Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Cette page explicative fait écho à celle où nous vous exposions la possibilité pour les entreprises de devenir partenaires/sponsors/producteurs des sujets réalisés dans le cadre de cette social-TV (ou web-TV collaborative), page que voici :  devenir-annonceur Ici nous prenons le soin de vous expliquer comment, en tant que simple contributeur/contributrice ayant vu son idée de sujet portée à l'écran, et produite par nos soins, vous pouvez toucher une part du revenu dans l'éventualité où un sponsor aurait spécifiquement décidé de financer votre idée. [ Nota Bene : le pendant de ce dispositif existe aussi avec les événements et rencontres, conférences, séminaires etc. que nous pouvons couvrir de cette sorte que cela vous rapporte aussi du chiffre d'affaire, cliquez donc ici pour en savoir plus sur les partenariats . ]
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Format : Resource
Treatment : Our services
Webcast
notes
AUDIENCE
 

Cette page explicative fait écho à celle où nous vous exposions la possibilité pour les entreprises de devenir partenaires/sponsors/producteurs des sujets réalisés dans le cadre de cette social-TV (ou web-TV collaborative), page que voici : devenir-annonceur

Ici nous prenons le soin de vous expliquer comment, en tant que simple contributeur/contributrice ayant vu son idée de sujet portée à l'écran, et produite par nos soins, vous pouvez toucher une part du revenu dans l'éventualité où un sponsor aurait spécifiquement décidé de financer votre idée.

[ Nota Bene : le pendant de ce dispositif existe aussi avec les événements et rencontres, conférences, séminaires etc. que nous pouvons couvrir de cette sorte que cela vous rapporte aussi du chiffre d'affaire, cliquez donc ici pour en savoir plus sur les partenariats. ]

Related expertises:  [à propos de ce site]

Pour comprendre l'idée générale : 

Cette plateforme web-TV conçue comme un (et autour d'un) réseau social, explique qu'on parle aussi de "Social-TV". Elle ne bénéficie pour le moment d'aucune subvention (étatique ou autre). Elle a été initiée par Webcastory (producteur de social-TV, dont c'est le métier) - et se finance grâce aux entreprises qui sponsorisent ses sujets. Lesquels sujets, par définition de la "Social-TV", sont d'ores et déjà, 3 fois sur 5, proposés par les membres de cette plateforme. C'est pourquoi, même si de facto la plupart d'entre eux fournissent des idées de plateaux dans le but de soutenir la démarche sans attendre de rémunération, parce qu'ils sont passionnés, sympathiques, ou en quête de visibilité pour se construire un "réputationnel", nous avons tenu à construire un modèle économique permettant de rétribuer les apports et contributions qui donnent lieu à du sponsoring de la part d'annonceurs motivés par notre démarche.


Alors comment ça se passe ? 

La base, pour commencer, c'est de proposer un sujet : le lien est accessible depuis le menu principal (dans la grande navbar horizontale), via "Tournages à venir" (le tout premier lien : "Proposer un sujet") : ou alors en cliquant ici. Les sujets proposés font l'objet d'une analyse de la part du Comité éditorial. Ils peuvent une fois "validés" comme pistes pertinentes, devenir visibles dans la section "Tournages à venir", où sont listés d'une part les sujets "En attente de financement", et d'autre part les "Sujets planifiés ayant trouvé un sponsor". Il arrive néanmoins souvent que le sponsor soit la société Webcastory elle-même (car nous sommes aussi des passionnés et produisons parfois des sujets à perte) - auquel cas ce qui suit ne s'applique pas. Mais lorsqu'un sponsor se présente, nous souhaitons reverser une partie du revenu à la personne qui a pris soin d'éditorialiser son sujet.
 

Rappel des différentes possibilités pour un annonceur :

- sponsoriser un plateau (aucune possibilité d'influer sur sa ligne éditoriale, nos avis restent libres et légitimes) ;

- Sponsoriser une chaine entière ou un forfait de plateaux par mois ou année.

- Financer un programme de type "Brand content" (concept descendant directement de celui, naguère bien connu, d' "Infomercial" sur mesure).

Tout est rappelé et explicité dans cette page, en cliquant ICI 

 

Notre manière de procéder en termes de facturation auprès de l'annonceur ou sponsor : 

Les tarifs facturés s'entendent toujours "NET-NET".
Ils sont à majorer pour le donneur d'ordre de 25% dans le cas de figure où l'un des contributeurs de notre site est co-éditorialiste et/ou co-animateur et/ou co-organisateur régulier des tournages sponsorisés.
Il s'agit là des honoraires que nous lui reverserons dans une optique d'équité et de totale transparence : notre client sait donc parfaitement où va son budget, le nom du contributeur apparaît clairement dans la facturation.
Au surplus, ces tarifs les couvrent pas les commissions pratiquées par les agences et/ou régies (20% additionnels en règle générale). Mais n'avons pas accordé d'excl
usivité aux régies. 
Or, il se peut (et cela arrive souvent) que notre contributeur nous recommande auprès de l'annonceur final, auquel cas, aux 25% de surfacturation qui lui sont reversés, nous ajoutons 20% additionnels, ce qui porte la surfacturation reversée intégralement au contributeur à 45% calculée sur le montant total HT de la prestation.

 
Les conditions et exceptions :  
  • Nous n'avons pas les moyens logistiques de gérer de façon ponctuelle des apports de sujets très ponctuels : nous demandons  aux contributeurs de proposer au moins 5 sujets par semestre pour être éligibles. Cela nous permet de donner la priorité à ceux qui souhaitent vraiment en faire une source de revenu régulière.
  • Nous avons toujours de un à deux sponsors annuels, pour qui la condition de reversement ne s'applique pas. Un seul pour l'instant n'est pas concerné par ce dispositif de reversement, il s'agit d'Orange Business Services. Un seul n'est pas concerné : ça laisse de la marge ;-)
  • Si le contributeur qui propose un plateau ne le rédige qu'à la gloire de ses propres produits ou services, aucune rétribution ne s'applique.
  • Dernière condition : il faut que nos contributeurs soient en mesure de nous facturer le montant de leurs commissions (pas de contrat de travail ponctuel : vous devez être un professionnel inscrit au registre du commerce et des sociétés - ou recourir à une société de portage pour votre facturation si vous êtes en mesure de le faire)
Share the link:
Connected subjects:
Salon SRH     
  • Comment from Thibaut D.: N'oublions pas de parler en plus de l'aspect sonnant et trébuchant, de la formidable visibilité que cela peut procurer de devenir community manager sur une chaîne verticale de techtoc.tv. Finalement c'est un peu comme tenir un blog en ayant aussi un modèle économique. ;-) Comment from Frédéric BASCUNANA: Néanmoins soyons honnêtes : ce dispositif de rémunération nous permet avant tout de rester cohérent avec un certain nombre de valeurs :1) Respect des apports de chacun : ne pas "crowdsourcer" nos contributeurs sans un minimum de reward ;2) Equité dans la répartition des bénéfices : somme toute assez généreuse puisque nos frais de production sont élevés ;3) Reconnaissance : nous créditons très visiblement sur chaque sujet ceux qui les ont conçus.Mais la plupart des contributeurs ne recherchent pas ces commissions, qu'ils considèrent souvent comme symboliques.Leurs principales motivations sont : - marketing (visibilité induite) ;- réputationnelles (élargissement de leur réseau, rencontres dans le contexte des plateaux) ;- intellectuelles (un travail de recherche stimulant sur le mode collaboratif, avec un résultat visible à la clé).Disons qu'en somme nous avons surtout voulu pousser le raisonnement jusqu'à son terme logique, et ne pas négliger tous les aspects de ce que nous estimons être un engagement moral. Comment from Vincent Berthelot: Coup de foudre ! Comment from Frédéric BASCUNANA: ...à l'instant un de nos contribteurs me demandait d'éclaircir sa lanterne sur le fonctionnement des commissionnements et l'organisation de la "co-production" de plateaux (puisqu'en somme c'est bien ce dont il s'agit) et ce qu'on y gagne.C'est toujours bien de rappeler les fondamentaux avec illustration à l'appui : RAPPEL : Cette "social-TV" se borne, via le menu "Tournages à venir", à permettre à ses contributeurs de proposer des idées de sujets au moyen du formulaire proposé : cliquez pour cela sur "Proposer un sujet" dans le menu déroulant concerné. Nous la diffusons alors après validation en petit comité (éditorial).Elle fait ensuite l'objet d'un plébiscite - ou pas - de la part du comité de rédaction, mais aussi des autres membres, puis des sponsors qui pourront permettre à ce sujet d'être enregistré en plateau ou ailleurs (si c'est une idée d'interview ou reportage), c'est aussi simple que cela.