Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
La lutte contre le réchauffement climatique est au coeur de tous les débats. Pourquoi en irait-il autrement pour les Technologies de l'information ? D'ailleurs les TICS ne sont-elles pas un facteur aggravant dans la lutte contre le réchauffement climatique...surtout quand on sait qu'elles émettent autant de CO2 que le secteur aérien ? Nos intervenants apportent leur point de vue...
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (4)
AUDIENCE
 
Ce sujet vous intéresse ? Cliquez ici pour
 en voir d'autres connexes sur la web tv de :
Subject proposed by Yann Gourvennec
Organization by Yann Gourvennec
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Daniel CLEMENT, ADEME
Directeur de recherche à l'Agence de l'environnement et d...
Axel HAENTJENS, Orange Business Services
Directeur du marketing et de la communication externe d'O...
Jean-Marc LAGOUTTE, Danone
Directeur des systèmes d'information de Danone
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
La lutte contre le réchauffement climatique est au coeur de tous les débats. Pourquoi en irait-il autrement pour les Technologies de l'information ?
D'ailleurs les TICS ne sont-elles pas un facteur aggravant dans la lutte contre le réchauffement climatique...surtout quand on sait qu'elles émettent autant de CO2 que le secteur aérien ?
Nos intervenants apportent leur point de vue...

La lutte contre le réchauffement climatique est au coeur de tous les débats. Pourquoi en irait-il autrement pour les Technologies de l'infomation ?
D'ailleurs les TICS ne sont-elles pas un facteur aggravant dans la lutte contre le réchauffement climatique...surtout quand on sait qu'elles émettent autant de CO2 que le secteur aérien ?

Vous voulez savoir quelles actions Danone a mis en place pour lutter contre son empreinte écologique ? Vous vous demandez comment une entreprise fait un bilan carbone et quels enseignements elle peut en tirer ?

Découvrez en vidéo les réponses apportées par :

  • Jean-Marc LAGOUTTE, DSI de Danone
  • Axel HAENTJENS, Directeur du marketing et de la Communication externe d'Orange Business Services
  • Daniel CLEMENT, Directeur de la recherche à l'Ademe
Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Connected subjects:
  • Salon SRH     
  • Comment from Yan Thoinet: Intéressants les propos du DSI Danone sur les dif. profiles des DSI grands groupes d'aujourd'hui/demain (à la 43e minute) Impact sur son environnement, compréhension du business et son impact sur l'organisation, Profils (Technique, Organisationnel, Business, Généraliste), Slts, Yan (http://twitter.com/yan2506) @cleantechba Comment from Dominique Rabeuf: D'où vient cette histoire de réchauffement climatique et surtout d'où viennent les interprétations des causes de celui-ci si sa réalité se confirmait. Nous assistons à la fabrication d'un nouveau consensus sur lequel vont venir se greffer toutes les impostures et contrefaçons habituelles: taxes vertueuse, prises d'autorité et répressions nécessaires, censure, nouvelles morales. Et quand bien même le Groenland (terre verte) perdrait sa glace, où est le problème ? Par pour l'Amérique du Nord ni la Russie et encore moins pour la Chine. Comment from Frédéric BASCUNANA: @ Dominique : nous prenons bien sûr bonne note de vos remarques dubitatives, néanmoins puis-je vous retourner à ce moment-là une question pour alimenter une polémique constructive : qu'est-ce que les entreprises du secteur des TIC devraient faire dans le contexte actuel des préoccupations sur le réchauffement climatique ? Eviter de bouger pour ne pas qu'on les soupçonne d'avoir des objectifs secondaires inavouables (comme d'utiliser, certes, ce positionnement à des fins marketing) ? De bouger autrement : si oui, quelle est votre proposition ? Vos suggestions seront les bienvenues ! Comment from Dominique Rabeuf: J'ai à priori plus de confiance en Claude Allègre qu'en Nicolas Hulot ou en le GIEC qui fonctionne sur un mode de construction de consensus. Pour Danone désolé le business des alicaments devrait être sérieusement contrôlé. Les industries vertueuses qui s'accrochent aux wagons des niaiseries sectaires des taxeurs de carbone risquent fort de perdre leur crédibilité. Bon la montée de la température de l'eau en surface des océans va être difficile à expliquer avec CO2 mon amour Comment from : Il est difficile de choisir entre la réponse courtoise ou le billet d'humeur.Je ne pense pas qu'il soit très utile d'entamer un dialogue avec les négationnistes du changement climatique (ou plus précisément de la responsabilité de "l'homme" dans l'accroissement des gaz à effet de serre dans l'atmosphère). Pas plus que de vouloir expliquer à tous les inventeurs qui ont trouvé des sources d'énergie à partir du mouvement perpétuel qu'ils se fourvoient.(je crois que j'ai été influencé par le "et toc...) Comment from Frédéric BASCUNANA: Un article dont il faut bien reconnaître qu'il a été magnifiquement mis en page vient d'être livré sur le blog du Business Mag d'Orange, je vous incite à aller le voir, et à le commenter librement : http://www.blogs.orange-business.com/business_mag/2009/10/rechauffement-climatique-une-nouvelle-donne-economique-pour-les-entreprises.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_term=webzine,+Orange+Business,+orangebusiness&utm_content=webzine,+Orange+Business,+orangebusiness Comment from Dominique Rabeuf: Il n'est jamais utile d'engager un dialogue courtois avec les anonymes surtout lorsqu'ils emploient à tort et à travers des termes tels que négationnisme. Je maintiens mes propos sur Hulot, le GIEC , Danone et tous les nouveaux amis de la charte des nouveaux fiscalistes. Financez vos conneries par vos propres moyens. Le plutonium, les algues vertes, les pesticides, les organismes magiques, les vaccins inutiles sont bien plus dangereux que le grand méchant loup inventé par les Sciences au Logis.Par ailleurs si l'ONU savait efficacement régler des problèmes cela se saurait. Il faudrait aussi que des organisations connexes à l'ONU n'offrent pas des passeports diplomatiques à des négociateurs d'armements en tous genres. Si quelqu'un n'est pas content, il existe des recours judiciaires.Pour le développement durable de la surveillance de la constitution de lobbies malveillants et contre la Taxe Carbone; Internet va vous donnez du fil à retordre. Vous allez vraiment comprendre à quoi peut servir Internet et vous irez pleurer avec Séguéla, Hadopi et les ministres touristes de plus de quarante ansET TOC comme on le dit ici chez Âne Ônyme Un illustre crétin a dit que la science sans conscience était la ruine de l'âme.En effet la science avec conscience (morale) est la richesse de l'âme ( du moins des amis de l'âme et de ses dérives idéologiques stupides et inutiles )  Comment from Frédéric BASCUNANA: Bon, je constate que même sur un plateau livré en Juin nous sommes en mesure de lancer un débat en octobre ;) Nous touchons ici du doigt le fond d'un débat ma foi légitime, même si je ne peux que reconnaître mes limites et vous inciter à le poursuivre, débat qui par ailleurs n'est, chose Ô combien frustrante pour moi qui rêve tant d'apprendre, que survolé superficiellement dans les media. Quelqu'un de l'ADEME pourrait-il éclairer notre lanterne ? Je mets bien entendu notre plateau à disposition pour Claude Allègre, Nicolas Hulot, Dominique Rabeuf et tous les scientifiques désireux de disposer d'une tribune où le débat ne sera pas limité ni censuré.M'entendrez-vous ? Comment from Dominique Rabeuf: Le débat n'est pas clos, loin s'en fautGIEC WikipédiaL'avis de l'ADEME sur ce paragraphe mérite d'être entendu Crédibilité et critiques du GIECLes deux liens ci-dessus sont ceux qui apparaissent dans Google en première place avec le mot clé GIEC  Comment from Vincent Berthelot: C'est un beau sujet et l'ADEME est en tout logique un intervenant très attendu car légitime et certainement aussi politique...Je me souviens avoir travailler sur le salon Pollutec pour la Thaïlande il y a dix ans car cette question nuisait aux investissements étrangers en Thaïlande... Comment from Dominique