Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Posted: 9.3.2010 - 3 comment(s) [ Comment ] - 0 trackback(s) [ Trackback ]

 Open Source et Logiciel Libre

 
L'Open Source a été défini et ses modalités formalisées par l'Open Source Initiative (1998).
L'organisation Open Source Initiative est née d'une scission au sein de la communauté du Logiciel Libre, notamment en raison de divergences venant du terme free qui est ambigu.

Beaucoup d'autres déclinaisons existent, le plus souvent par confusion ou pur marketing trompeur et aussi pour des raisons historiques comme les fameux freewares ou sharewares.

Polémiques, idéologies, combats économiques
Bill Gates avait qualifié le mouvement mené par Richard Stallman de nouveau communisme.
Des leaders comme Richard Stallman et Eric Stephen Raymond affichent des opinions et convictions très marquées
Le soutien de l'Open Source et l'implication de certaines compagnies a surtout été un moyen de contrer des concurrents, d'abandonner l'entretien coûteux et non rentable de systèmes propriétaires.
Le poids des associations d'utilisateurs et des organismes de standardisation a contraint leurs fournisseurs à plus de cohérence et à s'engager sur le respect de standards.
 
L'aube de l'histoire
Durant les années 1950-1970 le business model des constructeurs d'ordinateurs n'accorde pas de valeur marchande aux logiciels qu'ils fournissent, les systèmes d'exploitation et utilitaires sont rarement facturés.
Beaucoup livrent les sources des logiciels et laissent les utilisateurs (tous très avertis à cette époque) les modifier et les redistribuer.

Suite à des batailles judiciaires engagées par des éditeurs de logiciels indépendants des constructeurs, la vente tarifée des logiciels fournis par les constructeurs devient obligatoire.

Une partie des constructeurs cesse de fournir les sources, d'une part pour des soucis de maintenance et d'autre part pour protéger leur savoir faire.

L'épopée Unix
Unix (Nommé Unics à l'origine en raison de l'objectif de faire un petit Multics) est développé par ATT.
Notons que ATT a diffusé à titre quasiment gratuit, les sources d'UNIX dans les universités, tout simplement parce que ATT n'avait pas le droit de commercialiser du logiciel.
Unix devient une alternative de système d'exploitation sur une machine très en vogue (PDP11) du géant DEC (1979)
ATT ayant obtenu le droit de commercialiser du logiciel, le prix des licences s'envole.
Pour ne plus verser de royalties à ATT, Berkeley Software Distribution éradique dans le source le code venant de ATT (1989/1990)
Richard Stallman lance le projet GNU (GNU is noit Unix) (1985)
La quasi totalité des constructeurs et grands éditeurs font leur propre Unix (sauf Apple et Microsoft) (1985/1995)
Le projet Linux nait en Finlande, son initiateur est Linus Torvald, l'objectif était de faire un Unix tournant sur PC/Intel en ne dépendant plus des licences propriétaires (1991)
Les premiers procès pour contrefaçon surgissent, ils sont loin d'être terminés (cf SCO contre Novell et Linux
IBM soutient Linux et beaucoup de constructeurs et éditeurs de logiciels suivent, les PCs/Stations/Serveurs de taille moyenne, adoptent quasiment tous Intel.
Les principaux survivants de la famille en 2010
  • Propriétaires: AIX (IBM), SCOHP/UXMacOS (Apple)
  • Open Source: Linux (une dizaine de distributeurs), Minix, BSD (Free/Net/Open), Sun Solaris

Soit une vingtaine d'acteurs principaux

De multiples variantes (par dizaines) existent, sur les grands calculateurs jusqu'aux mobiles et petits systèmes embarqués.
La famille Unix est peu présente sur PC (mis à part MacOS) en raison du faible support des périphériques et de la disponibilité des applications grand public et d'entreprise sur ces systèmes

Gratuité de la licence et Open Source
Open Source n'implique pas la gratuité de la licence, inversement de nombreux logiciels non Open Source sont licenciés gratuitement
La confusion avec la liberté d'accès au source et la gratuité vient du terme anglais free qui est employé pour libre et aussi gratuit

Les deux principaux types de licence
GPL (General Public License) Définie par la liberté d'utiliser, d'adapter, diffuser des modifications, redistribuer à condition qu'un logiciel utilisant des composants sous licence GPL le soit également
Un deuxième type, baptisé licence "non-virale" ou "non-contaminante" par certains, est aussi appelé licences de "type BSD" ou de "type Apache".
Et un type hybride: LGPL (Lesser General Public License) La différence est qu'un logiciel sous licence LGPL peut être intégré dans un logiciel propriétaire
 
Modes de développements, modèles économiques et stratégies.
Les développeurs de logiciels en Open Source sont souvent des professionnels ou des étudiants, leur mode de fonctionnement est très structuré (ce ne sont pas des gars dans un garage).
Si certains le font à titre gratuit d'autres sont rémunérés à plein temps.
Le plus souvent les licences sont délivrées gratuitement, quelques fois des licences entreprises ou professionnelles spécifiques sont payantes (cf Red HatmySQL Enterprise)
Les développements pour les grands projets sont souvent financés par des sociétés éditrices de logiciel ou organisations de standardisation (l'achat de Sun par Oracle met en danger mySQL et Java)
Certains produits Open Source très répandus dépendent en grande partie du soutien financier de majors du logiciel (Google et Firefox, IBM et Linux)
Le soutien à l'ouverture du logiciel fait par Sun pour contrer Microsoft ne lui a pas été profitable.

Les éditeurs d'Open Source sont plutôt tournés vers une rémunération basée sur le support et les services.

Notons que mis à part certains logiciels de licence très coûteuses, le poids du coût des licences s'amenuise face aux coûts de formation, mise en oeuvre, support et services.
La bannière Open Source n'étant pas une appellation contrôlée strictement encadrée, on voit tout et n'importe quoi
  • des éditeurs clament leur appartenance à l'Open Source et leur site vous invite à demander un devis pour un accès aux sources
  • d'autres ont fait juste quelques copiés collés et posé leur logo
  • certains sont douteux car ils embarquent des sources contrefaits ou protégés

Open Source et standards, futurs combats
L'Open Source a émergé sous la pression de la standardisation et de l'homogénéisation des plateformes.
Les guerres des systèmes d'exploitation et des suites bureautiques vont s'éteindre, ce ne sont plus des vecteurs profitables sur les PCs (sauf pour Microsoft et Apple)

La fermeture des Mobiles, eBooks et autres stations qui vont émerger va être le terrain de nouveaux champs de batailles.

La compétition entre formats de contenus (audio, vidéo, livres en ligne) va prendre de l'ampleur (cf Apple contre Adobe)
C'est une occasion pour l'Open Source de gagner de la popularité en envahissant les nouvelles stations et en proposant des formats et players standards

Les entreprises utilisatrices des logiciels en Open Source (Autres que bureautique, navigateurs et messageries)
  • Les grands comptes qui peuvent réaliser une économie d'échelle
  • Des majors comme GoogleFacebookAmazon qui ont pu personnaliser les logiciels (en gardant leurs modifications pour leur propre usage)
  • Les opérateurs de télécommunication
  • Les universités et centres d'études et de recherche
  • Les éditeurs de solutions logicielles et fournisseurs de sites Web
  • Les prestataires d'hébergement
  • Bref des entreprises qui disposent de ressources compétentes pour la mise en oeuvre et des développement complémentaires
  • Avec une nuance concernant l'Open Source de type applicatif lorsque celui-ci peut être mis en oeuvre simplement

 

Delicious Digg Facebook Fark MySpace
Archive
Categories