Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Les entreprises ressentent un besoin croissant de pouvoir mesurer les résultats de leur plan d’action DD.
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Salon Entreprise Durable - Porte de Versailles - Paris Expo
Webcast
notes
Speakers (5)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Conference
Treatment : Tendancies
 
Speakers :
Anne Baer, en charge du développement durable chez Pro...
Raphaël Benoliel, Directeur Business & Decision
Pierre Bonnet, Directeur Conseil Chez Orchestra Network
Lorraine Gevrey, en charge du Business Developpement chez SAP
Benoît Varin, Fondateur de Tic Ethic
Les entreprises ressentent un besoin croissant de pouvoir mesurer les résultats de leur plan d’action DD.
Related expertises: 

Les entreprises ressentent un besoin croissant de pouvoir mesurer les résultats de leur plan d’action DD.

 

Le comptage et la consolidation répondent à plusieurs objectifs :
1)
Mesurer le résultat de chaque action engagée,

2) Analyser plus précisément le ROI,

3) Effectuer des comptages techniques.

 

Tous ces éléments ont besoin d’être non seulement suivi dans le temps mais aussi consolidé.

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Jean Millerat: Comme tout intégrateur normalement constitué, Prodware et Business & Decision ont chaque jour des salariés temporairement inoccupés car dans l'attente de leur prochaine mission (intercontrat). Si ces 2 sociétés voulaient aller plus loin dans la mise en oeuvre du développement durable en leur sein, elles pourraient proposer à ces salariés de profiter de ces quelques temps morts pour donner un coup de pouce à des actions de solidarité via Internet ! Avec déjà 6 SSII participantes, je recherche des volontaires supplémentaires pour rendre des livres lisibles par des aveugles (et pour 12 autres chantiers de solidarité), à bon entendeur... Plus d'infos sur http://www.wecena.com/apropos ! Comment from Fabrice Frossard: @Jean : superbe initiative. Beaucoup de participants ? Quelles sont les réactions, les motivations de ceux qui y participent ? Comment from Jean Millerat: Par principe, les volontaires en intercontrat sont très volatiles (ils retournent assez vite en mission lucratives). Cette semaine, j'ai 4 volontaires (1 à Grenoble, 1 à Nantes, 1 à Lyon, 1 à Paris), tous sur le chantier de numérisation de livres pour des lecteurs aveugles. Quasiment 50% de femmes (alors qu'elles sont beaucoup moins nombreuses dans la profession). Leur motivation est un peu similaire à celle des bénévoles hors entreprises : se sentir utile, rendre service, découvrir des problématiques nouvelles et, pour une fois, offrir des prestations sans penser au fric ! :) Quand leur intercontrat est terminé, les volontaires demandent souvent à poursuivre à titre bénévole, sur leur temps libre.Les directions des sociétés participantes se lancent pour la plupart par instinct du dirigeant, pour les petites sociétés, ou, pour les plus grosses, par volonté de se différencier par la "RSE" et la politique de gestion des intercontrats : montrer aux futurs salariés qu'on a une vision qui dépasse les seules considérations économiques, prouver aux grands comptes soucieux de développement durable que les valeurs mises dans le rapport annuel de la SSII se traduisent dans les faits, proposer des actions qui ont du sens plutôt que de laisser les salariés en intercontrat tourner en rond et douter d'eux mêmes. Le levier RH est essentiel pour ces boîtes alors cette forme d'implication des salariés plaît beaucoup (autant aux salariés qu'aux dirigeants qui sont passés à l'acte).Par contre, puisqu'il s'agit d'une innovation sociale dans un secteur TRES porté sur la lucrativité, le cycle de décision des directions générales sur ce genre de sujet est très long : où est l'urgence du mécénat lorsqu'on a du business à aller chercher par ailleurs ?