Rabeuf: Qui évoque la Thaïlande sera privé de rizProverbe moderne de la Culturelle OfficielleAdeme Wikipédia ADEMEUne présidente sportive de l'Ademe Wikipédia Chantal JouannoChantal en stage Banque internationale pour l'Afrique occidentaleJuste une présentation selon une logique modale, que l'on pourrait exprimer en RDFaWikipédia RDFaUne illustration pour enfantsSémantique illustréeNota benesi le prédicat devient une variable cela se compliqueOn change de registre Comment from Fabrice Epelboin: Le terme négationiste est un point Godwin, il faut arrêter cette grande dilution sémantique. Pour ce qui est d'Allègre, qui fut longtemps un voisin de mon père à Paris VI, je ne lui porte aucune confiance, pas plus qu'au couillon ex présentateur météo, les deux étant les seuls à nier le changemetn climatique en France. Sinon, sur le sujet, je vous recommande la lecture de :http://fr.readwriteweb.com/2009/08/19/divers/nations-unies-google-ressources-changements-climatiques/http://fr.readwriteweb.com/2009/10/30/usages/surveiller-changement-climatique-en-ligne/http://fr.readwriteweb.com/2009/10/15/prospective/web-20-faire-prendre-conscience-des-enjeux-du-rchauffement-climatique-blogactionday/http://fr.readwriteweb.com/2009/09/26/analyse/quel-geek-tesvous-dark-ou-green/Tout cela pour dire qu'il va y en avoir des émissions et des billets sur le sujet Dominique :-) Si tu veux venir participer pour présenter le point de vue de ce qui ne croient pas au réchauffement climatique, you are welcome :-) Comment from Dominique Rabeuf: Je n'ai pas prétendu tout comme bien d'autres qu'il n'y avait pas de phénomènes climatiques en cette période. En France depuis que l'on fait des relevés de températures (plus de cent ans) les dix années les plus chaudes sont parmi les treize dernières. On sait désormais que la température de l'eau en surface des océans remonte. La banquise fond certes et alors les habitants du Groenland vont peut être retrouver les conditions d'autrefois. L'ONU qui perd de plus en plus son autorité dans le règlement des conflits pourrait être en train de tenter de redorer son blason. L'ONU via le GIEC se dote d'une autorité morale, politique et scientifique et aussi fiscale. Le mode de fonctionnement du GIEC n'a rien à voir avec le fonctionnement de groupes de chercheurs scientifiques. Les chercheurs sont souvent concurrents mais dans le monde scientifique ils utilisent des méthodes analogues. Qu'une personnalité scientifique apporte son soutien à une cause morale, pourquoi pas. On voit trop de personnalités scientifiques dont le domaine est éloigné du génie climatique apporter leur caution à ce qui semble être une belle légende. Le catalogue des impostures ou errements scientifiques est immense non seulement par les passé mais aussi dans les quarante dernières années. C'est peu connu car très peu médiatisé. Il y a les impostures qui ont bloqué la commission REACH. Des stratégies médicales très surprenantes. Des résultats biaisés dans des domaines sanitaires. Je suis effaré de lire les stupidités de la presse pseudo-scientifique (Je ne cite pas de nom) Le pire est d'y retrouver de temps des chercheurs qui viennent se faire rétribuer en tentant de vulgariser de manière très maladroite des sujets difficiles. Nos modèles météorologiques sont des approximations pragmatiques approximatives qui certes s'améliorent mais ne sont pas vraiment scientifiques. C'est normal on ne sait toujours pas résoudre les fameuses équations de Navier et Stokes. On est obligé de faire des impasses, impasses sur les écoulements des fluides qui ont mis en danger certains constructions aéronautiques et problèmes basiques de plomberie comme dans des centrales nucléaires. On connait par le passé diverses périodes chaudes ou froides comme celles du petit hiver glaciaire du temps de Galilée qui avait bien observé les taches solaires. Des traces de grands raz-de-marées ont été découverts récemment dans le sud des états-unis. Ce n'est pas le carbone des chaudières qui a fait s'enliser brusquement des milliers de mammouths. On comprend mal les phénomènes liés à ces fameux hydrates de méthane Des variations importants de flux de neutrinos ont été détectées. Des relevés dans des gouffres du Nouveau Mexique sont en cours. Les premiers résultats d'analyses laissent perplexes les physiciens On connait mal les vents solaires et les phénomènes de magnétisme géophysique Certains soupçonnent des réactions difficiles à mettre en évidence de provoquer dans l'atmosphère des émissions UV particulières. L'existence du neutrino a été prédite il y a près de 80 ans, les derniers résultats expérimentaux datent de peu de temps.Il est peu probable que le dioxyde de carbone soit la cause majeure.On a volontairement minimisé l'effet d'autres gaz comme le méthane.Une cause importante peut être liée aux activités humaines mais pas seulement via le CO2, d'autres formes récentes de pollution pourraient avoir une part de responsabilité non négligeable.On n'a les moyens d'explorer et d'observer les fonds moyens des océans que depuis peu. Certains résultats filmés sont surprenants.Les gaulois avaient raison de craindre que le ciel leur tombe sur la tête, mais avaient ils levé des impôts pour y remédier ?Certains sont assez radicaux: la cause est due à la population humaines et leurs animaux. Il faut donc rapidement réduire ces populations.Les grands travaux écologiques en France il y a un quinzaine d'année concernaient le bruit, les déchets, le traitement de l'eau.Les impôts et taxes ont bien été levés, le résultat se fait toujours attendre.Et pourquoi une vignette sur Internet pour le développement durable de la fraternité planétaire ? Je me méfie surtout du génie la prestidigitation fiscale.La taxe carbone ne pourrait-elle pas aider une certaine industrie du nucléaire à se tirer de situations inconfortables en relançant de vastes programmes comme un certain super Phénix ?Et cela relancerait l'industrie informatique et le logiciel en France car depuis l'abandon de certaines activité autour du nucléaire cette industrie a beaucoup souffertUn nouveau plan de calcul numérique