Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Webcast
notes
Speakers (1)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Interview – in depth
 
Speakers :
Guillaume ADJIMAN, Change | Consulting | Group

http://w...
Entrepreneur & Co-fondateur du Change Consulting Group

Connected subjects:
  • Here's my feedback:
    I transmit my opinion: I find this subject...




    Comment from André Loechel: Bonjour,Comme souvent, une excellente définition se trouve rappelée sur ce site, celle du cabinet Gartner, qui n'est jamais qu'une autre définition d'un site web: "fournisseur de contextes mobiles". Ce qui n'est jamais que l'étape suivante d'un champ technologique qui en connaître d'autres!...Mais par là-même l'Internet se rapproche singulièrement des territoires et y adhère évidemment bien plus étroitement que de précédentes modalités de diffusion informationnelle. Plutôt que d'un "Internet lite", nous parlons en ce qui nous concerne d'un INTERNET DES TERRITOIRES: l'intitulé du débat nous semblerait ainsi plus juste et plus proche des acteurs! Comment from : Bonjour,Question étrange. Tout dépend je pense de ce que l'on met derrière la notion de "web".J'aurais tendance à dire que le mobile permet de développer un autre usage du web, notamment pour tout l'aspect échange et communication. Mais il est encore loin de remplacer l'utilisation "classique" pour d'autres usages, tels que la veille/recherche notamment.Cdt. Comment from Raoul Mengis: Bonjour,En fait c'est pas qu' une question de technologie ou de moyen technique concernant les mobiles "Internet lite". Il est techniquement et parfaitement possible d'avoir autant d'informations sur un mobile que sur un PC avec internet. (Ex: http://www.1computer.info/1work/1work_demo.html )Mais les contraintes sont pas seulement technique mais aussi humaines.- La majorité des développeurs de mobiles font fausse route (développé pour chaque smartphone est très couteux!) mais rapporte du business pour faire des adaptations.Faire le plus rapidement des petites applications dont la plus part ne sont que des "gadgets" ou faire du buzzzzzz. - La tendance pour la création du contenu est de plus en plus basic.- Le lecteur de contenu désire uniquement lire des titres. (SMS, Twitte, etc, etc) idem pour les autres média.- Le contenu humain est de plus en plus pauvre! (Faire du contenu est couteux !)