Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Usages, contenus et (cyber)culture du web social
Cloud, Entreprise collaborative et gouvernance
Big Data - Social CRM - Social Business
Éducation, Innovation socio-digitale et devt durable
Editeurs - écosystème et enjeux
Business modèles,
Entrepreneunariat, Financement
Mobile Business ou entreprise mobile ?
Libertés, devoirs et responsabilités numériques
Actus, tendances, trouvailles
À propos
de nous
Les web-TV collaboratives du réseau cafeine.tv : 100% participatives, jusqu'au bout des  onglets. L'idée consiste à lancer un média social et collaboratif dont tous les membres seront actionnaires. Pourquoi : Pour plus de liberté, de partage, d'indépendance, dans une logique de responsabilité sociétale osons le terme. Parce que nous contribuons à la disparition de ce que le marketing avait, dans le passé, de condescendant ! Parce que les marques qui l'ont compris avant les autres ont déjà établi un dialogue plus adapté au réalités d'une Relation clients pousée à la modernisation sous l'impact de foules dont les capacités d'organisation et d'autorégulation suprennent encore ceux qui les étudient. Parce que dans nos sphères professionnelles des discussions sans langue de bois feraient progresser plus efficacement l'écosystème ! Parce que des contenus coproduits de façon transparente, participent d'une création de valeur évidente : plus personne ne peut raisonnablement espérer influencer l'opinion par un matraquage publicitaire ; il faut désormais accepter les codes d'une communication redevenue, fort heureusement, bidirectionnelle, ouverte au débat pédagogiue.  Particularités de ce me dium collaboratif : Au lieu de lancer un autre think tank payant comme il y en a tant : nous lançons un think tank reposant sur une logique média. Votre investissement est une prise de participation symbolique, active et reflète nos valeurs partagées. Chacune de vos prises de parole trouve sa caisse de résonnance dans ce débouché original : un talkshow TV fondé ur vos suggestions. Décomplexons l'association "leads generation" et "marchés-conversations" : La démarche est à la fois utile, ludique, éthique. Elle cible les entreprises qui innovent, ls experts qui pensent les marchés professionnels. Comme l'avait judicieusement annoncé le Cluetrain Manifesto, oui certes, "les marchés sont des conversations". Mais pour que nos conversations ne deviennent pas à leur tour des marchés, il faut qu'un débat s'installe : les marques gagnent à répondre aux questions honnêtes que leur posent leurs usagers et prescripteurs, experts et partenaires critiques. C'est ce que font nos talkshows : la vidéo spontanée (d'où le format débat / table ronde) étant un révélateur additionnel de sincérité et d'authenticité, chacun étant en mesure de juger de la réalité de l'intéraction qui s'opère dans le dialogue. En d'autres termes, cette démarche collaborative, ayant pour prétexte déclencheur la perspective de coproduction d'émissions TV sur des thématiques métiers, vous permet aussi de dialoguer de façon plus ouverte avec ceux qui, demain, achèteront vos services. La pub, c'est un luxe : créer du contenu intellectuellement honnête, une nécessité vitale.  Alors l'actionnariat et le crowdfounding, pour quoi faire ? C'est le symbole de notre approche participative. Nous aurions pu nous contenter de monétiser un club de plus : promouvoir de nouveaux services payant par exemple (abonnements, webinaires, captations externes en font déjà partie). Nous avons choisi de créer ce "liant" révélateur de notre implication. C'est d'aventure humaine dont il est question. D e camaraderie, de solidarité, de passion partagée. Que vous soyez membre d'un think tank B2B, d'un club de golf, de pétanque ou d'oenologie : on vous proposera toujours "un tarif + des services associés". Quant à nous, nous vous proposons la version innovante de cette expérience : un actionnariat + des services. Simple question de cohérence.  Marc Lipskier sera l'avocat référent sur cette opération qui aura pour cadre juridique les limites fixées par la règlementation française. Ceux parmi vous qui nous ferons savoir leur intérêt recevront des informations plus précises sur le dispositif. Chiffres actuels : Les webTV collaboratives du réseau cafeine.tv agrègent une audience de 5 millions de hits par mois en moyenne. CA moyen réalisé depuis 2011 sur l'exploitation de la web-tv techtoc.tv (qui est déjà dans le réseau cafeine.tv): 300K€ Marge brute  : près de 100K€. Valorisation : 2 x le CA (soit 600K€). Les autres webTV communautaires : HRchannel.com, finansphere.com, mobilepro.tv, digital4change.com, g9plus.tv, afdel.tv, medicalpro.tv (touts sont en train de décoller avec votre aide, et de nouvelles apparaîtront, notamment sur les green tech ou 'innovation).  techtoc.tv est la première de ces webTV, et nous a donné l'idée de décliner la démarche vers d'autres webTV participatives. cafeine.tv est le nom de la marque "parente" : désormais, tous les sujets de toutes les webTV seront aussi récapitulés dans la contete de cette platefrme plus généraliste. Tandis que certains internautes préfèreront n'être inscrits que sur un des verticaux tels techtoc.tv ou HRchannel.com. Ces revenus ont été générés au profit de l'agence qui a incubé le concept : webcastory (fondée par Frédéric Bascuñana). Ce crowdfunding consiste à crer une société indépendante, parfaitement nouvelle : cafeine.tv. Prix d'une action = 500€. Bénéfices immédiats réservés aux sousripteurs : un  webinaire rich média  = trois actions achetées un  plateau TV centré sur votre expertise  = quatre actions achetées une  chaîne TV de marque  (page entreprise incoporant un réseau social dédié et une web-tv) = six actions achetées. Affectation des apports : Notre objectif porte sur une levée de fond de l'ordre de 400.000 euros. Les fonds seront principalement affectés : au développement commercial (recrutement d'animateurs de réseau),  international (nous avons déjà des clients comme CloudBees en Californie et allons lancer techtoctv.co.uk!), éditorial, technique : environ 30% des fonds levés seront utiliés pour moderniser notre régie vidéo en HD, et pour la rendre prêt à un passage au "broadcast", en proposant nos programmes aux chaînes du câble et du satellite. Notez que jusqu'ici la partie commerciale a été strictement positionnée en mode "do it yourself", sans contact : le site a en effet la capacaité de s'autoréguler en recevant des propositions de sponsoring, suggérées par l'interface aux acheteurs. Nous allons multiplier notre chiffre d'affaire par 5 ans moins de deux ans en systématisant et en structurant notre dispositif de commercialisation. Dans la même dynamique, notre flux de production déjà spectaculaire (plus de 4000 talkshows coproduits deuis avril 2009, sic !), va augmenter et passer à 2000 talkshows par an.
Webcast
notes
Intervenants (1)
Images (1)
AUDIENCE
 

Les web-TV collaboratives du réseau cafeine.tv : 100% participatives, jusqu'au bout des onglets.

L'idée consiste à lancer un média social et collaboratif dont tous les membres seront actionnaires.

Pourquoi :

Pour plus de liberté, de partage, d'indépendance, dans une logique de responsabilité sociétale osons le terme.
Parce que nous contribuons à la disparition de ce que le marketing avait, dans le passé, de condescendant !
Parce que les marques qui l'ont compris avant les autres ont déjà établi un dialogue plus adapté au réalités d'une Relation clients pousée à la modernisation sous l'impact de foules dont les capacités d'organisation et d'autorégulation suprennent encore ceux qui les étudient.
Parce que dans nos sphères professionnelles des discussions sans langue de bois feraient progresser plus efficacement l'écosystème !
Parce que des contenus coproduits de façon transparente, participent d'une création de valeur évidente : plus personne ne peut raisonnablement espérer influencer l'opinion par un matraquage publicitaire ; il faut désormais accepter les codes d'une communication redevenue, fort heureusement, bidirectionnelle, ouverte au débat pédagogiue. 

Particularités de ce medium collaboratif :

Au lieu de lancer un autre think tank payant comme il y en a tant : nous lançons un think tank reposant sur une logique média.
Votre investissement est une prise de participation symbolique, active et reflète nos valeurs partagées.
Chacune de vos prises de parole trouve sa caisse de résonnance dans ce débouché original : un talkshow TV fondé ur vos suggestions.

Décomplexons l'association "leads generation" et "marchés-conversations" :

La démarche est à la fois utile, ludique, éthique.
Elle cible les entreprises qui innovent, ls experts qui pensent les marchés professionnels.
Comme l'avait judicieusement annoncé le Cluetrain Manifesto, oui certes, "les marchés sont des conversations".
Mais pour que nos conversations ne deviennent pas à leur tour des marchés, il faut qu'un débat s'installe : les marques gagnent à répondre aux questions honnêtes que leur posent leurs usagers et prescripteurs, experts et partenaires critiques.
C'est ce que font nos talkshows : la vidéo spontanée (d'où le format débat / table ronde) étant un révélateur additionnel de sincérité et d'authenticité, chacun étant en mesure de juger de la réalité de l'intéraction qui s'opère dans le dialogue.
En d'autres termes, cette démarche collaborative, ayant pour prétexte déclencheur la perspective de coproduction d'émissions TV sur des thématiques métiers, vous permet aussi de dialoguer de façon plus ouverte avec ceux qui, demain, achèteront vos services.
La pub, c'est un luxe : créer du contenu intellectuellement honnête, une nécessité vitale. 


Alors l'actionnariat et le crowdfounding, pour quoi faire ?

C'est le symbole de notre approche participative.
Nous aurions pu nous contenter de monétiser un club de plus : promouvoir de nouveaux services payant par exemple (abonnements, webinaires, captations externes en font déjà partie).

Nous avons choisi de créer ce "liant" révélateur de notre implication.

C'est d'aventure humaine dont il est question.

De camaraderie, de solidarité, de passion partagée.

Que vous soyez membre d'un think tank B2B, d'un club de golf, de pétanque ou d'oenologie : on vous proposera toujours "un tarif + des services associés".

Quant à nous, nous vous proposons la version innovante de cette expérience : un actionnariat + des services.

Simple question de cohérence. 

Marc Lipskier sera l'avocat référent sur cette opération qui aura pour cadre juridique les limites fixées par la règlementation française.

Ceux parmi vous qui nous ferons savoir leur intérêt recevront des informations plus précises sur le dispositif.

Chiffres actuels :

Les webTV collaboratives du réseau cafeine.tv agrègent une audience de 5 millions de hits par mois en moyenne.
CA moyen réalisé depuis 2011 sur l'exploitation de la web-tv techtoc.tv (qui est déjà dans le réseau cafeine.tv): 300K€
Marge brute  : près de 100K€.
Valorisation : 2 x le CA (soit 600K€).
Les autres webTV communautaires : HRchannel.com, finansphere.com, mobilepro.tv, digital4change.com, g9plus.tv, afdel.tv, medicalpro.tv (touts sont en train de décoller avec votre aide, et de nouvelles apparaîtront, notamment sur les green tech ou 'innovation). 

techtoc.tv est la première de ces webTV, et nous a donné l'idée de décliner la démarche vers d'autres webTV participatives.

cafeine.tv est le nom de la marque "parente" : désormais, tous les sujets de toutes les webTV seront aussi récapitulés dans la contete de cette platefrme plus généraliste. Tandis que certains internautes préfèreront n'être inscrits que sur un des verticaux tels techtoc.tv ou HRchannel.com.

Ces revenus ont été générés au profit de l'agence qui a incubé le concept : webcastory (fondée par Frédéric Bascuñana).

Ce crowdfunding consiste à crer une société indépendante, parfaitement nouvelle : cafeine.tv.

Prix d'une action = 500€.

Bénéfices immédiats réservés aux sousripteurs :


Affectation des apports :

Notre objectif porte sur une levée de fond de l'ordre de 400.000 euros.
Les fonds seront principalement affectés :

  • au développement commercial (recrutement d'animateurs de réseau), 
  • international (nous avons déjà des clients comme CloudBees en Californie et allons lancer techtoctv.co.uk!),
  • éditorial,
  • technique : environ 30% des fonds levés seront utiliés pour moderniser notre régie vidéo en HD, et pour la rendre prêt à un passage au "broadcast", en proposant nos programmes aux chaînes du câble et du satellite.

Notez que jusqu'ici la partie commerciale a été strictement positionnée en mode "do it yourself", sans contact : le site a en effet la capacaité de s'autoréguler en recevant des propositions de sponsoring, suggérées par l'interface aux acheteurs.
Nous allons multiplier notre chiffre d'affaire par 5 ans moins de deux ans en systématisant et en structurant notre dispositif de commercialisation. Dans la même dynamique, notre flux de production déjà spectaculaire (plus de 4000 talkshows coproduits deuis avril 2009, sic !), va augmenter et passer à 2000 talkshows par an.

Nous n’avons pas peur de vous dire que dans tout cela il y a du sens, un mélange de fun et d'ambition, et surtout beaucoup d'amour !

Cet amour que nous recherchons tous dans les médias sociaux (appelez cela comme vous voulez : camaraderie improvisée, petite curiosité participative, ouverture d’esprit), qui se trouve parfois, soyons honnêtes, botté en touche par une subtile amertume, celle de trop donner et de recevoir parfois peu en retour. A l'aune en tout cas de la transparence que nous sommes en droit d'en attendre.

C’est pourquoi notre démarche est symbolique d’un certain nombre de convictions !

Nous souhaitons vous remercier de façon juste et équitable, symbolique et porteuse de sens, pour toutes vos contributions actives.

Et créer un club autogéré, autofinancé, dont les bénéfices seront partagés entre les membres-actionnaires !

Il y aura de nombreux services : ceux d'un think tank professionnel - en plus complet grâce à notre studio TV et à notre pôle média participatif.

Mais ce sera en outre, en filigrane, désormais plus amusant : nous pourrons tous toucher des dividendes, la structure est pensée pour ça, et nous pourrons tous avoir accès à beaucoup plus de services, que l'actionnariat va permettre de financer.

Oh bien sûr ce sera perçu comme symbolique pour la plupart d'entre nous ! Mais un symbole c'est parfois plus important que le reste, quand il s'agit de donner du sens et de partager des valeurs.

Voilà, nous avons pensé que la logique participative, en cohérence avec ce que nous faisions, avait toute sa place et pourrait vous plaire.

Voici en quelques éléments de stratégie pour la suite (plus de détails à venir pour les intéressés) :

  • un minimum de 100 plateaux par mois seront réalisés dans les studios de Webcastory (pour info nous avons réussi à en réaliser déjà plus de 2000 en trois ans) ;
  • techtoc.tv devient une société indépendante, qui va explorer l'international (nous avons déjà des clients aux US) ;
  • techtoc.tv recrute d'emblée deux animateurs de réseaux pour développer son offre commerciale (notamment Brand Channels et webinaires ciblés), et recrute des community managers en support pour la suite et pour diversifier son parcours éditorial ;
  • nous restons un pôle fortement orienté "expertises & visions professionnelles", mais nous allons progressivement vers des terres de plus en plus ouvertes et accessibles au grand public ;
  • nous resterons toujours ouverts à l'actionnariat participatif, et la valeur de la société grandira au fil des nouveaux actionnaires arrivants ;
  • les premiers membres font partie de ceux que nous souhaitons appeler les "pionniers" : le pool des fondateurs ayant les premiers investi ;
  • tout actionnaire aura la garantie de pouvoir participer aux discussions permettant de voter et orienter la ligne éditoriale (et je passe sur toutes les autres opportunités liées au Think Tank, telles l’accès gratuit à un minimum de 4 conférences pros par an) : cet actionnariat est en soi un filtre et un service premium, assumons ces notions, comme le sont tous les clubs qui responsabilisent leurs membres ;
  • tout actionnaire dispose de services rich media gratuits, inclus avec son investissement. Premier exemple : une page comportant son portrait en vidéo, traité selon notre méthode bien à nous (un portrait en 18 questions, qui lui permette de partager sa vision du monde et de mettre ses expertises en exergue) ;
  • Les actions ouvrent l'accès à d'autres services exposés en intro de cette page, mais ce n'est qu'un début, les intéressés recevront de plus amples infos à cet égard.
  • Gouvernance : le board fondateur conserve la majorité du capital, et les actionnaires sont représentés par une association d'actionnaires et par son président élu.

Le plus important dans tout cela n'est pas de vous appâter dans une opération strictement et froidement lucrative, vous l'aurez compris, mais de partager les fruits de nos investissements : c'est une quête de sens, une oincarnation de nos principes participatis jusqu'au bout de leur logique profonde.

C'est aussi pour que nous insistions sur la dimension responsabilisante du média : s'il n'est pas seulement soumis à un impératif mercantile : il peut alors commencer à contribuer à changer le monde.

Nous travaillons d'ailleurs tous sur nos réseaux professionnels, de temps à autre, sur des thématiques qui, quelles qu'elles soient, finissent souvent par aborder les thèmes de la responsabilité et de la déontologie.

Cette initiative nous donnera toute latitude pour approfondir en ce sens : penser cette réflexion en toute autonomie, en toute liberté, pour qu'elle puisse impacter l'écosystème, et donc le monde un peu plus fortement que ne le ferait un battement d'ailes si tu vois ce que je veux dire.

Nous construisons ainsi un média indépendant capable de nous donner le moyen de mener nos réflexions à bien, en toute liberté.

Nous sommes confiants pour l'avoir observé à l'œuvre pendant ces 3 dernières années : nous avons foi dans les mécanismes de régulation collective qui existent dans ces médias sociaux, et sommes tout aussi confiants sur le caractère exemplaire et structurant de cette démarche.

Dites-nous sur fred@techtoc.tv si vous voulez bien vous joindre aux autres pionniers, partager cette aventure qui aura bien des débouchés, qui suscitera bien des rencontres et beaucoup de passion, nous vous expliquerons la démarche de façon exhaustive.

A ce stade purement exploratoire, nous souhaitons d'abord mesurer l'impact, l'ampleur et l'intérêt suscité par cette idée, pour nous assurer de faire bonne route.

Là encore, c'est à vous qu'il appartient de nous le dire.


Quelques liens utiles :


Sujet par :
Loading...
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :
  • Et toc, voici mon feedback :
    Je trouve cette initiative...




    Infos diverses
    Lieu : Dans les studios de Webcastory
    Format : Teaser
    Traitement : Appel à contributions
    Secteur d'activité : Internet
    Commentaire de Frédéric POULET : trouve ce webcast : Excellente !concept fort et fort intéressant !!! Commentaire de Frédéric POULET : @Fred B, peux tu nous en dire un peu plus sur ta Vision du Modèle de "Gouvernance Participative" et sur le Business Plan ? Thanks Commentaire de Daniel Delorge : Fred, c'est une superbe initiative. C'est pas du Facebook! Ça a de la valeur et en plus déjà des bénéfices au départ. Commentaire de Carine Baillie : Cela m'intéresse aussi Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Merci Fred pour ta question, c'est l'occasion de rappeler l'esprit de la démarche.Nous souhaitons avant tout développer un club ayant accès à des services premium.Néanmoins, il nous a semblé plus excitant de positionner l'abonnement de telle façon qu'il ouvre l'accès à l'actionnariat. Par conséquent nous devons lourdement insister sur ce point crucial : --> ce n'est pas un actionnariat qui ouvre l'accès à des services, c'est l'accès à un club premium qui ouvre au passage un accès symbolique à un actionnariat. Je suis comme vous tous : j'en ai parfais assez de me sentir "crowdsourcé" ;-) Personnellement, j'ai toujours rêvé que certains services s'accompagnent d'une participation aux résultats en cas de succès, car il m'arrive en achetant certaines prestations de faire beaucoup plus que de m'acquitter d'une facture : je participe par mes idées et mes contributions au succès de l'ensemble - j’apprécierais d'en être encore mieux récompensé. C'est typiquement ton cas FredP ;-) ! Alors, bien sûr, nous pourrions aller encore plus loin et faire plaisir à certains mauvais esprits amusants qui nous ont dit (cela n'est arrivé que deux fois en 3 ans, mais ce fut marquant) : "vous devriez me payer pour avoir ma prestation en plateau TV" (sous-entendu : l'intervenant que je suis fait remonter le niveau, lol). Or tu le sais depuis longtemps : c'est d'une part un échange. D'autre part : question de viabilité, tous les clubs proposent des services payants, par définition d'un service il faut qu'il soit performant et pour cela il faut du staff qualifié. C'st en raisonnant ainsi que nous avons passé des mois, je dis bien des mois, à réfléchir à la bonne façon de concilier des dispositifs inconciliables : comment vendre un service et en partager les bénéfices avec ceux-là même qui le payent ? Facebook l'a fait en somme... mais je ne vous prédis pas notre introduction au Nasdaq pour cette fin d'année ;-) Et à la grosse différence de Facebook : nous vous proposons à l'origine même du projet d'en être les premiers membres.Nous avons donc pensé avec amusement qu'il y avait là une expérience existentielle d'un nouveau genre à mener sur le Web : éviter d'aller chercher des investisseurs et proposer à nos membres les plus actifs d'être les premiers actionnaires. Faire en sorte que les premiers membres payants soient aussi actionnaires : disons-le tout net, ils auraient pu payer la même chose en relation avec les services légitimes et premium que nous offrons dans le package (je vous demande de regarder l'offre vidéo notamment, dont le coût est mutualisé et donc spectaculairement bas pour la prestation concernée, voilà un premier exemple d'avantage en dehors de l'adhésion à un think tank pointu). mais voilà : notre choix est de proposer aux 500 premiers membres d'accéder au capital dans un seul et même processus.Nous espérons sincèrement que vous percevrez la démarche comme un investissement - mais au sens le plus ludique, le plus symbolique du terme. Comme tous les "investissements de soi" que vous faites dans d'autres médias sociaux, cette fois avec peut-être, au bout, au pire de quoi se payer un jour une bonne bouffe tous ensemble, au mieux de quoi s'acheter une maison dans le Sud ;-)Nous ne sommes pas à l'abri de valoir très cher un jour ;-)Je ne veux donc pas faire croire que tout un chacun devient un "investisseur". Je souhaite que chacun saisissent notre authentique élan de partage, et saisisse surtout l'intérêt d'un groupe pensant, agissant, soudé, solidaire.Cette démarche en est donc le liant symbolique. C'est une tentative d'ajouter un peu de "Glue" à ce qui nous lie déjà très fortement depuis 3 ans !De la sorte, l'intelligence que l'on investit sur cette plateforme est potentiellement et symboliquement un jour rendue aux premiers supporters. C'est vraiment le symbole qui compte. La plupart des Think Tank B2B proposent des rencontres, un réseau, des outils, nous, nous proposons en sus un média participatif indépendant, et un studio TV.et de la structure. Sinon, nous ne serions qu'un facebook vertical, avec des billets d'humeur correspondant Commentaire de Frédéric BASCUNANA : ::::::::::Concernant ta question sur la "gouvernance participative". là encore merci ;-))Tout d'abord sur le plan éditorial : La gouvernance participative implique que chacun mette où il le souhaite le curseur de sa participation : intellectuelle, financière via le sponsoring, ou via un support partenarial (échanges de services, de visibilité, ou en nature). Et que la gouvernance s'adapte : nous sommes dans le "nudge" : l'influence par la suggestion. A savoir que nous proposons des possibilités, et chacun fait son choix. Notre apport : ce sont ces possibilités offertes. Oui, nous sommes un peu malicieux en choisissant bien les possibilités offertes ! - Cela s'appelle l'ergonomie (pour le site et la forme), cela s'appelle le parcours éditorial (pour le fond et les contenus) : nous sommes une présence structurante. Mais nous nous adaptons au cap donné par les membres.Qui décide ? - C'est la communauté à vrai dire : nous ne poussons et réalisons que les sujets proposés qui rencontrent un plébiscite.Mais ce n'est pas non plus le laisser-faire : c'est toute la différence, fondamentale, avec les médias sociaux dominants. Je parle souvent d' "intermédiation douce" : à savoir qu'il faut adoucir la relation entre l'homme et la machine, lui proposer une interface qui a du répondant, dans laquelle les rédac chefs peuvent apporter une certaine réactivité : c'est fait pour maintenir un lien stimulant sur plan intellectuel, et conserver une apparence cohérente à l'ensemble. Nous sommes un remède au "real time web bordélique" des autres médias sociaux : nous les aimons et nous saurions nous passer d'eux ! Mais il est nécessaire d'avoir une alternative structurante, sans perdre l'énergie collaborative pour autant, sans devenir au passage un site top down. Ensuite quid de la gouvernance participative sur le plan de la communauté et de son actionnariat : Il y a aura une association à but non lucratif de créée, c'est un classique dans ce genre de cas de figure. Et un président sera nommé. ce sera une présidence tournante : le président représentera les intérêts des actionnaires en Conseil d'administration. On ne peut pas échapper à ce dispositif.Le fait d'être actionnaire aura un impact sur la gouvernance stratégique : le site proposera des votes sur les grandes orientations tant éditoriales que stratégiques. le vote des actionnaires sera évidemment proportionnel aux actions dont ils seront propriétaires. Insistons sur le caractère ludique de la chose, et, pardonnez-moi, encore une fois sur son intérêt symbolique.C'est avant tout d'une aventure humaine qu'il s'agit.je dis souvent que je vais faire de la presta gratuite pour aider des initiatives qui me plaisent (type social business) : j'aime bien donner de l 'amour, mais j'aime aussi en recevoir.Oui, il y a beaucoup d'amour dans ce type de démarche, et dans ce qui nous lie. Ce n'est pas juste un lien social froid sous le cellophane de l'expertise que chacun inscrit dans son CV. Nous sommes tous en quête d'un moyen de nous amuser.Nous souhaitons dans le contexte de cette communauté qu'un pôle de recherche et de networking business des plus sérieux et des plus exigeants soit allié à un club décontracté dans lequel chacun retire une gratification sociale qu'on peut tout simplement appeler "le plaisir d'être ensemble". La gouvernance devra se porter garante des meilleures conditions dans lesquelles réussir cette rencontre. Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Enfin, ta question sur le business plan.Nous ne pouvons certes pas, si vous avez donc à l'aune de mes précédents commentaires bien compris notre démarche, mettre à nu une stratégie d'entreprise, dont une stratégie commerciale dans le détail, pas plus que ne le font d'ailleurs les sociétés cotées en bourse au-delà d'un certain point. Le but étant d'éviter de nourrir la concurrence et les "me too".Néanmoins voici le business : tu l'as sous les yeux.Si tu visites une brand channel comme celles-ci :- http://techtoc.tv/IBM- http://techtoc.tv/AASTRA- http://techtoc.tv/HPetc.Tu devrais saisir le modèle pour les marques : - elles financent du "Collaborative Brand Content" (du contenu DISCURSIF coproduit avec les experts et prescripteurs de leur propre écosystème, plutôt que du contenu top-down);- elles génèrent des LEADS grâce à l'existence même d'un réseau social qui présente cette originalité de taille : la capacité à profiler les membres opt-in en fonction de sujets qu'ils ont consommé (ce qu'il est strictement impossible de faire avec YouTube);- elles commandent aussi des webinaires leur permettant de dématérialiser leurs propres séminaires, et d'achalander un bassin d'audience existant et dynamique.Sans la moindre équipe commerciale nous avons réussi à générer au sein de Webcastory, sur techtoc.tv, plus de 300K€ de CA avec 100K€ de marge nette.Nous comptons doubler ce CA chaque année sur les deux prochaines années.Vos memberships et vos actions ne financeront pas les premières embauches : insistons sur le fait que ce modèle, cette communauté, cette web-tv collaborative pourraient fort bien se passer d'un actionnariat issu des membres. Notre souci consiste à incarner notre logique éthique jusqu'au bout du raisonnement.Je le dis pour ne pas que quiconque puisse penser qu'en cas de faible participation (car je ne sais absolument pas ce que cette annonce pourra bien nous valoir comme feedback), l'entreprise ne se développera pas !Point de relation de dépendance envers nos membres n'est-ce pas !Simplement : un souci d'exemplarité déontologique, et le désir sincère de créer un liant plus fort, plus ludique, de partager une aventure humaine excitante ! Commentaire de Boris Perchat : Très bien ! Déjà que TechToc est l'une des initiatives les plus méritantes et intéressantes de la toîle francophone alors maintenant avec ce nouveau chapitre à écrire, ça pourrait devenir royal ... ;-)Je vais revenir plus tard pour des commentaires... forcément pour chatouiller un peu comme même ;-) Commentaire de Victor Waknine : Enfin, il était temps que tu lances cette initiative, Une social-web tv sans implication de ses membres cela ne pouvait pas durer ! Mais je n'ai pas compris de combien tu ouvres le capital de tttv ? Sinon que l'équipe fondatrice garde la majorité.Est-on obligé de faire partie de l'assoc qui va avoir combien au max du capital.TTTV est ce déjà une société qui en sont les actionnaires ? Le dirigeant ? Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Merci Boris, très touché !Je tiens à dire que ce n'est pas une initiative consistant à dire :"Vous pouvez devenir actionnaires et, by the way, il y a des services associés"pour être à vrai dire plus précis, c'est plutôt ainsi que nous l'envisageons :"Nous vous proposons un premium membership, et, by the way, les premiers abonnés seront aussi actionnaires."C'est une nuance qui change tout ;-) Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Merci pour ces questions Victor - en effet il était temps ;-)Question de cohérence !Nous ouvrons 20% du capital !L'équipe fondatrice dont je suis le dirigeant conserve en effet la majorité.TTTV est une société filiale à 100% de Webcastory pour le moment. Commentaire de Jo Lebeau : Cela m'intéresse mais je souhaiterais connaître la date à laquelle il faudrait s'engager car je n'ai pas de fonds disponible de suite.Je vous suis sérieusement maiis je participe peu car j'ai 76 ans et je commence seulement à m'intéresser à toutes ces nouveautés ..... Depuis 2 ans j'ai créé un site "E-TRAV-E" E-ntreprise TRAV-ail E-mploi et je serais très heureux d'avoir des commentaires (surtout négatifs ,pour améliorer!!!!!) http://www.joli156-artsetmetiers.com Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Merci Jo pour votre commentaire rafraîchissant ;-)je reviens vers vous très vite avec + d'infos ! Commentaire de Benoît Duchatelet : trouve ce webcast : Excellente !C'est l'avenir ! Commentaire de : trouve ce webcast : Intéressantebein parce que c'est très motivant! :) Commentaire de nozha chaabane : trouve ce webcast : Intéressantel'idée de collaboration est très intéressante .Je vous souhaite la réussite. Commentaire de Bleuze : Je voudrais savoir combien rapporte 1 action de 500 euro et si c est le cas en combien de temps car vos cadeaux sont pas utiles. Je suis tres sérieuse et non mauvaise critique . Je veux juste gagner de l argent rapidement et en faisant es recherches sur internet j ai pu accéder a votre site. Commentaire de Pierre-Eric SUTTER : Bravo Frédéric, superbe initiative très tendance car si l'on en juge Rifkin, le capitaliste étant mort dans 50 ans, il faut se préparer à son alternative par les communaux collaboratifs: c'est exactement ce que tu proposes (enfin si j'ai bien tout compris...)! Commentaire de armelle Arnaud : Bravo belle initiativele tout est de savoir comment créer le lien entre les actionnairesce type d'entreprise est plus comme une entreprise d'economie solidaireil y a les valeurs l'interet de l'activité, la seule adhesion des memebre à l'idée si elle est fondamentale sera durable par un projet permettant la cohesion des dirigeant et de leurs sponsorsle projet est seduisant j'etudie comment y rentrer Commentaire de armelle Arnaud : Bravo belle initiativele tout est de savoir comment créer le lien entre les actionnairesce type d'entreprise est plus comme une entreprise d’économie solidairetu as les valeurs, l’intérêt de l'activité, mais la seule adhésion des membres à l'idée, même si elle est fondamentale, sera durable par un projet permettant la cohésion des dirigeant et de leurs sponsors pour son développementle projet est séduisant j’étudie comment y rentrer Commentaire de Olivier Zara : Bravo Frédéric ! C'est dans l'air du temps ;-)