Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Usages, contenus et (cyber)culture du web social
Cloud, Entreprise collaborative et gouvernance
Big Data - Social CRM - Social Business
Éducation, Innovation socio-digitale et devt durable
Editeurs - écosystème et enjeux
Business modèles,
Entrepreneunariat, Financement
Mobile Business ou entreprise mobile ?
Libertés, devoirs et responsabilités numériques
Actus, tendances, trouvailles
À propos
de nous
Le jeu se démocratise. Il n'est plus un hobby de jeunes et encore moins de geeks. Aujourd'hui tout le monde joue. Il n'y a qu'à constater le succès de la wii ou des jeux sur internet. Et bouscule les codes de la communication. Un nouveau territoire rapidement préempté par le marketing ludique. Une nouvelle tendance ?
Naviguez dans la vidéo grâce au sommaire interactif :
Et toc, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Webcast
notes
Intervenants (3)
AUDIENCE
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Nous suivre sur Twitter
Nous suivre sur Facebook
 
Intervenants :
Géraldine Du Pac, Les Journées de la communication et du mark...
Laurent Laforge, Groupe Happy Together

Modedemploi, a...
Je dirige le groupe digitale Happy Together, qui regroupe...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Le jeu se démocratise. Il n'est plus un hobby de jeunes et encore moins de geeks. Aujourd'hui tout le monde joue. Il n'y a qu'à constater le succès de la wii ou des jeux sur internet. Et bouscule les codes de la communication. Un nouveau territoire rapidement préempté par le marketing ludique. Une nouvelle tendance ?

Article écrit par Alexandre Lachaut (Webcastory)

Laurent fait un constat : le jeu n'est plus un hobby de jeunes et encore moins de geeks. Aujourd'hui tout le monde joue. Il n'y a qu'à constater le succès de la wii ou des jeux sur internet. Une des explications est qu'aujourd'hui un jeu 3D temps réel de très belle qualité est abordable (j'aurai bien aimé avoir une idée du coût quand même...).Deuxième constat est la hausse des jeux multijoueurs. Il s'agit d'un phénomène à lier au succès rencontré par les réseaux sociaux. A l'heure actuelle, l'aspect collaboratif devient très important.Troisième constat : les marques commencent à comprendre l'intérêt à utiliser la viralité des jeux pour communiquer. Pour autant, Laurent prévient : un annonceur doit d'abord penser à faire un jeu avant de faire une application infomerciale. L'entreprise doit accepter de se mettre en retrait au profit du fun, de l'aspect ludique apporté par le jeu. Les marques doivent se mettre à la place de l'internaute.Enfin, Laurent nous conseille un site: www.planetviandz.org. 

Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :