Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Digital rights
and duties
Mobile
Business
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Sur le modèle du dernier " Lounge TV day " sur le même thème, il s'agit d'une série de plateaux produits sous forme de création  collaborative  de multiples sujets permettant à chacun d'exposer sa vision, son expertise, ses engagements. Pour naviguer dans cette série, mettez à profil  l'onglet listant les sujets proposés  ou explorez la liste pluis bas ci-dessous.
All subjects with videos within this series:
  • Here's my feedback:
    I transmit my opinion: I find this subject...




    Misc infos
    Location : Studios techtoc.tv chez Webcastory : http://techtoc.tv/plan-d-acces
    Présentation
    générale
    PJ (1)
    Détails
    du concept
    Slides
    Speakers (39)
    Images
    du STUDIO
    (20)
    AUDIENCE
     
    Avec le soutien de :
    Subject proposed by Philippe ROUX and Frédéric BASCUNANA
    Organization by Frédéric BASCUNANA
    Format : Talkshow
    Treatment : Return of experience
    Activity sector : Computer Science / Web / Software / Network & Infrastructure
     

    Sur le modèle du dernier "Lounge TV day" sur le même thème, il s'agit d'une série de plateaux produits sous forme de création collaborative de multiples sujets permettant à chacun d'exposer sa vision, son expertise, ses engagements.

    Pour naviguer dans cette série, mettez à profil l'onglet listant les sujets proposés ou explorez la liste pluis bas ci-dessous.

    Keywords:  transformation
    Related expertises:  Cloud, architecture, storage, SaaS
    For further details, see "Les sujets de plateaux proposés" tab
    Connected subjects:
  • Futur DSI     
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: Cherchons intervenants anti-langue de bois désireux d'aller au fond du sujet ! Comment from Patrick SZYCHTER: se porte volontaire pour participerUn des thèmes très peu évoqué voire tabou quand on parle de cloud computing est les changements humains induits par cette nouvelle possibilité en SI.Il est temps d'aborder les impacts humains, les nouveaux métiers, les réorientations de carrière, l'acquisition de nouvelles compétences inévitables du fait de la transformation des DSi actuelles voire de l'entreprise elle-même et de l'écosystème du secteur des SI ! Comment from Frédéric BASCUNANA: D'autant plus d'accord avec vous Patrick qu'il faudrait presque, sur certains sujets, inviter le DRH pour confronter son point de vue à celui du DSI !Merci pour votre commentaire frappé au coin du bon sens : nous irons bien sûr aussi dans cette direction - et vous êtes le bienvenu ! Comment from Gildas LEROY: se porte volontaire pour participerLe Cloud est une réelle préoccupation d'environ 100% des clients que nous rencontrons. Je souhaite faire profiter votre auditoire de notre expérience de près de 10 années de fourniture de solutions logicielles en mode SaaS, avec aujourd'hui près de 300 clients grands comptes en SaaS (plus de 2 millions de pages par jour). En particulier, je vous propose d'intervenir sur l'influence poisitive du SaaS sur la relation entre le client et le fournisseur, sur la sécurité des données, et l'exposition ou non au Patriot Act, préoccupation croissante des clients. Comment from Thierry Bédouin: se porte volontaire pour participerDans le cadre de l'UNPIdF, nous avons un projet de cloud communautaire pour les universités et écoles supérieures de Paris et de l'Ile de France pour lequel nous avons été retenu dans le cadre des appels à projets "grand emprunts" sur le développement de l'économie numérique Comment from Laurent Mercier: trouve ce sujet : IntéressantWe are Cloud expert Comment from Laurent Mercier: a répondu à l'invitation : Je confirme ma participationEn tant qu'acteur du Cloud, nous sommes intéressés pour participer à la session sur le cloud et la transformation de l'IT Comment from Georges Abou Harb: se porte volontaire pour participerGeorge Abou Harb est Directeur Général en charge des activités Future IT & Cloud chez Logica France. Visionnaire et détecteur des approches clés pour le business, il a notamment hissé Logica Business Consulting dans les rangs des leaders européens en BPM, SOA et ECM*.Avec son esprit d’entreprendre et son esprit collaboratif, il accompagne les clients de Logica dans l’avenir sans limites qu’offre le cloud et imagine avec eux, comment tirer parti du cloud sans en payer les risques et les inconvénients.Grâce à son expertise et aux nombreux projets auxquels il a participé pour des clients de tous secteurs, George Abou Harb peut apporter des éclairages clés sur la manière dont le cloud bouleverse les business models et les stratégies des entreprises. * N°1 sur le BPM d’après l’étude PAC 2009, leader des Architectures Orientées Services depuis 2005 - source Forester 2009, N°1 sur l’ECM – source étude PAC 2010). Comment from Jean Francois PERRET: se porte volontaire pour participerSuite à invitation de Frederic , j'apporterais mon expérience dans l'analyse des transformations d'entreprises par la techno et présenterai la prochaine initiative du cycle Prospective Institut G9+(www.g9plus.org) sur "L'industrie Francaise du Logiciel face aux défis du Cloud" J . F . PERRET Comment from Frédéric BASCUNANA: Un article et une étude pour nourrir la réflexion, il faut qu'on en parle chers amis :Une étude Forrester Les DSI expriment leur crainte face au cloudhttp://www.infodsi.com/articles/130526/etude-forrester-dsi-expriment-crainte-face-cloud.html#commentaire Comment from Frédéric BASCUNANA: Autres ressources intéressantes : Edition 2012 du Baromètre des Prestataires Cloud Computing :http://blog.markess.fr/2012/03/barometre-des-prestataires-cloud-computing.html Cloud computing : opportunités pour l'entreprise, incidences pour la DSI et les métiers :http://blog.markess.fr/2012/03/cloud-computing-opportunite-pour-lentreprise-incidences-pour-la-dsi-et-les-metiers.html Comment from : se porte volontaire pour participerContribuer à éclairer ce qui est une migration technique, un déplacement de processus métier, les aspects de pilotage de services achetés et bien sûr penser écosystème. Comment from Pedro ABRANTES: se porte volontaire pour participerComme d'hab sur ce type de sujet. Je serai parmi vous.Pedro Comment from Teddy Muncy: se porte volontaire pour participerait été invité par F BASCUÑANA Comment from Jeremie Bourdoncle: se porte volontaire pour participerBonjour à tous,Suite à notre rencontre avec M. Marcellin au Cloud Computing World Expo et l'invitation envoyée par M.BASCUÑANA, je suis intéressé pour partager l'expertise et la vision de ma société avec la communauté TechTocTV.Hedera Technology est éditeur de logiciel spécialisé dans le domaine du Private Cloud et du Private PaaS. Notre solution Kanopya a pour objectif d'augmenter le taux d'utilisation des serveurs informatiques en automatisant une partie des tâches de l'administration système, et d’accélérer la mise en production des applications, notamment grâce à notre module d'intelligence artificielle développé par nos soinsMerci de votre retour et bonne fin de journée,Jérémie Bourdoncle Comment from jean-romain Kafando: souhaite assister à ce tournage.....Bonjour et merci de ce opportunité....un nouveau rendez vous d'expression pemettant aux divers acteurs de se présenter et partager en parti leurs situation et d'aventure trouver des partenaires en vue d'améliorer leurs entreprises, que l'on souhaite tous constuctives et évolutives. Comment from Jean Fréor: Bonjour à tous ! Comment from Hansen: Bonjour à tous Comment from Frédéric BASCUNANA: hello Hansen ! Comment from Christelle Fritz: Bonjour (^_^)// Comment from Frédéric BASCUNANA: salut Christelle, n'hésite à poser des questions impertinentes ;-) Comment from Frédéric BASCUNANA: des questions ? Comment from Jean Fréor: Moi je ne l'avais pas entendue, la sirène ! Comment from Frédéric BASCUNANA: lol ok elle était très loin ;-) Comment from Pedro ABRANTES: Le cloud répond à à des besoins. Du temps machine, de l'espace disque, des applications partagées et disponibles dans de bonnes conditions de sécurité quelque soit le lieu d'utilisation. Comment from Pedro ABRANTES: Le cloud c'est aussi une réponse au besoin d'avoir la meilleure plateforme technique sans se préoccuper des compétences techniques de ses collaborateurs que l'on doit mettre à jour régulièrement. Comment from Frédéric BASCUNANA: hey Pedro comment va ? Comment from Pedro ABRANTES: Les services n'ont pas le choix. Face au manque de temps et de moyens des DSI. Il ya des situation fonctionnelle qui nécessite une solution pour hier . Pas dans 3 mois. Comment from Pedro ABRANTES: Je commence à bouillonner. Comment from Christelle Fritz: J'ai déjà vu des DSI groupe être court circuiter... Très mauvais Comment from Pedro ABRANTES: Oui le DSi a besoin d'aide car il a la tête dans le guidon. Comment from Pedro ABRANTES: @Christelle, j'ai déjà vu des SI complet (18 années hommes de travail) stoppé alors qu'il ne restait à produire qu'une année homme. Parce que le marché n'était plus là. La DSI n'a plus toute la vie devant-elle ! L'entreprise est dans un cycle d'agilité qui impose ses règles à la DSI. Qui à sont tour doit être en situation de réponse immédiate. Le court circuit est une conséquence de la lenteur de la DSI - Même si je combat cette solution !! Comment from Pedro ABRANTES: Le cloud c'est une solution technique pas une solution plug&play à toutes les situations. Comment from Pedro ABRANTES: La DSI l'a déjà fait lors de la période 1995 à 2005 qui a vu arrivé l'urbanisation du SI. C'est la même chose aujourd'hui. Comment from Pedro ABRANTES: Le pouvoir n'est pas là. Assurer la cohérence et la sécurité de l'utilisation des applications sera le nouveau challenge des DSI. Comment from Christelle Fritz: Le DSI doit être des communicants, utiliser du marketing... Il faut changer le recrutementCe n'est pas encore fait partout Comment from Pedro ABRANTES: On ne peut pas laisser les collaborateurs louer ou utiliser n'importe quel solution en ligne. Trop de questions ne sont pas posées par les fonctionnels. ET trop de risques pour l'information de l'entreprise. Comment from Pedro ABRANTES: Le rôle di DSI c'est d'ANTICIPER les problèmes pour y trouver une réponse satisfaisante pour la pérennité de l'entreprise. 80% des entreprises qui perdent leur données disparaissent dans les 2 ans. Comment from Pedro ABRANTES: Ex de chose à ne pas faire : Utiliser une solution de chat en ligne pour partager sur les problèmes de l'entreprise. Les chats sont archivés. Comment from Christelle Fritz: Vos intervenants sont très bien :) Comment from Christelle Fritz: (^_-)// Comment from Pedro ABRANTES: Cela a toujours existé. Les personnes ont des besoins. Elles trouvent une réponse y compris en réalisant des appliquette avec Excel ou Access. Est-ce différent que l'utilisation du Cloud ?? Comment from Pedro ABRANTES: LE CLOUD n'est pas une rupture technologique. C'est une réponse à un besoin de puissance et de partage. Au lieu d'acheter le dernier serveur de chez X ou Y on dispose d'une solution nativement évolutive sans limite. Comment from Pedro ABRANTES: En 2000, J'ai vendu une solution SaaS à une grande banque pour les 15 commerciaux qui travaillent dans le monde entier. Le nombre important d'utilisateurs n'est pas le seul déclencheur. Comment from Pedro ABRANTES: On a l'impression de découvrir les contraintes d'une DSI ?? Ces indicateurs étaient déjà obligatoires. Même si peut de DSI regardent les indicateurs de leurs services. Comment from Pedro ABRANTES: J'aimerai savoir qui utilise des solution cloud autour de la table. Pas de solutions en test mais en production ?? Comment from Frédéric BASCUNANA: voilà;-) Comment from Pedro ABRANTES: Comment faire la promotion d'une nouvelle vision du SI sans se frotter aux problématiques terrains réelles. Pas théoriques !! Comment from Pedro ABRANTES: Quelles données font vivre l'entreprise ? Quelles données si elles disparaissent bloquent l'activité ? Comment from Pedro ABRANTES: Fin des années 80 , un des meilleurs commerciaux à vu sa valise détruite par le déminage. Il y avait dedans toutes ses fiches clients. Aujourd'hui, ce n'est plus possible. Comment from Pedro ABRANTES: Créer un patrimoine informatif ce n'est pas enregistrer toutes les informations qui transitent par l'entreprise. C'est extraire de l'ensemble les information et de les classer par niveau de criticité. Comment from Pedro ABRANTES: L'intégralité des données d'une compta doit être disponible pendant 6 ans après la fin de l'exercice. Comment from wiem karboul: trouve ce webcast : Intéressantje m’intéresse au sujet Cloud Computing au niveau du CRM et le plus qu'on peut avoir au niveau stratégie Marketing Comment from Pedro ABRANTES: Je ne suis d'accord cela dépend le contenu de l'intranet. Une plateforme d'échange sur l'innovation en interne devient critique pour l'entreprise si l'intranet disparait. Forcément si vous ne faite que de l'information ponctuelle c'est moins crucial. Comment from Pedro ABRANTES: C'est très juste données et solution. Au passage à l'an 2000, nous avons eu beaucoup de mal à maintenir une plateforme+solution+donnéesNous n'y sommes pas arrivé Comment from Pedro ABRANTES: En 2005, un prestataire, basé en Angleterre, a perdu l'intégralité des emails de son client (Solution Outlook exchange en SaaS). PAS de sauvegarde. Comment from Pedro ABRANTES: Ce que nous cherchons à dire porte un nom c'est le MDM Master Data Management Comment from Pedro ABRANTES: NON une donnée à une valeur intrinsèque. A un moment, elle ne sera pas utilisée, plus tard elle peut-être mise en relation par un service de veille. Comment from Pedro ABRANTES: 1 entreprise sur 6 ont un firewall devant leur wan. Comment from Pedro ABRANTES: Merci Frédéric pour cette synthèse. Nous sommes en train de mettre sous le tapis des comportements des DSI qui manquaient de vision. Comment from Pedro ABRANTES: Cool. un bon resto. C'est dit !! Comment from Pedro ABRANTES: 60 % des attaques viennent de l'interne. Comment from Pedro ABRANTES: Les plus grosses attaques du moment, c'est le déni de service. Je fais en sorte que mon concurrent ne puisse plus travailler. Comment from Pedro ABRANTES: Un test de reprise doit-être fait au minimum un fois par an. Comment from Pedro ABRANTES: La confiance ne se donne pas. Elle se confirme par des audits, des tests et la réalité des expériences. Comment from Pedro ABRANTES: La plupart des pays interdisent l'exportation des données de leurs entreprises. Comment from Pedro ABRANTES: Heu ?!? peut-on citer un seul hébergeur (digne de ce nom) qui enregistre ses données sur amazon Comment from Pedro ABRANTES: La question à se poser est. Combien de temps peut-on tenir sans site web ? En combien de temps peut-on écraser l'ancien site pour remettre une version propre et opérationnelle ? Comment from Pedro ABRANTES: C'est OFF Comment from Alexandre BERTHELOT: Nous n'avons plus le retour ! Comment from Christelle Fritz: plus de son ni de visuel Comment from Dimitri Druelle: Est-ce que ca va reprendre? Comment from Jean Fréor: Merci pour votre patience : a priori, c'est une panne internet dans le quartier (que nous espérons temporaire). Espérons que ça revienne de suite...Vivement l'éligibilité à la fibre optique à St Ouen : en plus du débit, ça aura aussi je pense l'avantage de la fiabilité ! Comment from Christelle Fritz: :) Comment from Jean Fréor: ça a l'air d'être revenu... mais du coup, tout le monde doit être en pause café ;-) Comment from Christelle Fritz: bon vous êtes en fond d'écran... ;) J'écouterai ce que j'ai loupé en vidéo sur techtoc Comment from Pedro ABRANTES: Bonne table ronde. Je regarderai le film. Comment from Christelle Fritz: tjs pas revenu? Comment from Frédéric BASCUNANA: nous revoilà Comment from Frédéric BASCUNANA: srry pour le retard ! lz restau était un peu lent hihi;-) Comment from Frédéric BASCUNANA: qqn saurait nous aider à définir lecloud hybride ? Comment from Christelle Fritz: :) je vous vois. cool (^_^)// Comment from Frédéric BASCUNANA: :-) Comment from Christelle Fritz: Bon exemple le tableau excel... Je l'ai tellement vu. ^^;; Comment from Frédéric BASCUNANA: héhé Comment from Jean Fréor: hé hé, on vous entend ^^ Comment from Christelle Fritz: Tiens j'avais fait un dessin sur l'evolution du métier DSI http://cfritzinnovation.wordpress.com/2011/12/11/les-nouvelles-problematiques-dsi/ Comment from Christelle Fritz: ;) le pauvre DSI explosait devant toute ses demandes en + des autres "services" dont il était déjà responsable => explosion ;) Comment from Christelle Fritz: (flute recoupure du son) Comment from Christelle Fritz: (pas grave pause) Comment from Frédéric BASCUNANA: et nous voilà pour le dernier plateau- l'audio est OK ? Comment from Jean Fréor: parfait Comment from John Garcia: Une informatique qui marche sans jamais planter et apporte des informations fiables est une informatique qui frustre l'utilisateur.Quand on entend jamais parler de l'informatique parce qu'elle marche(et qu'elle ne coute rien), celle ci n'a plus aucun "pouvoir"... Comment from Jean Fréor: C'est sûr... sans parler du fait que le jour où l'informatique marchera partout sans faille, l'emploi des informaticiens va déguster ! Moralité : tant qu'il y a des bugs, il y a de l'emploi ;-) Comment from John Garcia: Des systèmes fiables qui marchent dont les ingénieurs nous demandent aujourd'hui qu'est ce qui peuvent rajouter comme fonctionnalité dans le roadmap, cela existe encore aujourd'hui. Ils vont mourir bientôt car non générateur d'emploi...