Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Le  gouvernement hollandais souhaite provisoirement exclure les fournisseurs IT américains de ses appels d’offres. A l’ère de la dématérialisation des données et de l’adoption croissante des services en ligne, se posent les questions de la traçabilité et de la souveraineté des données. Rappelons qu’avec la Loi antiterroriste et de surveillance votée après le 11 septembre 2001 sous l’administration Bush, le Patriot Act sème le trouble dans les Etats européens. En effet, les entreprises dont le siège est basé aux Etats-Unis sont susceptibles de transmettre des données aux autorités américaines. En attendant que les européens trouvent une solution de protection des données des citoyens européens vis-à-vis du Patriot Act auquel sont soumis les fournisseurs de services Cloud américains, le gouvernement hollandais souhaite provisoirement exclure les fournisseurs IT américains de ses appels d’offres. Que faut-il en penser ? Les Etats européens doivent-ils à leur tour suivre cet exemple ? Que doit faire l’Europe ? Comment peut-elle mieux protéger ses données ?
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Collaborative content preparation:
Speakers (3)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Interactive talkshow
Treatment : Debate
Activity sector : Computer Science / Web / Software / Network & Infrastructure
 
Speakers :
Sibylle Lhopiteau, Conseil éditorial et community manager Webc...
Journaliste - Conseil éditorial - community manager
Cédric De Saint Martin, VIFIB
SlapOS Community Manager
Laurent Glaenzer, Lemon Operations (recrute et gère des reven...
Directeur Lemon Operations

Le  gouvernement hollandais souhaite provisoirement exclure les fournisseurs IT américains de ses appels d’offres.

A l’ère de la dématérialisation des données et de l’adoption croissante des services en ligne, se posent les questions de la traçabilité et de la souveraineté des données.

Rappelons qu’avec la Loi antiterroriste et de surveillance votée après le 11 septembre 2001 sous l’administration Bush, le Patriot Act sème le trouble dans les Etats européens. En effet, les entreprises dont le siège est basé aux Etats-Unis sont susceptibles de transmettre des données aux autorités américaines.

En attendant que les européens trouvent une solution de protection des données des citoyens européens vis-à-vis du Patriot Act auquel sont soumis les fournisseurs de services Cloud américains, le gouvernement hollandais souhaite provisoirement exclure les fournisseurs IT américains de ses appels d’offres.

Que faut-il en penser ? Les Etats européens doivent-ils à leur tour suivre cet exemple ? Que doit faire l’Europe ? Comment peut-elle mieux protéger ses données ?

Share the link:
Connected subjects: