Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Avec le nouveau service de géolocalisation de Facebook, "Places", la géolocalisation est à la portée des 500 millions d'inscrits sur la plate-forme communautaire grand public. Fatalement, au-dela du côté "ludique" de la localisation personnelle, les entreprises disposent avec cet outil d'une incroyable vitrine promotionnelle, pour peu qu'elle couple sa promotion avec la publicité sociale de Facebook.
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (2)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Follow us on Twitter
Follow us on Facebook
Subject proposed by Fabrice Frossard
Organization by Fabrice Frossard
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Fabrice Frossard, Editialis

TechtocTV

Balises.i...
Directeur adjoint de la rédaction Editialis - Intervenant...
Jérémi Lepetit, Make me Viral est une agence orientée SMO e...
Social Marketer et Directeur du développement de l'agence...
Avec le nouveau service de géolocalisation de Facebook, "Places", la géolocalisation est à la portée des 500 millions d'inscrits sur la plate-forme communautaire grand public.
Fatalement, au-dela du côté "ludique" de la localisation personnelle, les entreprises disposent avec cet outil d'une incroyable vitrine promotionnelle, pour peu qu'elle couple sa promotion avec la publicité sociale de Facebook.
Keywords:  Facebook, Google
Related expertises: 

Facebook a fait sensation la semaine dernière, avec l’annonce officielle de Places, une nouvelle application de géolocalisation semblable à Foursquare et Gowalla.

Bien que la l’application soit encore en cours de déploiement, il est difficile de ne pas voir son énorme potentiel pour les petites entreprises.

Ce qui donne à Places une si grande importance, ce n’est pas tant la l’application elle-même (qui semble déployée en grande partie par des sociétés déjà existantes), mais plutôt le fait il s’agisse d’une initiative Facebook. Etant donné que les 500 millions d’utilisateurs ont automatiquement opté pour cette nouvelle fonctionnalité, il se pourrait que la géolocalisation devienne une des fonctions de base de Facebook.

Bouche à oreille et publicité payante pour votre entreprise

Si votre entreprise dispose d’un endroit dans le monde réel que vos clients peuvent visiter, Facebook Places deviens un nouveau canal de promotion par le bouche à oreilles, un canal très puissant. A chaque fois qu’un client jette un œil sur un établissement répertorié par l’application, tous ses amis en sont automatiquement renseignés. Sur Facebook, les réseaux personnels ont tendance à être plus important que sur les services de géolocalisation qui ont seulement pris leur essor l’année dernière. En supposant que la réaction des utilisateurs y soit favorable, il s’agit d’un le bouche-à-bouche à oreilles gratuit, d’une portée essentiellement locale.

Pour les entreprises qui sont prêtes à dépenser quelques dollars de plus pour gagner en visibilité, Places est directement intégrée à la plate-forme de publicité sociale de Facebook, de la même façon que Pages. Pour ceux qui n’ont pas prévu une campagne publicitaire sur Facebook, il est très facile d’acheter de la publicité « pay-per-click » (paiement par clique, ndlr) ciblées en fonction du sexe, de l’âge, des intérêts, de la situation amoureuse et, plus important dans ce cas, de la géographie. Le texte et les images de l’annonce sont entièrement personnalisables, et le titre peut pointer vers  votre « Places », votre « Pages », ou le site de votre l’entreprise.

Comment commencer

Si votre entreprise a déjà la fonctionnalité Places active, il suffit d’effectuer une recherche correspondante sur le moteur de recherche standard de Facebook pour l’afficher. Vous trouverez alors trouverez un lien en bas à gauche demandant: «Est-ce votre entreprise? » Cliquez sur le lien pour soumettre votre réclamation de propriété, et Facebook assurera le suivi par téléphone pour vérifier.

Si votre entreprise n’est pas encore sur Places, vous pourrez même le configurer depuis votre iPhone, Android ou Blackberry. Il suffit de lancer Places et de cliquer « Check In » puis sur « Add » ou « + » pour ajouter un nouvel emplacement.

Article issu de ReadWriteWeb : http://bit.ly/bCpazn

Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Connected subjects:
Salon SRH     
  • Comment from Dominique Rabeuf: FaceBookLe lieu à éviter sauf pour montrer vos fesses.Idéal pour trouver qui couche avec qui, au delà de cela rien.Qui a gagné un centime avec Facebook mis à part les spammeurs ?Des exemples concrets seraient les bienvenus !FaceBook court après Google pour vendre de la publicité, mais avec une tactique de suiveur sans boussole, une sorte de Pages Jaunes bis avec photos à la people vulgaris.Le génie de FaceBook réinvente le «pay-per-click» c'est du génie sans bouillir, soupe froide avec juste l'eau et les trognons de choux, bref du potage «Deux-Points-Zéro» à saisir en promotion chez «Leader-Soup»       Comment from : trouve ce sujet : Excellent !http://tinyurl.com/BienVenueIXO http://U1PLUSU2.IXOSHOP.Comhttp://U1PLUSU2.IXOGroup.Com Comment from Fabrice Epelboin: Places a à mon avis autant de potentiel que adSense, et personne ne voit ça venir !! Sous peu le moindre petit commerce sera obligé d'être présent sur les réseaux sociaux pour trouver de nouveaux clients. Comment from Fabrice Epelboin: Oh que si, il y a des tonnes de fric à se faire sur Facebook, rien qu'en casual gaming, on n'est pas loin du milliard de dollars! Ceci dit, vous avez raison, il y a plein d'argent à se faire ailleurs dans des usages tels que votre toolbar. D'autant que dans le B2B, l'heure est plus au filtrage de Facebook en entreprise qu'autre chose, donc ça ouvre la voie à tout un tas de monde...Par contre, dès qu'il faut toucher le grand public, Facebook devient incontournable ;-) Comment from : Facebook Places Pour le moment, je trouve que n'a ne sert pas à grand choses sauf pour des "djeunes" qui n'ont aucune pudeur.Par la suite cela peut être intéressant pour faire de la pub pour un évènement, concert ou pour un people qui veut improviser une émeute pour faire du buzz. Comment from Fabrice Frossard: Le sujet prend une nouvelle dimension. Récemment, Google a annonce Google Place, soit le même service , que FB places, et surtout Boost, http://econsultancy.com/uk/blog/6762-google-targets-small-local-businesses-with-boost, une approche simplifiée de l'achat d'adwords proposés aux petits commerces en couplage avec Google Places. On va donc clairement vers une compétition acharnée sur ce type de propositions entre les deux géants. Euh, foursquare devient quoi dans l'affaire ? http://google-latlong.blogspot.com/2010/10/advertise-your-local-business-with.html  Comment from Dominique Rabeuf: Google Places dispose de beaucoup de briques pour asseoir ce service.Bon nombre de commerces, de services, d'entreprises se retrouvent bien placées et de façon pertinente dans les résultats de recherche de type: lieu + nom d'activité et ceci en liaison avec Google Maps (vues Google Street) et Google adresses.On peut d'ailleurs modifier la présentation si l'on est habilité à le faire (code fourni par Google).Toutes les entreprises ne sont pas présentées pour un lieu et un type d'activité donné. il semble que sont présentes celles qui se sont inscrites il y a quelques années (tant mieux pour eux), les nouveaux venus devront payer.   Comment from : Avec un peu de développement, cela va étrangement ressembler à des posts twitter améliorés... Qu'en pensez-vous?  Comment from kaniass: Hello,Moi je comprends toujours pas. Les emissions sont souvent tres interessantes mais pourquoi diffuser cela dans un lecteur gros comme un timbre poste. Franchement pas cool ou alrs il y a un truc... Comment from Frédéric BASCUNANA: c'est pour valoriser la conversation autant que la vidéo, si ce n'est plus... ;-) Comment from Nico Kunzer: He bien ma foi dans ce cas il faut appeler le site Techtoc.radio ;) Comment from Frédéric BASCUNANA: c'est loin d'être une remarque innocente, et tu as presque raison !en effet j'ai étudié l'usage que nous faisons des vidéos et... nous ne les regardons pas, nous les laissons défiler en tâche de fond tout en lisant les commentaires : et c'est un positionnement de l'usage que je revendique car je le trouve excellent ! Comment from Dominique Rabeuf: Nous ne regardons plus les vidéos et nous contentons de l''écoute dès que nous avons saisi l'ambiance générale et identifié les interlocuteurs, il s'agit de débat, seul le fil de la conversation compte.  Comment from Frédéric BASCUNANA: exactement ! et c'est important de le rappeler !Si nous étions un peu trop fanatiques de la vidéo "en soi", je crois que nous aurions tué dans l'oeuf ce concept même de social-TV. Comment from Daniel Badier: Bonjour ,Simplement pour vous dire que je reste admiratif devant la tournurede la rédaction de votre post !Je reprendrais volontier contact avec vous pour vous demander de m'écrire quelques articles pour un nouveau site d'hébergement qui sera prêt courant premiere semaine de septembre. Si vous le voulez bien, évidemant ! Bien cordialementcontact@dbbox.fr