Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Les grandes entreprises franchissent le pas contrairement aux petites entreprises qui estiment que le Cloud  n’a pas encore d’offres suffisamment adaptées à leurs besoins. Comment les PME perçoivent-elles vraiment le Cloud ?  D’où vient leur frilosité ? Comment mettre en place des architectures adaptées à leurs demandes et à leurs exigences ?  Comment PME et TPE peuvent-elles introduire le Cloud dans leur modèle ? Quels sont les arguments concrets qui leur permettraient de franchir le pas ? Comment peuvent-elles basculer d’un modèle à l’autre? Comment les rassurer pour leur permettre de faire un pas vers les nuages ?
Webcast
notes
Speakers (6)
AUDIENCE
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
Activity sector : Computer Networking
 
Speakers :
Sibylle Lhopiteau, Conseil éditorial et community manager Webc...
Journaliste - Conseil éditorial - community manager
François Aubriot, DotRiver, la solution eco-innovante de vist...
Directeur commercial associé chez DotRiver. Actuel présid...
Stéphane Duproz, TelecityGroup est le leader européen des op...
Directeur Général de TelecityGroup France
Pierre-Alexandre Fuhrmann, Aastra France
Vice-président Global Technology & Development du groupe ...
Vincent Heuschling, Affini-Tech
Fondateur d'Affini-Tech, société de conseil en transforma...

Les grandes entreprises franchissent le pas contrairement aux petites entreprises qui estiment que le Cloud  n’a pas encore d’offres suffisamment adaptées à leurs besoins.

Comment les PME perçoivent-elles vraiment le Cloud ?  D’où vient leur frilosité ? Comment mettre en place des architectures adaptées à leurs demandes et à leurs exigences ?  Comment PME et TPE peuvent-elles introduire le Cloud dans leur modèle ? Quels sont les arguments concrets qui leur permettraient de franchir le pas ?

Comment peuvent-elles basculer d’un modèle à l’autre? Comment les rassurer pour leur permettre de faire un pas vers les nuages ?

For further details, see "Related subjects" tab
Share the link:
Connected subjects:
  • All subjects with videos within this series:
    Here's my feedback:
    I transmit my opinion: I find this subject...




    Misc infos
    Location : Dans les studios de Webcastory
    Comment from Loic Simon: Excellent sujet. D'après moi, le problème de la pénétration des services Cloud dans les PME vient beaucoup plus de l'immaturité et de la frilosité des offreurs de solutions [éditeurs métiers, VARs, intégrateurs régionaux, revendeurs de solutions de gestion...] que véritablement des PME. C'est donc d'abord aux acteurs régionaux qui sont les "trusted advisors" des PME au quotidien qu'il faut apporter les moyens de développer un modèle de business Cloud pertinent, et, pour beaucoup d'entre eux, ce n'est pas trivial d'évoluer des "produits" et des "projets" vers le "as a service". Par ailleurs, il est probable qu'il vaille mieux ne pas mettre en avant le terme "Cloud" auprès des dirigeants de PME, mais plutôt leur apporter des solutions métiers simples et innovantes qui répondent à leurs besoins business [et non pas d'infrastructures informatiques], bien entendu en mode BPaaS ou SaaS [mais sans utiliser ce jargon]. Comment from François Aubriot: Merci Loic, d'accord pour la "frilosité" des offreurs de solutions. En fait il faut etre en rupture avec ce qui se fait et les "acteurs" ne sont pas du tout pret à scier la branche sur laquelle ils font (ont fait) leur nids.. Les éditeurs et fabricants de matériels ne poussent pas non plus ces solutions, ils préferent encisser une licence... rester sur le modele d'acquisition qui selon moi a fait son temps en ce qui concerne l'informatique. Tu as également le "pré carré" du responsable informatique (s'il y en a un), la personnes qui s'occupe de ça. Pas facile de lui expliquer et surtout de lui faire comprendre les avantages...etc...c'est une grosse mutation et le changement n'est définitivement pas dans la nature humaine.Tu connais les solutions que nous proposons et je pense sincèrement que c'est le bon "bout". Virtualiser tout cet ensemble "poste de travail" et en + le faire avec de l'open source...(tant qu'à faire autant faire les 2 VDI+Open source)...C'est plus de 50% des budgets informatique... sans aucune valeur ajoutée "metier". Le monde à l'envers !Nous avons de très beaux exemple d'adoption, des brasseries, avocats, cabinets d'ingénieurs sur la propriété industriele, immobilier etc... dans tous les cas.. c'est le "boss" (ou son second) qui a bien percuté, aligné les chiffres sans se voiler la face, mis bout à bout les avantage... et surtout pris sur lui de dire à ses utilisateurs... ok nous avons peut etre "utilisé" l'informatique comme ça depuis 20 ans.. maintenant nous allons travailler de façon differente.Il faut tout simplement "oser" et trouver le bon sponsor dans la PME.Pour ce qui est des termes "cloud", sky, space, VDI, DaaS....il faut effectivement éviter de les perdre, d'autant plus que chaque interlocuteur aura sa définition, sa vérité... sans parler de la presse spécialisée qui à mon avis ne joue pas son role, mais celui des fournisseurs (avec les gros budgets com qui prennent beaucoup de pub!).Allez, espérons tous une "smarter planet" :-) et surtout que les chefs d'entreprises, des PME comme des ETI , Soho... se "réveillent" et pensent effectivement business... et surtout que leur informatique et un atout, un centre de profit et non de couts. Comment from Stephane Morin: Si je peux faire référence aux TPE/PME que nous gérons depuis quelques années et en particulier celles qui n'ont pas d'informaticiens en interne donc plutôt les TPEs, on peut s'apercevoir que le cloud peut s'implanter assez facilement sur ces entreprises. En effet dans ce cas nous avons en face de nous les décideurs, chef d'entreprise et/ou directeur financier, et ils sont aujourd'hui beaucoup plus concentrés sur leur business qu'ils ne l'étaient et donc plus ouverts à toute solution simple, sécurisée, et sauvegardée qui peut améliorer leur productivité au quotidien. Par ailleurs, Ils sont de plus en plus conscients des enjeux de la mobilité, des nouveaux usages, des réseaux sociaux, de l'arrivée dans l'entreprise de la génération Y et donc, tout cela contribue à une réelle ouverture sur des solutions plus innovantes et finalement très ou plus adaptées à leur besoin.