Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Les RH devraient parfois abandonner leur langue de bois et expliquer franchement leur difficulté a peser dans les comites de direction autant que le contrôle de gestion ou les services financiers. Les entreprises a force d'être conduites selon des ratios financiers sont parfois devenues inhumaines voire pathogènes en forçant les RH a devenir des simples transmissions d'une logique financière. C'est une vision à court terme qui nie la fragilité du corps social et ne voit dans les RH que des ressources dont on peut ajuster les flux aussi facilement que des matières premières. La montée en puissance de la RSE, celui des risques psychosociaux mais aussi l'importance de la perte en productivité qu'engendre une baisse de la motivation et de l'engagement sont autant de facteurs qui peuvent permettre aux RH de reprendre une place capitale dans la direction des entreprises. Comment les RH peuvent se repositionner comme moteur de la performance durable de l'entreprise ? Quels en sont les meilleurs exemples ? Qu'est ce que cela peut apporter a court terme et moyen terme dans l'entreprise et comment cela se traduit il dans les politiques RH ? Autant de question a traiter ensemble!
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Webcast
notes
Speakers (6)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Vincent Berthelot, Conseil Web social

B-R-ent

Cl...
Conseiller web social
Julien Cotte, Alcatel-Lucent

HR Community Manager ...
HR Community Manager pour Alcatel-Lucent en France
Didier DUMONT, Associé chez Goodwill Management et

...
Expert en évaluation du capital immatériel et en particul...
Frédéric POULET, http://fr.linkedin.com/in/fredwpt
20ans ds Grands Groupes puis désormais Entrepreneur
Gilbert REVEILLON, Groupe LaSer
trategic Marketing Director cnez LaSer
Victor Waknine, mozart consulting
Consultant en performance globale et capital humain, créa...
Les RH devraient parfois abandonner leur langue de bois et expliquer franchement leur difficulté a peser dans les comites de direction autant que le contrôle de gestion ou les services financiers.

Les entreprises a force d'être conduites selon des ratios financiers sont parfois devenues inhumaines voire pathogènes en forçant les RH a devenir des simples transmissions d'une logique financière.

C'est une vision à court terme qui nie la fragilité du corps social et ne voit dans les RH que des ressources dont on peut ajuster les flux aussi facilement que des matières premières.

La montée en puissance de la RSE, celui des risques psychosociaux mais aussi l'importance de la perte en productivité qu'engendre une baisse de la motivation et de l'engagement sont autant de facteurs qui peuvent permettre aux RH de reprendre une place capitale dans la direction des entreprises.

Comment les RH peuvent se repositionner comme moteur de la performance durable de l'entreprise ?
Quels en sont les meilleurs exemples ?
Qu'est ce que cela peut apporter a court terme et moyen terme dans l'entreprise et comment cela se traduit il dans les politiques RH ?

Autant de question a traiter ensemble!

