Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Philippe TORLOTING, Responsable social Media chez Performics, est interrogé par Webcastory sur une étude réalisée par le média social.
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Webcast
notes
Speakers (1)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
 
Speakers :
Philippe Torloting, Performics
Philippe TORLOTING, Responsable social Media chez Performics, est interrogé par Webcastory sur une étude réalisée par le média social.
Interview de Philippe TORLOTING, Responsable social Media chez Performics, sur ad:tech Paris.

Enregistrée le 8 avril 2009.

Article rédigé par Alexandre Lachaut (Webcastory)



Philippe revient sur ce qu'est le social media, qui est un terme englobant le changement d'internet aujourd'hui et définissant les nouveaux usages d'internet qui permettent d'échanger entre internautes.

Performics a réalisé une étude sur le social media en termes de performance et de perception par les internautes et les marques. 300 internautes ont été interrogés de tout profil et 150 responsables des stratégies digitales de leur entreprise.

Les grandes conclusions de l'étude sont qu'il existe :

- un décalage entre l'usage des internautes et celui des marques au niveau des médias sociaux. Les internautes sont plus à même de définir ce qu'est le social media et les outils qui s'y rapportent que les entreprises. Cette conclusion "valide" ce qu'ont dit beaucoup de conférenciers et ce que résume Philippe en une phrase : "on doit encore évangeliser sur les médias sociaux et présenter aux marques l'ensemble des outils à leur disposition pour commiquer". Les entreprises ont tendance à ne penser qu'aux "blogs" alors que d'autres outils sont présents : Facebook, Forums, Twitter...

On se rend malgré tout compte que cette évangélisation fonctionne puisqu'en 2008 seulement 18% des annonceurs considéraient les médias sociaux comme un enjeu équivalent aux autres médias comme l'achat d'espace ou le search media marketing mais qu'ils sont aujourd'hui 37% à vouloir augmenter leurs investissements sur les supports "médias sociaux" (ce qui laisse supposer une prise de conscience de l'importance de ce nouveau canal de communication)..

- un risque pour une marque de faire cette démarche "conversationnelle" mais que ce risque est limité car les internautes apprécient cette prise de parole.

- de multiples outils permettant d'aider les entreprises à cibles les meilleurs canaux de communication en fonction de sa cible et à monitorer en quasi temps réel ce qui se dit sur elles (et donc de pouvoir réagir rapidement).


Un élément pertinent en ces temps 2.0 est que ce marketing 2.0 doit reprendre les bases du marketing 1.0 : quelle cible ? quel produit ? quel support ? Si une marque pense bien ce triptique, alors elle a toutes les chances de faire une bonne communication. Il faut aujourd'hui accompagner ce marketing d'outils de suivi des conversations.

Les fondamentaux du marketing ne sont pas morts.
Share the link:
Connected subjects: