Email     Password  
Connection | Subscription
OnLine
Media
Collaborative
technologies
e-Business
Social Innovation
& "Digitainable"
Entrepreneurship
Software
development
Mobile
Business
Digital rights
and duties
Actus, tendances et trouvailles (NEW)
A propos de nous
Posted: 27.3.2010 - 5 comment(s) [ Comment ] - 0 trackback(s) [ Trackback ]

Préservons la neutralité du net autrement en renouant avec les valeurs fondamentales qui animent le réseau des réseaux
 

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais la neutralité du net est menacée ou remise en cause tout au moins.

Qu'est ce que la neutralité du net ? Et bien elle est un principe fondateur du net tant technique que philosophique qui stipule que tous les contenus puissent voyager sur le net à la même vitesse sans filtrage, sans blocage et sans discrimination. Elle est le garant d'un internet libre et ouvert.

Le débat se répand sur le web actuellement car des tentatives sont à l’œuvre qui, en cherchant à réguler le net et notamment à le filtrer, s'opposent à sa neutralité.

Si nous n'y prenons garde il se peut que l'internet de demain soit une pâle copie de l'internet que nous connaissons aujourd'hui.

J'ai pris le temps bien que je ne sois pas un habitué de ce thème de rédiger une courte explication de chacune de ces tentatives et dont la lecture (en fin de page) vous aidera je l'espère, à prendre la mesure de l'enjeu.

Sans doute et comme il en fut le cas pour l'HADOPI, ces nouvelles tentatives de régulation vous révolte ? Moi aussi... cependant je ne suis pas étonné qu'elles existent. Et je ne serai pas étonné d'en voir de nouvelles apparaître si les tentatives actuelles disparaissent entre temps.
Pourquoi ? Et bien parce que nous ne savons toujours pas nous servir de cet outil qu'est l'internet. Nous l'utilisons de travers si bien qu'il ne livre pas son véritable potentiel. Et celui-ci n'a en conséquence toujours pas gagné ses lettres de noblesse et nous avec lui.
En fin de compte je trouve très sain que ces tentatives de réguler l'internet existent car au moins elle nous empêchent de nous croire arriver.
Nous nous sommes endormis en chemin et le réveil va être douloureux si nous n'y prenons garde.

L'internet c'est un outil dont la vocation est de nous permettre de nous rapprocher les uns les autres et de nous organiser en intelligence collective. Or dans les faits qu'est ce qui s'est passé ? Nous avons eu une opportunité de trouver collectivement une réponse intelligente à un problème complexe qui créé de la séparation entre individus et pour autant nous l'avons laissé filer. Je veux parler du téléchargement P2P. Nous avons joué les enfants gâtés. Cette technologie redoutable entre les mains nous nous sommes laissés aveugler et avons cru que nous étions en train de changer le monde en mieux et peut être même le cours de l'histoire. Nous avons oublié que la valeur principale qui anime le réseau internet est celle du partage. Pas un petit partage, pas un simple partage de fichier, un partage au sens noble qui favorise les 2 camps parce qu'il va tenter de trouver un compromis, une position équitable, malgré des divergences de point de vue.
Si nous continuons à ne voir dans l'internet qu'une technologie redoutable avec laquelle nous aimons déconstruire sans réellement reconstruire derrière en tenant compte de tous alors l'internet ne nous sert plus à rien.

Qu'en pensez-vous ? Pensez-vous que nous sommes capables d'apporter une réponse intelligente collectivement à ce problème ou plutôt à cette opportunité de nous rapprocher et d'initier une nouvelle ère de croissance en matière de contenus culturels ? Pensez-vous que nous sommes capables de changer collectivement notre comportement quand nous aurons décidé de cette solution ?

Pour en revenir à la neutralité du net maintenant qui est considérée comme l'un des piliers fondateurs du réseau des réseaux et que des tentatives de régulation tentent de remettre en cause. C'est l'avenir du net tout simplement qui est en jeu.

Que faire ?

Et bien restons neutre tout simplement face à ces tentatives. Lutter contre elles de manière frontale ne feraient que les renforcer. Et même si nous parvenions à nous en débarrasser comme certains le voudrait une nouvelle aura tôt fait de pointer son nez. Recherchons le dialogue avec leurs investigateurs plutôt que la confrontation. Et mieux encore créons les conditions d'un débat sur l'avenir du net où chacun puisse venir livrer sa vision en mettant de côté les particularismes de son groupe d'appartenance c’est à dire en restant neutre là encore. Le net est un bien commun et en tant que bien commun son avenir doit être réfléchi de manière neutre à l'échelle de la communauté entière des individus.

Nous avons piétiné la neutralité du réseau nous mêmes ces derniers temps. Il ne faut nous étonner si aujourd'hui il y a des individus pour mettre en évidence notre manque de cohérence et pour nous menacer de nous priver de la neutralité du réseau définitivement. En fin de compte il faudrait les en remercier de jouer le mauvais rôle.

Comment avons-nous pietiné la neutralité de ce que pensons pourtant défendre ?

  • Tout d'abord comme je l'évoque plus haut, nous avons pris partie pour notre seul camp quand il s'agissait de décider sur le volet du téléchargement P2P.
  • En outre encore aujourd'hui, nous choisissons délibérément de privilégier le développement de nos commerces et de nos entreprises au détriment d'autres aspects tout aussi fondamentaux et notamment l'humain. Il ne s'agit pas de fustiger naïvement contre les sphères du commerce et du business sur le net. Elles sont nécessaires mais regardons les choses en face.
    Les valeurs qui animent le net tel que le partage, la collaboration, la liberté, l'intelligence collective pour ne citer qu'elles sont des valeurs très humaines mais combien de nous les appliquons pour autant au quotidien au sein de nos structures et au sein de notre écosystème entre nous ? Ce seraient pourtant à nous qui nous réclamons de son écosystème de montrer l'exemple, d'être cohérent avec l'outil que nous utilisons et dont nous prônons les vertus et le modèle de développement.
  • Enfin et pas des moindres nous nous sommes enfermés dans des concepts fumeux qui ont fait de l'internet un domaine de spécialistes ou mêmes les spécialistes ne s'y retrouvaient plus. Au départ nous étions bien intentionné mais nous nous sommes rendus inaccessibles et nous avons empêché que le net se peuple d'une population multicolore.

L'internet c'est la neutralité qui naît de l'équilibre parfait des contraires. Toute personne, toute idée, toute nation quelque soit son idéologie ou sa localisation peut y trouver sa place de la manière et selon le rythme qui lui plait. Plus nous englobons, plus nous créons les conditions qui vont permettre à chacun de s'y sentir chez soi plus nous rendons l'internet fort. C'est à nous de (re)devenir les gardiens de sa neutralité... en pratiquant la neutralité au quotidien.
 

=============================================================================

Vous pensez que j'exagère sur le constat que je porte sur notre écosystème ? Peut-être. Cependant je pense que l'enjeu qui est devant nous mérite que nous nous interrogions sur les conditions qui sont à l'origine de ces tentatives de régulation de l'internet et je crois que nous y avons notre part de responsabilité. L'internet est à un tournant de son évolution assurons nous de faire les bons constats pour faire les bons choix.

Et s'il vous plaît réagissez dans les commentaires. Votre vision a aussi son importance pour que nous nous constituons en intelligence collective sur ce débat. Merci ;-)

=============================================================================

 

Plus sur la neutralité du net sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Neutralit%C3%A9_du_r%C3%A9seau

TechTocTv a déjà consacré 2 vidéos sur ce thème :
Une première intitulée : Débat national sur la neutralité du net : bonnes intentions ou vaste diversion ?
Et une deuxième intitulée Il est grand temps de parler Neutralité du Net avec un ministre, non ? (très prochainement en ligne)
TTT va continuer à aborder cette thématique au cours de prochains plateaux.

Côté calendrier il est à noter que le 13 avril prochain la loi Loppsi (ci-dessous) sera examiné au Sénat. En outre le gouvernement doit rende un rapport sur le thème de la neutralité du net au Parlement d’ici la fin juin 2010.

 

Les 3 tentatives de réguler le net qui font débat


La loi Loppsi prévoit des dispositifs de filtrage et de blocage des sites Internet sans contrôle préalable du juge dans le cas où ceux-ci seraient présumés offrir notamment des contenus à caractère pédopornographie, des jeux d'argent en ligne ou des propos diffamatoires. L'efficacité d'une telle pratique est remise en cause et notamment par des pays qui l'on essayée comme l'Australie et la Finlande.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_d%27orientation_et_de_programmation_pour_la_performance_de_la_s%C3%A9curit%C3%A9_int%C3%A9rieure
http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/loppsi-et-internet/
http://www.laquadrature.net/fr/filtrage-du-net


Le paquet télécom est un ensemble de directives européennes régulant le secteur des télécommunications. Adopté par le Parlement Européen le 24 novembre dernier, il autorise désormais les opérateurs à limiter la qualité de certains contenus, services et/ou applications à partir du moment où il en informe ses clients. Cela veut dire que votre FAI peut décider de restreindre la vitesse d'accès à des contenus de son choix et pourquoi pas s'il le souhaite pour les contenus P2P ou la voix sur réseau IP. 
En outre le paquet télécom prévoit le cadre dans lequel l'accès à l'internet d'un citoyen de l'UE peut être coupé par la justice. Or désormais il n'y a plus de certitude que cette décision soit justement consécutive d'une action en justice en bonne et due forme c'est à dire auprès d'un tribunal. Il est simplement prévu qu'elle puisse être la conséquence d'une "procédure préalable, équitable et impartiale".
http://owni.fr/2009/12/22/neutralite-du-net-retour-sur-le-paquet-telecom/
http://www.laquadrature.net/fr/Telecoms_Package
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paquet_T%C3%A9l%C3%A9com


L'ACTA est un traité international dont l'objectif est d'endiguer la contrefaçon et le piratage numérique à l'échelle mondiale. Il a été dans un premier temps négocié en secret mais des fuites ont permis de révéler son existence. Il y a différents volets dans ce traité qui concerne l'internet mais pas seulement. On y parle aussi par exemple des médicaments contrefaits.
Pour ce qui est de l'internet, l'ACTA prévoit pour l'essentiel de faire supporter aux fournisseurs d'accès à l'internet (FAI) ainsi qu'aux fournisseurs de services (par exemple les sites web) la responsabilité des contenus transitant par leur intermédiaire. La résolution des problèmes de propriété intellectuelle leur incombera directement en dehors des tribunaux. Pour y parvenir inévitablement les fournisseurs vont devoir filtrer et analyser la totalité des contenus et sans aucun doute les censurer lorsqu'ils seront jugés illicites au regard de la loi du droit d'auteur. En outre l'ACTA prévoir la mise en place de sanctions pour les utilisateurs violant le copyright comme celle de leur couper l’accès à l’internet après trois avertissements. Ce dernier point vous rappelle bien entedu l'HADOPI mais sachez que l'ACTA lui est antérieur de plusieurs années et en y regardant de prêt lui est supérieur en terme d'impact.
http://fr.readwriteweb.com/2010/01/20/a-la-une/traite-acta-censure-loppsi-hadopi/
http://fr.readwriteweb.com/2010/01/30/nouveautes/acta-loppsi-enfin-dans-les-mdia/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_commercial_anti-contrefa%C3%A7on

Bien sûr à cette liste il faudrait rajouter l'HADOPI. Mais je n'ai pas besoin de vous la présenter ;-)


Pour finir il faut compter avec un procédé de régulation supplémentaire mais qui n'est pas une tentative à proprement parlé mais plutôt une technologie disponible : le DPI (Deep Packet Inspection).
Le DPI est une technologie qui rend possible la surveillance du contenu des pages consultées par un internaute. En Grande-Bretagne les défenseurs de cette technologie avancent qu'il s'agit seulement d'étudier le comportement des internautes et de leurs fournir du contenu publicitaire ciblé. En Chine la technologie sert ni plus ni moins à surveiller et censurer l'internet. Et dans les autres pays tel que la France que faut-il en attendre si elle était introduite ?
http://fr.readwriteweb.com/2010/01/12/analyse/deep-packet-inspection-censure-filtrage/

Delicious Digg Facebook Fark MySpace
Archive
Categories