Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Usages, contenus et (cyber)culture du web social
Cloud, Entreprise collaborative et gouvernance
Big Data - Social CRM - Social Business
Éducation, Innovation socio-digitale et devt durable
Editeurs - écosystème et enjeux
Business modèles,
Entrepreneunariat, Financement
Mobile Business ou entreprise mobile ?
Libertés, devoirs et responsabilités numériques
Actus, tendances, trouvailles
À propos
de nous
Tristan NITOT, de Mozilla Europe, a co-animé la 17ème édition du Barcamp dédié aux nouvelles technologies web, au côté de son acolyte Paul ROUGET mais également Patrick CHANEZON de Google.
Naviguez dans la vidéo grâce au sommaire interactif :
Et toc, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : La Cantine, 151 rue de Montmartre, 75002 Paris
Webcast
notes
Intervenants (1)
AUDIENCE
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Nous suivre sur Twitter
Nous suivre sur Facebook
Format : Meeting IRL
 
Intervenants :
Tristan NITOT, de Mozilla Europe, a co-animé la 17ème édition du Barcamp dédié aux nouvelles technologies web, au côté de son acolyte Paul ROUGET mais également Patrick CHANEZON de Google.

Durant ce Barcamp, les participants ont cité une pléthore de Tags parmi lesquels et de loin le plus curieux : la "Bidouillabilité" cité par Tristan NITOT, Fondateur et Président de Mozilla Europe. Que signifie ce concept ? Qu'englobe-t-il ?

Grâce aux logiciels libres, les développeurs sont comme des mécaniciens. Ils décortiquent, étudient les codes sources, apprennent et inventent de nouveaux usages sur le web. Ils ne sont plus consommateurs mais consommacteurs. Le mot d'ordre selon Tritan NITOT : "Assurons nous que ce que l'on produit va permettre l'invention de nouveaux usages". Inventer certes mais inventer des outils "bidouillables" pour permettre aux générations futures de se les approprier, afin qu'à leur tour ils créent de nouveaux usages !
Camille DE ABREU pour TechTocTv
 
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :
  • Commentaire de Dominique Rabeuf : Bidouille TotaleHTML5 W3CExempleThis step is a willful violation of RFC 3986, which would require base URL processing here. This violation is motivated by a desire for compatibility with legacy content. [RFC3986]Cette doc est un tas de boue SICEditors:Ian Hickson, Google, Inc.David Hyatt, Apple, Inc.HTML5A vocabulary and associated APIs for HTML and XHTMLEditor's Draft 3 October 2009590 pages !  SICImplementors should be aware that this specification is not stable. Implementors who are not taking part in the discussions are likely to find the specification changing out from under them in incompatible ways. Vendors interested in implementing this specification before it eventually reaches the Candidate Recommendation stage should join the aforementioned mailing lists and take part in the discussions.The publication of this document by the W3C as a W3C Working Draft does not imply that all of the participants in the W3C HTML working group endorse the contents of the specification. Indeed, for any section of the specification, one can usually find many members of the working group or of the W3C as a whole who object strongly to the current text, the existence of the section at all, or the idea that the working group should even spend time discussing the concept of that section.All (non-editorial) changes to the spec source: a target='_blank' href=" http:="" twitter.com="" whatwg"="">http://twitter.com/WHATWG">Sur TwitterEnviron 1200 CMS disponibles - Bientôt chacun aura son standard ouvert à soiDe Deux - Point - Zéro à Cinq - Moins - Dix