Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Usages, contenus et (cyber)culture du web social
Cloud, Entreprise collaborative et gouvernance
Big Data - Social CRM - Social Business
Éducation, Innovation socio-digitale et devt durable
Business modèles,
Entrepreneunariat, Financement
Editeurs - écosystème et enjeux
Mobile Business ou entreprise mobile ?
Libertés, devoirs et responsabilités numériques
Actus, tendances, trouvailles
À propos
de nous
Face à l'universal search de Google, faut-il repenser les techniques de référencement naturel pour y intégrer les annuaires locaux ou les plates-formes vidéo ?
Naviguez dans la vidéo grâce au sommaire interactif :
Et toc, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Salon Online 2009 - Porte de Versailles - Paris
Webcast
notes
AUDIENCE
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Nous suivre sur Twitter
Nous suivre sur Facebook
Sujet proposé par Stephane Rossard
Organisation par Stephane Rossard
Format : Conférence
Traitement : Débat d'idées
 

Face à l'universal search de Google, faut-il repenser les techniques de référencement naturel pour y intégrer les annuaires locaux ou les plates-formes vidéo ?

Commençons par le commencement. Donc par définir le référencement naturel qui reste de nos jours la principale source de trafic des sites Internet. Exercice délicat. 

 

Mais pour faire court et efficace, le référencement naturel consiste à créer du trafic par différentes techniques que ce soient les liens, la définition de mots clés, le search (positionnement dans les moteurs de recherche), la publicité en ligne, le buzz marketing ou encore les réseaux sociaux.  Un concept en apparence ''fourre tout''. 

 

Certes mais encore indispensable pour ne pas dire incontournable pour assurer la visibilité de votre site internet et promouvoir votre activité en ligne. 

 

Vous l'avez donc compris, le temps simplifié du référencement naturel qui se résumait à un positionnement pertinent, performant sur les moteurs de recherche est révolu. Un élément certes nécessaire mais largement insuffisant désormais. Mais ce qui était le tout, n'est plus qu'une partie de ce ''tout'' appelé référencement naturel. 

 

Autre point sur lesquels les intervenants insistent : la quantité n'est plus synonyme d'efficacité. Place à la qualité. Conséquence directe du grand ménage réalisé par Google qui a blacklisté les ''moutons noirs''. Par qualité on entend pertinence des liens, actualisation et  du contenu...

 

Autrement dit, ne pas confondre indexation (être référencé) et positionnement (être visible)

 

Toutefois, la pertinence du référencement naturel est étudié au cours de cette conférence à l'aune des nouvelles tendances et techniques du Web qui doivent faire pleinement partie de cette stratégie :   

 

La recherche universelle ou Universal Seach dont l'objectif est donner les résultats les plus pertinents par les moteurs de recherche, tous formats confondus (vidéo, texte, son...). Vague de fond initiée par Google.

 

Les requêtes se précisent sur les meoteurs de recherches, ce qui signifient que les internautes n'entrent plus un mot mais un plusieurs.

 

La généralisation de la video dont l'optimisation de référencement s'impose comme un levier puissant de visibilité  

 

Les réseaux sociaux qui participent avec efficience au référencement.

 

La longue traine, employée pour la première fois en 2004 par Chris Anderson et qui se rapporte au ''fond de catalogue'' facilement accessible

sur le Net. Conséquence directe de la précision des requêtes sur les moteurs de recherche. 

Sujet par :
Loading...
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :