Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Usages, contenus et (cyber)culture du web social
Cloud, Entreprise collaborative et gouvernance
Big Data - Social CRM - Social Business
Éducation, Innovation socio-digitale et devt durable
Editeurs - écosystème et enjeux
Business modèles,
Entrepreneunariat, Financement
Mobile Business ou entreprise mobile ?
Libertés, devoirs et responsabilités numériques
Actus, tendances, trouvailles
À propos
de nous
Article rédigé par Nicolas Ruiz Le thème de la dématérialisation est vaste. Au-delà même d'une tentative de définition du sujet, la dématérialisation amène des craintes illégitimes. D'un côté, les utilisateurs ont peur d'un fichage systématique, sorte de Big Brother électronique, capable de quantifier et de ficher nos vies, avec la possibilité - forcément - de pouvoir ensuite monétiser cette information, à notre plus grand malheur. De l'autre, des professionnels du sujet qui trouvent le terme réducteur, inapproprié, voire carrément sémantiquement incorrecte.
Naviguez dans la vidéo grâce au sommaire interactif :
Et toc, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Studio Webcastory
Webcast
notes
Intervenants (5)
AUDIENCE
 
Ce sujet vous intéresse ? Cliquez ici pour
 en voir d'autres connexes sur la web tv de :
Format : Talkshow
Traitement : Débat d'idées
 
Intervenants :
Nicolas RUIZ, eviGroup
Vincent Dreux, Sakarah (groupe Imprimerie Nationale)
David Fayon, La Poste
Expert Internet, auteur de "Web 2.0 et au-delà" et de "Fa...
Frédéric BASCUNANA, EFFORST.ORG + SMARTNOMAD + @PitchParties CA...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Article rédigé par Nicolas Ruiz

Le thème de la dématérialisation est vaste. Au-delà même d'une tentative de définition du sujet, la dématérialisation amène des craintes illégitimes. D'un côté, les utilisateurs ont peur d'un fichage systématique, sorte de Big Brother électronique, capable de quantifier et de ficher nos vies, avec la possibilité - forcément - de pouvoir ensuite monétiser cette information, à notre plus grand malheur. De l'autre, des professionnels du sujet qui trouvent le terme réducteur, inapproprié, voire carrément sémantiquement incorrecte.

Cette première émission d'une série sur la dématérialisation va tenter de dissoudre ces interrogations.

 

D'abord en tentant de la définir. Ensuite en essayant d'en donner des cas concrets dans la vie de tous les jours.

 

La dématérialisation ? Vous vous en servez tous les jours sans vous en rendre compte.

 

En remplissant vos impôts par Internet. En envoyant des emails. En utilisant des réseaux sociaux.

 

Car la dématérialisation n'est pas - comme son nom l'indique - la transformation de documents papier en documents électroniques mais - et c'est là que le terme montre toute son imprécision - l'organisation et l'exploitation de documents de toute façon déjà virtuels.

 

Nos invités reviendront dessus tout au long de l'émission, présenter la dématérialisation consiste à surtout ne pas la présenter en utilisant ce terme. Il ne s'agit pas de faire croire aux gens que prendre un scanner et un ordinateur fait de vous un pro de cette discipline. Il faut plutôt les accompagner dans le déploiement de process conduisant à des gains de productivité, sans chercher à convertir le passif administratif et fiscal de l'entreprise à ces nouvelles méthodes, bien au contraire.

 

La dématérialisation, c'est une réflexion d'avenir, une nouvelle page dans l'organisation de l'entreprise, une nouvelle façon de classer et d'exploiter l'information.Car les bénéfices sont réels. D'aucuns ne voient d'abord que les forêts épargnées, les bibliothèques vidées, les ramettes de papier libérées. Or, cela va beaucoup plus loin ; l'information dématérialisée - car ce terme est plus juste - amène à une nouvelle organisation de travail, à une indexation des contenus, et donc à une efficacité accrue. Rechercher des mots-clés, faire des statistiques sur les factures, autant de points et bien plus encore qui sont en fait les véritables bienfaits de la dématérialisation.Ne pas voir la dématérialisation comme un mimétisme du papier est un grand pas vers sa compréhension. Voyez-la plutôt comme un prolongement ou un coexistant.Bien sûr il existe plusieurs écoles de pensée et plusieurs façons de faire. La dématérialisation amène également d'autres avantages, insoupçonnés au départ mais rendus possible grâce à l'arrivée des autoroutes de l'information comme le travail collaboratif. Mais ceci fera l'objet d'un autre plateau...

Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :