Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Posted: 29.11.2009 - 21 comment(s) [ Comment ] - 0 trackback(s) [ Trackback ]
Category: Disruptions et évolutions



Pris de convulsions atroces, le bisounours du 2.0 est en train de s'étrangler dans un dernier spasme d'orgueil... On est en train de l'assassiner, que dis-je, de le lyncher, parce qu'il faut bien reconnaître qu'on soigne le mal par le mal : ce sont les outils du 2.0 qui nous conduisent à le repérer d'autant plus vite qu'il est né des mêmes mondanités virtuelles qui seront demain sa fosse commune.

En bon fossoyeur je vous propose de cerner le personnage.

Qu'est-ce qu'un bisounours 2.0 ? Tout d'abord disons-le de manière brute, le bisounours 2.0 est le revival, ou pour être plus digital dans la façon de le dire, une "upgrade" du cloporte 1.0, connu aussi sous le nom de pique-assiette mondain - Voici quelques signes auxquels le reconnaître (ce sont plutôt des étapes à vrai dire) :

- tout d'abord il effeuille tendrement la marguerite et s'invite subrepticement dans votre petit réseau : il vous intègre dans ses #followfriday et envoie 4 ou 5 smileys associés à quelques RT bien sentis ; 

- ensuite, quand le contact est établi, ils vous sort la sacro-sainte figure de style (avec certes des variantes, mais c'est le principe) du bisounours malin à travers un "j'adore ce que vous faites" placé juste au bon moment, et là où ça flatte.

- jusque-là, il aurait pu être le commun des mortels et pourquoi pas, un vrai possible partenaire. Ce qui va faire de lui un gentils bisounours 2.0, c'est qu'il va révéler progressivement n'avoir rien d'autre à vendre qu'un échange de visibilité qui se révèlera vite à votre désavantage.

- le bisounours 2.0 a découvert le pouvoir magique des mots : il prononce deux-trois termes jargonneux, et là, vous tombez tout contre sa douce fourrure de bisounours dans une envolée de caresses mutuelles, parce qu'au départ, ses idées ont l'air d'être sur le point de générer un vrai business pour vous et pour lui.

- le bisounours 2.0 a découvert un levier formidable : le bénéfice du doute. Et puis il le combine adroitement avec l'alibi qui constitue la seconde partie de son nom : le "2.0". En résumé, quand vous le questionnez sur son modèle d'affaire, il s'épanche en circonvolutions complexes, en termes ultra sophistiqués sur les composantes du marché dans lequel il "croit", mais surtout, ce qui fait son génie, c'est qu'il élude les questions dangereuses en n'oubliant jamais de vous faire des p'tits bisous (c'est un bisounours, cqfd) : il vous redit tant de fois à quel point vus êtes gentils et merveilleux qu'en fin de compte, le point sur son modèle et ce qu'il vend et comment passe vite fait dans une conversation anodine. parce que c'est ça le 2.0 : c'est "o, verra plus tard".

- enfin, le bisounours 2.0,une fois qu'il a réussi à devenir votre pote, élargit son réseau de supporters de son projet mignon tout plein, et pas une ni deux, vous faites partie de ceux qui lui accordent du crédit... au sens figuré comme au sens propre. 

- Moralité, le bisounours 2.0 ayant un petit sexe, normal c'est une peluche virtuelle, vous ne sentrez pas que vous l'avez dans le derrière, ça peut même durer longtemps sans vous apercevoir que vous êtes engagés dans les échanges de bons procédés 2.0 (je parle de toi, tu parles de moi, tu m'avances une presta, je te paierai plus tard quand j'aurai trouvé mes premiers clients pour mon super projet 2.0, on s'fait une bouffe, mais mon but c'est de rencontrer le pote du ministre que tu connais etc.).


Dans mon cas, le bisounours 2.0 est généralement un cloporte décérébré qui me harcèlent littéralement parce que j'ai un plateau TV. Je n'ose imaginer à plus grande échelle ce que vivent les patrons des chaînes 1.0 carrément noyé dans l'Île aux enfants avec Casimir et tous les personnages de Walt Disney autour d'eux. Que d'amour.

J'essaye de leur faire comprendre que c'est juste un truc artisanal pour faire mumuse, que je suis juste un geek de la vidéo depuis que j'ai 8 ans et que la seule chose qui m'éclate dans une web-tv c'est de faire des sujets qui me plaisent. Rien à faire : bisounours 2.0 geint sur le pas de ma porte et me culpabilise de n'être pas un pote 2.0 - il recommence l'alternance bisous / circonvolutions / théorèmes foireux sur l'avenir du web, mais rien n'y fait : j'ai décidé de le laisser s'asphixier dans sa vanité parce qu'un truc étrange s'est produit : nous sommes plusieurs à avoir cessé de sucer notre pouce, on a grandi... et on n'accroche plus du tout aux peluches.
Delicious Digg Facebook Fark MySpace
Archive
Categories