Connected subjects:
  • Comment from : trouve ce sujet : IntéressantDans l'édition, on s'est battu comme des damnés contre le phoco-pillage ; rappelez-vous la mention légale placée dans les premières pages de tous les livres "le photocopillage tue le livre", ou "la loi du 11 mars 1957 interdit les copies (....)"Ce problème devient d'autant plus important avec la diffusion numérique, la prolifération des possibilités de pillage, et de surcroît une certaine forme de pensée qui a introduit la notion de gratuité comme une caractéristique du 2.0, séparant implicitement la valeur financière de la propriété intellectuelle... Comment from : la question du financement sur Internet est récurrente, et régulièrement on peut voir émerger ce genre d'interrogations, suscitées par une déclaration d'un acteur économique, par le lancement d'un nouveau produit ou service, par le changement de business model d'un produit qui ne parvient pas à rester rentable...(voir par exemple daté de janvier 2010 http://www.lejdd.fr/Medias/Internet/Actualite/Vers-le-journal-et-le-livre-electronique-payant-168758/ )Existe-t-il une étude sur les différents business model qui existent, secteur par secteur (et sur leurs résultats évidemment) ?En ce qui concerne le secteur de la presse, la plus grande variété existe : - ceux qui comme "le canard enchainé" se démarquent quant à leur posture face à Internet ( http://www.lecanardenchaine.fr/ ) ;- ceux qui ont démarré en gratuit sur Internet, qui ont ensuite créé un journal papier, et qui peinent en effet à trouver leur modèle de financement (Newzy.fr, par exemple, présente sur son site des articles de 2009 voire même plus anciens... ???) ;- ceux qui n'existent qu'en accès payant sur Internet (ex Médiapart)- ceux qui perdurent sur papier (même s'ils ont réduit le format, ou le nombre de publications, en se recentrant sur leur coeur de métier), qui ont un site en accès payant et aussi un site plutôt riche et attractif en accès gratuit (mais alors quel est leur secret : c'est le journal payant qui finance une bonne part du journal gratuit ? ou bien la pub ?)- ceux qui sont gratuits en papier depuis leur création (ex : Metro), et qui ont un site (http://www.metrofrance.com/ ... la seule page de pub que je vois sur leur site est une page d'auto-pub : bigre, mais comment se financent-ils ???)...Il serait donc intéressant de savoir si, dans ce secteur par exemple, sur les 10 dernières années et notamment depuis 2007, de véritables tendances de "modèles qui marchent" se dégagent.... Comment from : Sur l'excellent site Tech Toc TV, on peut voir une conférence d'Edwy Plenel sur ce sujet :http://techtoc.tv/event/582/social-media/consommations-de-contenus-web--la-nouvelle-donne/internet-est-la-3eme-revolution-industrielle Comment from Pierre DAL ZOTTO: trouve ce sujet : Intéressantun de mes thèmes de recherche Comment from Natalie Wagemann: Bravo pour le choix de ce sujet qui illustre à merveilles un enjeu majeur pour l'entreprise et ses dirigeants : trouver le juste équilibre entre résultats court terme et long terme. Cet équilibre nécessite de mon point de vue une coopération entre Finances et RH et donc une compréhension mutuelle des enjeux spécifiques à chaque fonction ainsi que des enjeux partagés. La mesure de cet équilibre : la santé financière de l'entreprise (et sa valeur pour l'actionnaire) ET la le bien-être des salariés qui la composent, leur envie de rester. Cette alchimie complexe nécessite également du temps et des compétences en gestion et accompagnement du changement. Ce sont des compétences-clef à développer / renforcer en RH pour soutenir la démarche, sans oublier la compétence de communication, pour faire savoir, régulièrement, quelles sont les étapes franchies, les quick wins obtenus, etc.Les RH ont un rôle certain à jouer dans la détermination de cet équilibre ! Comment from Frédéric POULET: Parfois c'est la Culture et l'ADN de l'Entreprise (et pas seulement les RH) qui préservent et prennent soin des effectifs et de leur évolution.Dès la fusion de Pernod et Ricard en 1975, les deux sociétés restées d'ailleurs depuis indépendantes dans leur fonctionnement en France ont toujours été "socialement vigilantes" à cet égard.Evidemment nul n'est parfait, mais je sais pour le voir de l'intérieur (et l'avoir vécu) que toutes les réorganisations qui se sont faites en France depuis que j'y travaille se sont faites à la fois avec le souci de tendre vers l'efficience sans porter préjudice aux hommes qui ont fait cette histoire, et qui ont amené l'entreprise où elle est aujourd'hui. Comment from Patrick ZIMBARDO: trouve ce webcast : Excellent !Intervenants complémentaires ... interpellation sur la "Culture Economique" des DRH (RH = Ressources Humaines et/ou Relation Humaines !!!) mais peu sur la "Culture Humaine" des DAF si ce n'est qu'en terme de valorisation du patrimoine immatériel de l'entreprise ... Ce qui est "enregistré" en haut de bilan c'est toujours la production de l'homme (invention) plutôt que l'homme lui-même (inventeur) ... enfin pour le moment ... Comment from Vincent Berthelot: Ah on a une chance d'être sélectionné pour le bétisier de HR Channel avec l'épisode du stylo :-)si non j'aime bien les échanges, ça pulse bien tout cela !