Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
La crise a-t-elle modifié les rapports entre investisseurs et start-upers ? Peut-on encore négocier avec les VC et comment le faire ?
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (4)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Thomas Blard, Decideurs-TV
Frank-David Colin, Faisonsaffaire.com
Alain Parize, Limonetik - Be Solidaire
Créateur d'entreprise, Investisseur ou Manager, mon envir...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
La crise a-t-elle modifié les rapports entre investisseurs et start-upers ? Peut-on encore négocier avec les VC et comment le faire ?

Scoop : la crise est là et risque d'être présente encore en 2010...

Malheureusement, j'ai un projet superbe et rentable...potentiellement...Pour le savoir il me faut de l'argent. La banque de mon quartier refuse...Je me tourne alors dans un 1er temps vers des Business Angels. Mais la crise n'a-t-elle pas entamé le capital et la confiance des Business Angels ? La crise a-t-elle modifié les rapports entre investisseurs et porteurs de projet ?

Ce plateau qui se veut un peu didactique nous explique comment bien choisir un business angel, ce qu'il peut apporter à un projet, comment négocier avec lui...

D'après vous vaut-il mieux une forte valorisation via de la love money ou une plus faible valoration via de la smart money ?

La réponse dans cette vidéo

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: Amis télénautes : ce plateau démarre doucement mais se révèle instructif & passionnant ! Comment from Loïc Knuchel: Bonjour, Je fais actuellement un business plan pour un projet de mon école et je pense (en fonction des résultats) à le mettre en œuvre d'ici un an.J'aimerais savoir, comment se passe, avec les business angel ou les investisseurs, la répartition des parts (si tenté qu'on puisse répondre à une question aussi vague...).Sinon, le plateau a été très intéressant et j'y ai appris beaucoup sur ce qu'est réellement un business angel et sur le choix de celui ci. Comment from Frédéric BASCUNANA: ouhlala en effet la question est très vague.Je peux néanmoins te donner une règle d'or que j'applique moi-même : les business angels participent au premier tour de table : ne te laisse pas manger ! ne dépasse pas les 10, éventuellement 20% avec eux.Fais en sorte de conserver des parts disponibles pour le second tour de table, qui sera peut-être le fruit d'une rencontre avec de gros VC (c'est tout le mal que je te souhaite !). Et idéalement, dans ce second tour de table, essaye de ne pas perdre la majorité, les VC se chargeront de te la grignoter dès que tu auras à nouveau besoin d'argent : mais alors tu devrais leur avoir démontré la qualité de ton management, la maîtrise de ton sujet, et n'être pas en risque à titre perso (d'être débarqué par exemple).Le point clé ? - te démerder entre le premier et le second tour de table pour démontrer la viabilité et surtout la "scalability" de ton business model - à savoir qu'avec tes premières ventes il doit être EVIDENT pour tout le mode que si on te donne un peu plus de comburant monétaire, alors tu vas démultiplier ton CA et ta rentabilité. Comment from Loïc Knuchel: Merci pour cette réponse qui me donne un premier "ordre de grandeur".Mais ce projet touchant aux nouvelles technologies, il y a une grande phase de développement (entre 1 et 2 ans à mon avis...) où il sera nécessaire d'employer des personnes ayant de bonnes compétences...Les investissements risquent donc d'être de taille (si on les trouve) donc notre part de diminuer en conséquence :(Aurais-tu, pas hasard, une idée d'exemple auxquels je pourrais avoir accès pour me faire une idée de ce qui se fait dans le genre (pour ainsi dire...) ? Comment from Frédéric BASCUNANA: malheureusement ma capacité de support s'arrête là, il faut sympathiser avec des successfull entrepreneurs et leur tirer les vers du nez ;-) Comment from jeje: enlevez moi ces blaireaux leur société sont radiée et il servent à rien ses naze