Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Usages, contenus et (cyber)culture du web social
Cloud, Entreprise collaborative et gouvernance
Big Data - Social CRM - Social Business
Éducation, Innovation socio-digitale et devt durable
Editeurs - écosystème et enjeux
Business modèles,
Entrepreneunariat, Financement
Mobile Business ou entreprise mobile ?
Libertés, devoirs et responsabilités numériques
Actus, tendances, trouvailles
À propos
de nous
J’aimerais vous proposer un plateau un peu hors norme quant à son approche. Avec pour point de départ quelque chose qui m'est brusquement revenu à l'esprit, et qui m'avait alors juste mis la puce à l'oreille lorsque Yann Gourvennec l'avait rapidement évoqué dans un de nos premiers talkshows début 2009, lorsque nous parlions d'entreprise 2.0 et que techtoc.tv n'était qu'un embryon d'intention incertaine (et qu' "Entreprise 2.0" n'était pas encore un terme tout à fait ringardisé comme il commence déjà à l'être soit dit en passant, pour des raisons pas très étrangères à l'objet même de ce plateau) : à savoir une énumération bien informée et néanmoins débattue avec des bloggeurs avertis, de ce que nous estimons être les grands principes à respecter du web participatif à ce stade de son histoire.
Naviguez dans la vidéo grâce au sommaire interactif :
Et toc, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Retranscript
Intervenants (7)
Images (4)
AUDIENCE
 
Ce sujet vous intéresse ? Cliquez ici pour
 en voir d'autres connexes sur la web tv de :
Format : Talkshow
Traitement : Débat d'idées
 
Intervenants :

J’aimerais vous proposer un plateau un peu hors norme quant à son approche.

Avec pour point de départ quelque chose qui m'est brusquement revenu à l'esprit, et qui m'avait alors juste mis la puce à l'oreille lorsque Yann Gourvennec l'avait rapidement évoqué dans un de nos premiers talkshows début 2009, lorsque nous parlions d'entreprise 2.0 et que techtoc.tv n'était qu'un embryon d'intention incertaine (et qu' "Entreprise 2.0" n'était pas encore un terme tout à fait ringardisé comme il commence déjà à l'être soit dit en passant, pour des raisons pas très étrangères à l'objet même de ce plateau) : à savoir une énumération bien informée et néanmoins débattue avec des bloggeurs avertis, de ce que nous estimons être les grands principes à respecter du web participatif à ce stade de son histoire.


Sujets potentiellement connexes :
  • Commentaire de Alain Garnier : L'entropie physique se mesure... Idem pour l'entropie2.0. Et l'effet réseau sur le retour de la "gratification" pour reprendre tes termes.C'est un sujet passionnant.Avec pour moi une question de fond : est ce que l'effet réseau va s'atténuer quand on aura atteint la limite haute du nombre de personnes inscrites et utilisant les réseaux? Ou au contraire, le phénomène s'auto entretient t il de lui même? Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Alain, ça fait plaisir de t'avoir enfin sur un sujet - suis heureux que comme moi tu en partages l'intérêt !!je compte sur toi pour ne pas annuler, je bloque cette date ok ?  Commentaire de Thierry Cappe De Baillon : L'entropie est inévitable, même si nous n'en sommes qu'au début de la mise à plat de "vrais sujets", tandis que l'écume se dissipe.Je complèterais volontiers l'énoncé de ton sujet: "Tenir en respect le spectre d'une entropie 2.0... et rester à l'écart de celui de l'empathie 2.0". Commentaire de Vincent Berthelot : Il est trop fort ce Thierry !Je ne sais pas si il faut lutter contre la force des cycles, contre certaines dérives d'usages oui. Commentaire de Frédéric BASCUNANA : oui il est trop fort, et je sais qu'on va en profiter pour reparler d'e-pocrisie et d'e-maturité (ce qui m'a beaucoup fait rire!! On vous révèlera la genèse de ces concepts sur le plateau ;) ) Commentaire de Alain Garnier : A nous de trouver les lois de la e-Thermodynamique ... Commentaire de Duc B : Comment sera la présentation generale du Web09 ? À mon avis, c'est plus une qu'une présentation des nouveaux usages du Web au Grand Public, donc à savoir que le Web 2.0 a déjà été utilise par les entreprises, voire les multinationales les utilisent depuis long temps. En l'occurence Twitter crée depuis 2001, ressemble en deux gouttes d'eau à un Terminal Fil de Reuters (déjà utilisé dans les salles de marché avec les même langage de marquages et de balissage (XML et générique), idem pour les système Global distribution de services. @Alain Garnier : A nous de trouver les lois de la e-Thermodynamique ! Oui votre commentaire est sympa et juste, faut coordonneer, savoir organiser,.faire la somme de toutes les énergies..sont les tâches des généraux.@Frédéric BASCUNANA super débat en perspective.   Commentaire de Dominique Rabeuf : Je savoure le titre de cette rubriqueGrec ἐντροπία entropia « retournement vers l'intérieur »Plus communément (socialement parlant) désintégration de l'organisation (disparition des organismes)En cosmologie différentes hypothèses sont débattues sur le devenir de l'univers, cependant l'accélération de l'expansion globale a été mise en évidence, tout va finir par se disloquer au niveau de la matière que nous percevons et qui ne représente qu'une fraction de l'énergie globale qui elle ne varie pas.Trêve de cosmologie revenons à nos moutons.Le mode relationnel nommé par abus de langage Deux-point-Zéro va t'il être victime d'une désorganisation ?Nos chers réseaux sociaux irritent, interpellent, agressent les structures conventionnelles, établies, traditionnelles, culturelles: presse, entreprises, administrations, communautés de partages d'idéal régulateur.En bref le formatage socialisant impératif se retrouve gêné, les partenaires conventionnés ne sont plus protégés: gouvernements démocrates ou non, syndicats corporatistes, publicitaires essoufflés , artistes officiels, entreprises de lobbies, associations vertueuses (la liste est longue)Tout système est menacé par l'entropie dès qu'il est isolé, ce n'est pas une menace c'est inéluctable sauf apport d'énergie, mais dans ce cas il n'est pas isolé, ou d'émergence comme mutation mais jamais transposition comme semble le croire une certaine NathalieOu bien un Big Bang, une singularité de renversement    Commentaire de Alain Garnier : Ma théorie : La terre diminue son entropie (ce a qui permit la vie) par apport positif d'énergie provenant du soleil (planète bleue). Idem, le Web 2.0 diminue son entropie par apport d'énergie positive des internautes (temps en croissance) + des machines (clusters & cloud). Donc à date, l'entropie diminue... jusqu'à épuisement des réserves naturelles de temps de cerveau humain x machines mises à dispositions. Quand viendra le pic d'entropie du Web 2.0? .... Commentaire de Dominique Rabeuf : @Alain GarnierL'origine des molécules complexes n'est peut être pas surgie du système solaire (à voir mais sujet vaste).L'eau [H2O] en tout cas n'est pas venue de la Terre en elle même (hypothèse de plus en plus admise)La puissance du genre humain est sa capacité de transformation au delà des transpositions aléatoires, en fait une disposition naturelle à l'extension (par opposition à l'intension qui ne sait que comprendre, c'est à dire ne prendre que ce qui est à portée immédiate) Nous sommes imparfaits mais moins que nos dieux Deus ex machinaLes dieux sont fabriqués par des machines que nous construisons maladroitement mais de mieux en mieux, tandis que les dieux ne bénéficient que d'une maintenance qui s'amenuise.Les dieux n'ont pas d'argent et ils n'ont pas cotisé à la retraite. fermons nos poches et ouvrons les yeux, les oreilles. RIP Requiem@Alain Garnier Juste pour dire: remplacer théorie par vision  Et un peu de musique ne fera pas de malThomas Quasthoff - Rezitativo + Aria "Ich freue mich auf meinen Tod"( BWV 82) - J. S. BachExemple  Commentaire de Frédéric BASCUNANA : merci @ dominique et @alain et @ thierry de contribuer à rendre le sujet passionnant et instructif -@Alexandre Bousez : je suis désolé mais là je ne peux guère réagir à ton interpellation en m'excusant d'avoir peut-être fait preuve d'affèterie intellectuelle - parce que je me félicite de pouvoir enfin sortir des sentiers battus avec des sujets qui posent des questions auxquelles il est bon de pouvoir réfléchir librement et en profondeur. Justement, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, ici on ne fait pas de la "com", on essaye de faire de "l'intellectual entertainment" pour ceux qui aiment creuser les sujets et se poser de vraies questions sans racolage... et d'ailleurs, où as-tu vu que nous avions quoique ce soit à voir avec le "grand public" ? et je dis cela sans morgue : car qu'est-ce après tout que le "grand public" ? des gens un peu idiots si j'en suis tes dire à qui il ne faut pas sortir trop de mots savants ? Qui de nous deux en fin de compte, fort ironiquement, est le plus méprisant à l'égard du grand public ?Sans compter qu'ici rien n'est imposé à qui que ce soit, pas même à techtoc de réaliser la moindre audience quantitative !Tu poses d'ailleurs sans le savoir une question fondamentale sur les contenus que nous allons produire demain: allons-nous continuer à nous vouer au culte de la médiocrité et partir du principe que les masses n'ont à offrir qu'un temps de cerveau disponible pour un billboard CocaCola, ou allons-nous partir du principe que nous avons de la connaissance à partager (soit dit en passant sur un mode, enfin, véritablement discursif : ici rien n'est magistral, il suffit de demander à Dominique Rabeuf une définition et il vous fait voyager de façon passionnante dans l'origine prégnante des mots !! Moi je m'éclate et je le revendique égoïstement !!Qui plus est, l'entropie est par-dessus le marché un véritable problème scientifique universel, s'appliquant bien à ce sujet - et j'espère que ceux qui le suivront pourront en tirer des enseignements. A l'accusation : "cela ne serait-il pas de la branlette intellectuelle ?" - je répondrais... passez votre chemin, allez sur M6 Replay, et, accessoirement, postulez chez Seguela ou passez le temps en brûlant plusieurs siècles de tradition philosophique française. Personnellement, je ne renoncerai pas à ces plateaux-là, et je vous l'annonce sans psychorigidité, ce qui n'interdit pas la conviction et la liberté du choix, ni la plus entière délectation : il y en aura de plus en plus de la sorte. Pour une fois que ce n'est pas un sponsor qui ne nous demande pas de "baisser le niveau histoire de ratisser plus large", je m'avoue vraiment surpris que Toi, Alexandre, surtout toi ! - tu n'accordes pas à un support aussi libre que le nôtre cette lettre de noblesse consistant à tirer le contenu et les lecteurs vers le haut !!     Commentaire de Frédéric BASCUNANA : vers 13"30' Yann Gourvennec présente en termes simples l'intérêt de concevoir l'entropie - vous pouvez commencer le plateau par là si vous voulez zapper l'intro Commentaire de Yann Gourvennec : Merci Frédéric de nous avoir donné l'occasion de nous exprimer sur ce sujet, j'y ai pris beaucoup de plaisir :-) Commentaire de Thierry Cappe De Baillon : Tout à fait d'accord avec Yann !Ca a été l'occasion d'un superbe plateau à tiroirs (doit-on pour autant dire une commode ? :) ) qui, au-delà de l'entropie, nous a permis de toucher du doigt la complexité -au sens scientifique du terme- de nos environnements et communautés. Commentaire de Alexandra Nizak : Bravo Frédéric : voilà un plateau et un débat qui s'avèrent d'avance passionnants et surprenants ... J'ai hâte de découvrir tout cela et me délecte d'avance des concepts "d'e-pocrisie et d'e-maturité" ! Commentaire de Dominique Rabeuf : Le son semble avoir pris un bon coup d'entropie derrière les oreilles.Vous avez fait très fort, les gars, sur le sujet.Cachons cela à Madame Michu, sinon elle ne viendra plus jamais sur TTT Commentaire de Astrid S : C'est dommage que personne n'ait abordé à l'époque la théorie de Norbert Wiener, fondateur de la cybernétique. En effet, il a exprimé le concept d'entropie appliqué à la communication dont il donné la solution = rétroaction ou la notion en anglais de feedback. L'entropie en communication, c'est le manque de communication et les effets d'une mauvaise distribution des flux d'information. Par ailleurs, pour wiener; il n'y a jamais trop de communication. Car, pour lui c'est la quantité d'informations qui fait le progrès humain. J'espère que l'on entendra plus parler du coté communication que d'un départ trop physique.Malgré tout le débat était très intéressant :) Merci pour la réunion de ces experts.   Commentaire de Frédéric BASCUNANA : BRAVO Astrid pour cet excellent... euh, feedback.Fort à propos....et ton point préserve ce sujet de sombrer dans l'entropie, grâce à ta "réaction" justement : il faut l'approfondir.Qui veut bien s'y coller avec moi ?Car en effet Dominique, ce site n'est absolument pas conçu pour Madame Michu, il n'a d'ailleurs juste aucune intention de ce côté-là, il est conçu comme un caprice : le mien.;-)