Email     Password  
Connection | Subscription
Une télé collaborative dont les programmes sont conçus par les experts des technos et médias numériques
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique serait prête à réaliser un appel à projet pour développer les télécentres en France afin de favoriser l'essor du télétravail et rattraper le retard de l'Hexagone dans ce domaine. Faut-il parier sur le développement de télécentres et de la téléprésence pour lever les obstacles culturels et psychologiques, où les freins pour adopter ce mode de travail sont-ils plus profonds ? Venez en discuter.
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (4)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Subject proposed by Fabrice Frossard
Organization by Fabrice Frossard
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Fabrice Frossard, Editialis

TechtocTV

Balises.i...
Directeur adjoint de la rédaction Editialis - Intervenant...
Xavier De Mazenod, Adverbe accompagne les entreprises dans leu...
#e-reputation, #influence, #reseaux sociaux, #communautés...
Gwenole Guiomard, rédacteur en chef emploipro/groupe usine no...
Je suis journaliste spécialisé dans les questions de RH-f...
Jean-Jacques Mahé, Salarié d'Oracle France, Chargé de programm...
Spécialiste en Social Web sur intranet, en qualité de pro...
Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique serait prête à réaliser un appel à projet pour développer les télécentres en France afin de favoriser l'essor du télétravail et rattraper le retard de l'Hexagone dans ce domaine.

Faut-il parier sur le développement de télécentres et de la téléprésence pour lever les obstacles culturels et psychologiques, où les freins pour adopter ce mode de travail sont-ils plus profonds ?

Venez en discuter.
Keywords:  travail, télétravail
Related expertises: 

Télétravailler ? Oui, mais pas seul. Pour nombre d’entreprises et d’employés la solitude du travailleur à distance est un frein à l’adoption du télétravail : difficulté à organiser un espace dédié à son domicile, sollicitations extérieures, difficulté à se motiver, isolement…Des problèmes d’organisation et psychologiques qui s’ajoutent aux nombreux freins culturels  répertoriés empêchant l’essor du télétravail.

Malgré les obstacles recensés dans un rapport de la Dares (direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), l’insitution reste optimiste et  prévoit que ce mode de travail pourrait concerner 50% des emplois d’ici à 2020. Une explosion, alors que pour l’heure 10% de la population active, en comptant les travailleurs nomades, a recours au télétravail.

Motivée sur le sujet, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique serait prête à réaliser un appel à projet pour développer les télécentres en France. Selon la NKM, l’extension de ce type de centres présente un double avantage : pallier l’isolement (nous restons des êtres grégaires) et favoriser l'installation de solutions de téléprésence pour accentuer l’ubiquité de l’employé.

En étant hors et dans les murs, ce type de communication, consoliderait le lien du travailleur avec son entreprise en lui permettant une présence beaucoup plus active qu’avec une simple visioconférence via une webcam au débit souffreteux.
Hochet numérique ? Fantasme digital ? Créer des télécentres suffira-t-il à inciter les entreprises à lâcher sur le travail à distance ou faudra-t-il agir sur d’autres leviers ?


La discussion devrait être riche et vos contributions indispensables…
 

Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Connected subjects:
Salon SRH     
  • Comment from Xavier De Mazenod: Bonjour, Je suis partant pour intervenir. Nous venons d'inaugurer le 1er télécentre rural du réseau ornais dans mon village de Boitron : coworking et Très haut débit http://bit.ly/93eJhO.Je suis par ailleurs vice-président du Réseau national des télécentres et j'ai cartographié un annuaire des télécentres et espaces de coworking existants sur Zevillage : http://bit.ly/ddFINx.C'est vous dire si je suis impatient de participer à ce débat ;-) Comment from Nicole Turbé-Suetens: Moi, je fais partie des membres fondateurs du réseau ACTIPOLE21 et je suis persuadée qu'un débat bien mené fera comprendre à nombre de dirigeants qui ont déjà signé un accord télétravail ou qui sont en train d'y penser (et il y en a de plus en plus), que la solution des télécentres en milieu urbain et péri-urbain devient une nécessité urgente pour ne pas créer de discrimination entre ceux qui peuvent télétravailler chez eux et les autres. Il est plus que temps d'évoquer ce sujet qui rendrait un très grand nombre de salariés heureux ! Comment from Catherine TARAPACKI-PINTO: trouve ce sujet : Excellent !en voilà une belle piste à explorer Comment from Franck Daout: N'est pas télétravailleur qui veut ! Je rencontre de plus en plus de salariés malheureux, ou tout du moins mal à l'aise dans leur costume de télétravailleur...je ne connais pas le projet des télécentre... Mais mon premier reflexe est d'imaginer comment créer ou préserver le collectif intra entreprise ou la culture d'entreprise (dans le sens le plus noble) déjà mis à mal avec le télétravail . Je passe par ailleurs sur les dérives non régulées (horaires, charge de travail, omni présence des outils de communication) de ce type de fonctionnement. Le télétravail est excellent et adapté pour beaucoup, du fait de peu de candidats, ou de candidats motivés....mais si il se généralise (souvent pour des questions de coût immobilier de la part des entreprises!) cela risque de faire des dégâts sociaux... Comment from Franck Daout: Vraiment une idée originale en milieu rural... Une façon de récréer du lien et une vie collective autour de l'emploi.. Comment from Franck Daout: Ah j'oubliais ... oui pour cette démarche "rurbaine"..Mais quels avantage en milieu urbains? Centres "inter entreprise" fixes, dédiés ou ouverts au travailleurs de passage ? Comment from Sibylle Lhopiteau: Ces télécentres ne concernent pas seulement les salariés. Ils peuvent aussi être une alternative pour gérer en douceur la transition entre le salariat et l'auto-entrepreneuriat, comme l'a indiqué NKM. Je me souviens d'une rencontre avec de jeunes entrepreneurs. Chacun était heureux de lancer son activité mais se sentait excessivement seul et isolé. Une partie d'entre eux avait donc décidé de rejoindre un télécentre et avait le sentiment de remettre un pied dans "l'entreprise". Le terme est revenu plusieurs fois pour qualifier cet espace de travail... Une façon de rompre avec l'isolement mais aussi de partager des expériences, de mutualiser des compétences, d'échanger de "bonnes pratiques" et de s'entraider. Pour certains, les rencontres et les échanges dans les télécentres leur ont permis également de s'organiser, d'avoir des heures d'arrivée et de départ, de prendre du recul. Ce qu'ils n'arrivaient plus à faire chez eux. Une nouvelle façon de travailler pour soi ou pour une entreprise... avec les autres.Les témoignages de ceux qui le vive au quotidien sont les bienvenus.   Comment from Fabrice Frossard: Un excellent article de GreenIT sur la téléprésence http://www.greenit.fr/article/logiciels/telepresence-adaptee-aux-tres-grandes-entreprises-2996?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+GreenIT+(GreenIT)&utm_content=Netvibes Comment from Nicole Turbé-Suetens: Effectivement et pour ceux qui veulent en savoir plus, voici le lien direct sur l'étude complète : https://www.cdproject.net/CDPResults/Telepresence-Revolution-2010.pdf Comment from Sibylle Lhopiteau: Les responsables de Boitron à Très Haut Débit viennent de se réunir pour fixer les tarifs du télécentre que l'association gère dans cette commune.Les télétravailleurs réguliers peuvent prendre un abonnement de 50 € par mois ou de 90 € par trimestre qui leur permettra de passer cinq jours par mois au télécentre quant à celui de passage, il lui sera demandé 10 € par jour. Les télétravailleurs salariés permanents peuvent contacter l'association. Enfin, il est également possible de louer la salle de formation pour 50 € la demi-journée.Le centre propose deux cabines de travail et une salle de réunion pour vingt personnes avec écran et rideaux pour la vidéo projection et la visioconférence, dix prises réseaux et une borne WiFi. Il est à noter que « le télécentre est accessible aux handicapés et que le planning sera autogéré par les télétravailleurs qui posséderont une clef et pourront donc venir travailler 24 heures/24 ».Les responsables font enfin remarquer que, « si l'association possède quelques portables pour faire de la formation, il n'y a aucun matériel stocké dans le centre lui-même, chacun venant avec le sien ».http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Telecentre-l-association-a-fixe-les-tarifs-_61013-avd-20101028-59244674_actuLocale.Htm Comment from Jean-Jacques Mahé: trouve ce sujet : Excellent !l'idée du télécentre apporte ce qu'il faut pour favoriser la vie d'une communauté de télétravailleurs, surtout en milieu rural. Comment from Gwenole Guiomard: BonjourJe vous invite aussi à lire un article sur emploipro au sujet du télétravail : http://www.emploi-pro.fr/article/pour-teletravailler-les-modes-de-management-doivent-changer-2908.htmlBonne lecture. Comment from Sophie TURPAUD-AMALVY: Bonjour !Ancienne gérante d'un télécentre proche de toulouse "Espace télétravail"...de 2002 à 2005...L'expérience n'a pas pu continuer...Car pour développer mon activité, il me fallait investir...et situation tout à fait paradoxale, la datar m'offrait une subvention, soumise à pret complémentaire de la banque...Le mot de la fin ?La banque a refusé le pret complémentaire...C'était donc en 2005 !Alors, oui, les télécentres j'y crois...encore faut-il que les banques suivent, l'état, les clients, ne suffisent pas...à un moment donné, il faut investir, et si les banques n'y croient pas !!!! ??? comment faire ?Aujourd'hui, je suis formatrice dans ce domaine ( relation clients / télétravail / Homeshoring )Autant que mon expérience profite à d'autres :-)   Comment from P Le R: Emission interessante. Il me semble qu'il n'y a pas eu une separation nette entre le fait d'etre raccorde via fibre ou wimax et le fait de teletravailler. La notion de teletravail englobe plus de type de metiers que l'informatique seule aussi il eut ete a mon avis plus judicieux, pour entrer en matiere, de bien definir les types de metiers pour lesquels le teletravail est fait (et ceux pour lesquels il ne l'est pas) et, ensuite, definir les moyens a mettre en oeuvre en fonction desdits metiers. Comment from Christian OLLIVRY: Juste remarque mais la réponse sera pourtant différente par type de management d'entreprise. On trouvera beaucoup plus de métiers pour télécentres dans une entreprise apprenante que dans une entreprise "classique". - Le THD est un progrès bientôt une nécessité car 1Mbits symétrique aujourd'hui sera parfaitement insuffisant d'ici quelques années pour la plupart des métiers. C'est aussi un des fondamentaux de l'aménagement des territoires et Xavier de Mazenod a bien raison de le rappeler. En définitive, les télécentres trouveront leur "niches": pour diminuer les transports en IdeFrance, pour vivre en milieu rural (et être un formidable outil d'aménagement) que cela soit en tant que salarié ou entant qu'entrpreneur. L'mportant c'est que le gouvernement stimule et aide au démarrage, l'entreprise évolue dans son management et que la collectivité participe. Cela fait beaucoup mais c'est aussi beaucoup en train de changer. Nous attendons avec impatience les Appels à Manifestation d'Intérêt à ce sujet.christian.ollivry@actipole21.frPrésident du Réseau ACTIPOLE21 - www.actipole21.fr