Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Olivier Sauvage évoque les enjeux du e-commerce pour 2009 et 2010, les leviers pour augmenter le taux de transformation et une méthodologie pour fidéliser les clients.
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Slides
Speakers (1)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Subject proposed by Vanessa Orzechowski
Organization by Vanessa Orzechowski
 
Speakers :
Vanessa Orzechowski, Magazine Stratégies - Reed Business Informa...
Responsable des formations et conférences web de Stratégies
Olivier Sauvage évoque les enjeux du e-commerce pour 2009 et 2010, les leviers pour augmenter le taux de transformation et une méthodologie pour fidéliser les clients.

Olivier Sauvage, auteur du blog Capitaine Commerce, dont son coeur d expertise est le e-marchandising, évoque pour nous :  les enjeux du e-commerce pour 2009 et 2010 les leviers pour augmenter le taux de transformation une méthodologie pour fidéliser les consommateurs.


Jusqu'ici l'objectif principal des e-commercants était essentiellement l'acquisition de trafic.


Or face à un contexte concurrentiel nettement plus acerbé, cet objectif ne suffit plus pour augmenter son taux de transformation. Autrement dit, faire d'un visiteur un client.


Comment augmenter ce taux de transformation ?


Olivier Sauvage insiste, en l'occurrence, sur l'importance de l'ergonomie, devenue une des armes de tout e-commercant. Car elle permet, généralement, d'améliorer l'expérience client et  de réaliser des économies de coût.


En effet, selon lui, le principal levier, consiste à offrir une experience sufisamment riche pour  inciter l'internaute à revenir qu'il achète ou pas car il aura vecu des choses agréables (par exemple être correctement informé sur une fiche produit. 


Sa force de frappe : marquer l'inconscient, car comme partout afin que la première impression soit la bonne.  


Enfin, il rappelle qu'être un e-commercant exige de multiples compétences, du marketing à la technique en passant par le  design (pour comprendre comment véhiculer l'image d'une marque).

Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Connected subjects: