Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Comment les marques aujourd'hui s'appuient-elle sur la complémentarité des canaux pour créer une histoire et toucher leur cœur de cible ? Quels obstacles ? Quels sont les facteurs de réussite ? Le "cross-media" est un terme qui nécessite aussi qu'on en décortique le sens : s'agit-il d'un concept bling-bling ou d'une réalité incontournable et porteuse d'une méthodologie ou du moins d'une typologie de dispositifs concrets par exemple ?
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Collaborative content preparation:
Speakers (4)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Gonzague Dambricourt, BoucheCousue - Gérant
Humain / Blogueur / Curieux
Christophe REMY, Mes sociétés :

-Delasource

-T...
Co-fondateur et co-dirigeant de l'agence cross-média : De...
Thomas Rivoire, Delasource
Co-créateur et co-dirigeant de l'agence Delasource
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Comment les marques aujourd'hui s'appuient-elle sur la complémentarité des canaux pour créer une histoire et toucher leur cœur de cible ? Quels obstacles ? Quels sont les facteurs de réussite ?

Le "cross-media" est un terme qui nécessite aussi qu'on en décortique le sens : s'agit-il d'un concept bling-bling ou d'une réalité incontournable et porteuse d'une méthodologie ou du moins d'une typologie de dispositifs concrets par exemple ?
Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Thomas Buisson: On peut effectivement se demander si le transmedia storytelling n'est pas un simple buzzword à la mode pour épater les annonceurs ou si il se cache derrière une réelle innovation dans la consommation de contenus et dans la façon dont les marques peuvent s'en servir pour faire adhérer l'utilisateur à un système de valeur. Comment from Thibaut D.: Le cross media est avant tout lié à la manière dont l'utilisateur consomme ses contenus. Dans la mer d'information est-il si facile de toucher l'utilisateur plusieurs fois ? Le cross media est il réservé aux marques capables de gros investissements en communication, pour se retrouver sur les affiches, à la télé, en couverture de magazine, créer le buzz à partir de différents types de contenus web... ?On peut imaginer que l'utilisateur veuille suivre une histoire qui le passionne, en commençant par la source pour aller chercher des contenus ailleurs. Dans ce cas le web semble un prolongement logique du storytelling puisque le contenu y est "on demand".Par exemple les contenus riches. Une marque peut attirer l'attention, dans un magazine, à la télé, de l'existence d'un jeu vidéo ou d'un film humoristique associé à son nom, donnant envie de l'utilisateur d'aller y jeter un oeuil.Sur internet le cross média semble plus naturel. Les liens de navigation entre les espaces favorise la navigation de l'internaute entre les plateformes, entre les différents types de contenus aussi. La question qui me préoccupe pour ma part, c'est comment suivre l'utilisateur d'une interface d'information à l'autre ?   Comment from : Le transmedia storytelling peut être bien plus qu'un concept à la mode car ce qui est important, ce n'est pas les canaux utilisés mais l'histoire de marque écrite en amont, attachée à la manière dont on va la raconter (indépendamment des supports qui sont finalement dernier maillon de la chaine). Du coup le storytelling est bien la notion clé (notion qui n'a heureusement pas attendu internet pour s'inventer). Du coup, ceux qui pensent supports (parce que par exemple il faut "absolument" être sur FB, Twitter etc.) avant de penser message, sont sur une fausse piste. Comment from Jean-Marc Blancherie: La problématique à mon avis n'est pas celle qui est posée par la question, et je rejoins Thien. - Tout d'abord, il semble que les acteurs de la com de la pub et des marques se posent la question exactement inverse : l'usage de storytelling au service du pluri ou trans média. Leur problème est de savoir comment instrumentaliser le storytelling, comment industrialiser les histoires sur un maximum de supports et si possible en trouvant des effets de levier entre eux. Cela relève des vieux réflexes insupportables et vains de conditionnement du public. Et cela conduit évidemment à des échecs, car le storytelling fonctionne bien (l’histoire crée de l’émotion, de la projection-identification etc.) s'il se soutient d’une certaine authenticité, d’un investissement intentionnel réel (ce qui est différent de la question de la « vérité » de l'histoire).- D’autre part la question est résolue d’avance dans certains contextes de storytelling : le storytelling politique se déploie de lui-même en transmédiaQuelles questions pertinentes, alors, se poser ? Celle de la construction de l’identité des marques au travers de leurs histoires. Comme nous écrivons, Stéphane Dangel et moi-même, dans « Storytelling, le guide » http://www.desiredit.com/25.html« Les marques vont proposer à leur public de se fondre dans leur monde, dans une temporalité qui se veut proche de l’éternité. Elles nous y projettent en recouvrant des effets de vérité du storytelling le produit industriel, le système de production et de distribution, les enjeux concurrentiels et financiers qui autrement s'imposeraient dans toute leur fadeur, et mourraient de leur insignifiance. Les marques ont pour origine la nécessité de raconter des histoires pour faire vivre le système des objets manufacturés, de les sauver au moment où les objets perdent leur sens. »  Comment from Marc Galiano: Toujours pas de sponsor pour ce sujet qui traîne depuis des lustres ?Etrange, vous êtes bourré d'intervenants : les agences seraient-elles cynique au point de toujours se pavaner sur vos plateaux sans jamais avoir les c... de les sponsoriser un peu ?Sorry, je trouve ça affligeant. Quoiqu'il en soit me suis baladé sur le site, jamais vu une agence en sponsor.Dommage bon sujet pourtant.