».Cependant, comment entretenir  sa réputation avec réussite ?   Comment savoir que mes actes auront un impact positif ou négatif sur mon identité ? Peut on tout se permettre ? La forme se suffit-elle à elle même ? Autrement dit, la quête du Graal est-elle celle  du  coup médiatique ? A l'instar du perchiste Romain Mesnil qui courait nu dans les rues de Paris pour lever des fonds. Au vu des résultats plus que modestes de sa campagne, la réponse est visiblement 'non'.

 

Pourquoi ce sujet occupe aussi soudainement le devant de la scène ? Parce qu'il affecte tout à chacun. Anonyme et 'influents' du net.  Conséquence directe de l'avènement du Web 2.0 qui consacre la participation de l'internaute que ce soient sur les réseaux sociaux, les blogs, les sites de partage de photos et vidéos... Autant d'actes qui laissent des traces. 

 

 

Olivier Zara rappelle avant tout qu'il est essentiel de mesurer l'impact de son action sur sa réputation sur le long terme. Il faut dissocier l'action que je mène d'une  réflexion sur l'impact sur ma marque. Ce que Olivier Zara appelle le 'bon sens numérique'. Il faut être conscient de l'impact de ses actes sur sa vie virtuelle. Impacts qui peuvent également trouver un prolongement dans notre vie réelle.  

 

Jusqu'ici la spontanéité prédominait. L'internaute ne se posait aucune question sur sa façon de participer sur la toile. Ne prenait même aucun recul. A tort comme il s'en rend compte maintenant.

 

Désormais, un nouveau chapitre s'ouvre : celui de la rationalisation de la gestion de notre identité numérique. Pourquoi ? Car avec Internet, comme le dit justement Jean-François Ruiz, "on n'a pas le droit à l'oubli".  Comme une mémoire persistante de nos faits et gestes. Nos actes sont désormais 'gravés dans le Web' pour toujours. Autant d'empreintes indélébiles. Un vrai problème. Une action menée à un instant T nous poursuivra tout au long de la vie. L'exemple le plus parlant est le fait de se retrouver 'googleliser', soit voir son nom apparaître dans les requêtes. Comment effacer des résultats qui nuisent à notre image ?  Démarche lourde et pas toujours marquée du sceau du succès.

 

Or notre identité réelle n'est pas figée. Elle évolue. D'ou le risque d'une dissonance. Un conflit sur le long terme entre nos deux identités. Ainsi, peut se poser le problème de l 'authenticité et donc du lien de confiance avec une personne tiers.  

 

Maîtriser son identité numérique exige du temps, c'est une activité chronophage. En dépit d'outils, de bonnes pratiques, la valorisation d'une marque personnelle s'inscrit dans un cycle long avant d'en récolter les fruits.   Encore faut-il avoir ce temps (de cerveau) disponible pour mettre en place un dispositif sous contrôle, ne souffrant d'aucune faille. 

 

Introduction au Personal branding : comment gérer son identité et sa réputation ? (Partie 1)

Pourquoi et comment être authentique dans son Personal Branding ? (Partie 2)

Les clés de la réussite dans une démarche de Personal Branding ? (Partie 3)

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: pour les fans d'Olivier voici un lien vers une autre vidéo :Une interview pour Eric Briones, Darkplanneur, Publicis : http://www.wat.tv/video/reussir-sa-carriere-grace-1liwg_1i2ju_.html Comment from Mow Gli: je ne suis pas tout à fait d'accord.; avec la notion d'exigence infligée à l'individu, par contre je suis tout à fait d'accord avec la notion d'exigence d'infliger l'inflexibilité du devoir 'être' et d'être de qualité d'être de calibre pour ce qui concerne la représentation d'une entreprise sur la toile... et non je conteste ce que j'ai appris à l'école en économie des entreprises, j'avais appris que chaque individu était une entreprise, c'est faux, en tout cas je stipule que non.. quand à l'entreprise c'est une entité, un corps habité d'individus, ou indivisualisé mais d'abord dans un corps.. comme je le dis: "pour trouver sa marque de voiture il faut en premier trouver sa pièce moteur"Et la carrosserie c'est l'expérience.Amitiés  Comment from Vincent Berthelot: Tout cela reflete d'un fantasme du moi tout puissant dont on pourrait se servir comme d'un instrument pour toujours plus de performance.Une notion du moi social performatif qui aboutit a toujours plus de superficiel et toujours moins de transparence, un moi plus utilitaire qu'identaire. Comment from Olivier Zara: @VincentLe Personal Branding sert effectivement à outiller les actions de personnes égotiques et/ou histrioniques (qui cherchent d'une manière maladive à se mettre en avant, un peu à la manière de certains comédiens). Il y a aussi malheureusement des "experts" du Personal Branding qui ont ces traits de caractère. Mais Bush n'est pas l'Amérique, un expert histrionique n'est pas l'incarnation d'un concept.Sur le côté superficiel, ta remarque ne fera pas plaisir aux membres d'Authentys : http://www.authentys-personal-branding.com/ ... Authentys, ça vient d'authentique parce que c'est le but du Personal Branding !Sur le côté utilitaire, le Personal Branding incarne des valeurs : méritocratie, performance individuelle,... qui sont à l'opposé de la culture du salariat et du fonctionnariat de certains pays. De ce point de vue, ça ne peut pas plaire à tout le monde.Bertrand Duperrin a fait une belle contribution sur le sujet pour compléter mon commentaire : http://www.duperrin.com/2009/09/17/le-personal-branding-est-un-outil-dintelligence-collective-et-pas-dautopromotion/Vincent, je te propose de boire ensemble une bière 2.0 pour discuter du Personal Branding... je suis sûr qu'avec quelques grammes d'alcool, on se comprendra mieux ;-) Comment from Serge Tuillier: Je viens de regarder ce 3éme plateau et mon commentaire laissé sur le 2ème plateau avec mes questions sont toujours d'actualité. Mes excuses pour le doublon.Voici :Je rajouterais que, comme nous sommes poussés par nos enfants pour être de bons parents, ou poussés par nos clients pour sortir de bons produits, nous sommes poussés maintenant par la dimension d'internet pour apporter nos informations.Quelles informations ? Pourquoi ? Qu'apporte cette nouvelle donne ? Quel est le nouvel enjeu ou nouveau challenge ?MyRéponse : Une notion de "responsabilité"Pour moi, l'e-reputation ou la poussée exercée par internet nous amène à cette notion de responsabilité. Être responsable de nos jours, c'est être visible sur internet, et reconnu pour qui l'on est et ce que nous apportons autour de nous.Pouvez-vous dans un prochain plateau répondre à des questions sur "l'humanité augmentée" et "l'e-responsabilité" s'il vous plaît ?Serge TuillierResponsable de StudioVaud Comment from Frédéric BASCUNANA: Sujet forcément passionnant, Serge !Est-ce que je peux me risquer à vous demander de jeter quelques idées pour proposer ce plateau vous-mêmes sur cette page http://techtoc.tv/proposer_un_sujet ?Comme vous ne le savez peut-être pas encore, ce sont en effet les membres de ce site / réseau / SocialTv qui proposent les sujets qui ensuite font l'objet d'un financement par sponsors ou par Webcastory ;-)Aussitôt que vous aurez posé quelques lignes promis, je me joins à vous pour développer cette excellente piste de recherche !  Comment from Serge Tuillier: Oui volontiers Frédéric. Comment from Frédéric BASCUNANA: superbe, j'attends donc vos propositions ;-) Comment from Audrey DEVILLONI: trouve ce webcast : Assez moyenJe n'ai absolument aucune réponse au titre même du webcast : "Les clés de la réussite dans une démarche de Personal Branding". Il ne s'agit que d'un résumé d'angoisses associées à une présence sur le web sans rapport même avec la démarche de Personal Branding. Je suis également très déçue par la vidéo no: 2 qui traite toujours de la même chose : le côté anxiogène d'une présence sur internet.