(les sponsors cliquent souvent d'eux-mêmes sur un bouton contextuel pour nous le faire instantanément savoir : "ma société pourrait peut-être sponsoriser ce sujet, envoyez-moi vos tarifs"). Et heureusement certaines se manifestent de la sorte et nous font gagner un temps très précieux grâce à la plateforme collaborative et à son workflow discret, mais efficace, qui permet dans un second à notre équipe de production de prendre le relai grâce à l'ERP dédié.Nous essayons nous-mêmes de séduire évidemment tous sponsors susceptibles de s'impliquer en leur proposant des sujets en direct, et pas seulement en les attendant sur le site : c'est notre métier et nous le faisons avec énergie.Nos tarifs ici même consultables, s'entendent NET-NET, c'est-à-dire : 1) hors commission de co-organisation reversées aux contributeurs qui s'investissent de façon conséquente dans la préparation et la production du sujet de plateau (nous leur reversons alors 25% du montant facturé au sponsor) ; 2) hors commission de régie ou honoraires de gestion et d'apport d'affaire de la part des agences (qui touchent traditionnellement 20% par apport d'affaire) : cette commission étant valable à reverser aussi pour n'importe quel contributeur qui proposerait un annonceur !Donc si par exemple le tarif NET-NET d'une formule de sponsoring était de 1000 euros HT, mais qu'un contributeur devait être rémunéré alors l'annonceur s'acquitterait d'un montant de 1250 euros HT. Si une agence ou un apporteur d'affaire était impliqué en sus, alors le tarif facturé ne pourrait être que de 1450 euros HT. Et nous reverserions à nos partenaires un total de 450 EUR HT : à la condition expresse qu'ils soient en mesure de nous facturer ce montant (pas de contrat de travail ponctuel : vous devez être un professionnel inscrit au registre du commerce et des sociétés).Ces commissions et honoraires sont facturés et reversés dans la plus grande transparence le client final visualise dans sa propre facture les bénéficiaires des commissions.N'hésitez pas à me poser vos questions si ce n'est pas assez clair.NB: il est fondamental de préciser que la seule condition incontournable que nous imposons aux contributeurs qui co-organisent et co-produisent ainsi des plateaux TV avec nous, c'est de s'engager sur un minimum de 10 sujets à proposer (à leur rythme, du moment que c'est dans l'année : à raison d'un par mois minimum), ou 5 par semestre : nous ne voulons pas et de toute façon ne pouvons pas gérer le "trop ponctuel", non seulement ce serait administrativement incontrôlable dans l'état actuel de nos ressources, mais c'est aussi par conviction : la personne qui co-organise un plateau est largement récompensée sur un plan réputationnel en bénéficiant de notre logistique et de notre visibilité. Ce dispositif n'est valable que dans le contexte d'un engagement minimum de 10 sujets par an ou 5 par semestre. Les commissions sont reversées après réception des règlements de la part des sponsors.   Comment from : Pouurquoi faire des 'rewards' financiere et pas plutot des rewards de 'reputation', qui sont par la suite convertible?Un peu comme des 'techtoc points', les SpectActeurs proposent alors de 'recompenser' les personnes qui participants, a charge aux participants de convertir ses points, en fonction de ce qu'il veut: - acceder au plateau pour une emission qu'il aura choisi - un diner avec frederic [lol-inside]Actuellement la plateforme TechTOC ne permet pas aux participants de valoriser les interventions & actions de chacun.En tout cas merci pour cette eclaircissement Comment from Frédéric BASCUNANA: Hello Guillaume, et merci.J'avoue ne pas bien comprendre pourquoi ce que l'on gagnerait en terme de e-reputation aurait besoin de faire l'objet d'un décompte en points : on recherche ici une exposition, le simple fait d'être un expert reconnu me semble en soi suffisant.Maintenant, si tu penses à un système de pondération des utilisateurs les plus actifs pour qu'ils soient en quelque sorte plus visibles et récompensés que les autres je comprends : nous y travaillons en effet. C'est plutôt ludique comme résultat !Enfin pour répondre aux tous premiers mots de ton commentaire (et le choix du terme "plutôt"), tout d'abord une idée n'exclut pas l'autre ; ensuite, je te dirais même que la plupart de nos contributeurs se moque un peu de cette rétribution - mais ce n'est pas une raison pour négliger de faire la proposition qui me semble surtout avoir une portée symbolique tout en étant le strict minimum que nous pouvions faire pour prouver notre bonne foi à ne pas vouloir crowdsourcer sauvagement nos membres !