Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Qu'est-ce qu'un "bon" logiciel?... La question renvoie nécessairement à "qu'est-ce qu'un logiciel?" - Car un logiciel ce n'est pas seulement du code informatique mais c'est aussi tout ce qui doit l'accompagner pour pouvoir être : (1) exploitable, (2) utilisable, (3) utile, (4) pérenne,... Par exemple, en droit de la propriété intellectuelle, on désigne souvent par logiciel l'ensemble du code ET de sa documentation. De plus, rarement un éditeur de logiciel ne vend "que" le logiciel en dehors de tout service : formation, maintenance, etc. C'est donc plutôt le bon agencement de ce "cocktail" de produits et de services qui pourra être qualifié de "bon logiciel" que la simple analyse des caractéristiques techniques du produit (performances, ergonomie, qualité de la conception et de l'écriture - encore que ce dernier point relève pour beaucoup du goût personnel et d'une sorte d'"esthétique de la programmation" presque comme une oeuvre d'art...).
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Article
Collaborative content preparation:
Speakers (3)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Format : Talkshow
Treatment : Debate
Activity sector : Computer Software
 
Speakers :
Daniel Delorge, ValOpt

Observatoire de l'Immatériel
Helping companies in their strategic directions, investme...
Gilles Satgé, Lucca
PDG/Fondateur de Lucca - éditeur d'applications web pour ...
Pierre-Yves Simonot, Président et fondateur d'Euxenis SAS, cabin...
Président fondateur d'Euxenis, cabinet de conseil en mana...

Qu'est-ce qu'un "bon" logiciel?...

La question renvoie nécessairement à "qu'est-ce qu'un logiciel?" - Car un logiciel ce n'est pas seulement du code informatique mais c'est aussi tout ce qui doit l'accompagner pour pouvoir être :

(1) exploitable,

(2) utilisable,

(3) utile,

(4) pérenne,...

Par exemple, en droit de la propriété intellectuelle, on désigne souvent par logiciel l'ensemble du code ET de sa documentation. De plus, rarement un éditeur de logiciel ne vend "que" le logiciel en dehors de tout service : formation, maintenance, etc.

C'est donc plutôt le bon agencement de ce "cocktail" de produits et de services qui pourra être qualifié de "bon logiciel" que la simple analyse des caractéristiques techniques du produit (performances, ergonomie, qualité de la conception et de l'écriture - encore que ce dernier point relève pour beaucoup du goût personnel et d'une sorte d'"esthétique de la programmation" presque comme une oeuvre d'art...).

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: trouve ce sujet : Intéressantil faudra voir la qualité des éditeurs représentés ! Comment from Gilles Satgé: trouve ce sujet : Excellent !C'est le paradoxe de la poule et de l'oeuf. Pour juger de la qualité des éditeurs représentés, mon cher Frédéric, il faut d'abord avoir répondu à l'excellente question que pose ce sujet. Comment from Gilles Satgé: Ceci étant, en tant qu'éditeur, je me pose quotidiennement la question "qu'est-ce qu'un bon logiciel ?"J'ai fini par y apporter quelques réponses (ne serait-ce que pour apaiser mon angoisse existentielle).Il y en a trois qui me viennent à l'esprit.La première m'a été inspirée par Bernard Pivot. Il disait que pour faire une bonne émission de télévision, celle-ci devait présenter au moins 2 qualités sur les 3 suivantes :1 - faire de l'audience2 - faire de la qualité (comprendre : ne pas jouer sur les bas instincts de l'auditoire)3) - ne pas coûter cherAinsi Apostrophe était une bonne émission (qualités 2 et 3) ainsi que le porno du samedi soir sur Canal + (qualités 1 et 3).Je me suis rendu compte que l'on pouvait dériver cette idée dans le monde du logiciel en disant qu'un bon logiciel (pour entreprise) est un logiciel qui répond positivement à deux des trois critères suivants :Il est conçu pour être vendu (genre : business intelligence, CRM, ERP)Il est conçu pour qu'on en parle (genre : RSE, wiki, blog, etc.)Il est conçu pour être utilisé (genre : compta, paie et autres outils de workflow).Mais, comme j'ai déjà développé cette idée sur techtoc (par exemple ici : http://techtoc.tv/event/1480/social-media--web-2.0/community-management--curation--nouveaux-metiers/2.0--quand-editeurs-et-consultants-s-improvisent-prophetes-et...-charlatans ), je vais m'attarder sur les deux autres réponses que j'ai en tête.Un bon logiciel est un logiciel qui a une opinion, etUn bon logiciel est un logiciel qui a du style. Comment from Daniel Delorge: Qualité, fonctionnalités et valeur induite (IT et Business) me semblent être les 3 piliers de base d'un bon logiciel qui se vend. Comment from Pascal Barrielle: a répondu à l'invitation : Désolé, mais je ne pourrai pas participer à ce tournagetrop tard